Commentaires : Bientôt des processeurs AMD dans les Macs?

Client fidèle, très fidèle, d’Intel depuis le milieu des années 2000 et sa migration sur des processeurs x86, Apple envisagerait bientôt de proposer des Macs animés par des processeurs AMD.

Selon macg, ne pas tirer des plans sur la comète.

Ca serait plutôt une bonne nouvelle non?

Mais restera quand même à Apple d’arrêter de souder SSD et RAM aux cartes mères et de permettre de changer le GPU sur les modèles qui le pourraient.

3 J'aime

Apple n’étant pas obligé de répercuter le coût moindre du CPU sur le prix final de ses produit, ce serait une bonne stratégie pour augmenter tranquillement la marge.

4 J'aime

Si cela se fait de façon fluide pour les applications actuelles qui fonctionneront aussi bien, pourquoi pas ?

La transition vers les processeurs Intel avait été assez douloureuse avec notamment des logiciels à racheter et des performances pour les anciennes versions plombées par l’émulation sur processeur Intel. En auront-ils tiré les leçons ?

J’en ai pas le même souvenir. Apple avait mis en place Rosetta qui permettait de continuer à faire tourner les applications PPC sur Intel de façon remarquable, Leopard puis Snow Leopard spécialement optimisé pour les machines Intel est toujours une référence à ce jour, et surtout les machines de transitions (iMac par exemple) coutaient 500€ de moins tout en étant deux fois plus performantes… Bref, l’Apple façon Steeve Jobs.

Seules les personnes ayant acheté à Noël leur iMac PPC et qui ont vu en Janvier les versions Intel l’on encore au travers de la gorge.

Le passage à Intel entraînait un changement d’architecture (power pc ?) si je dit pas de conneries, ici passer à AMD serait je pense quasi invisible.

Utiliser des AMD serait plus pour exploiter les performances de fou de leurs modèles haut de gamme… (32/64 coeurs)
Mais c’est vrai qu’Apple ne nous a que trop peu souvent habitué à des baisses de prix.

C’était déjà invisible à l’époque car les instructions PPC était converties à la volée en Intel par Rosetta (wrapper). Mais oui, là ça serait quasi natif s’ils font le changement.

Stop ces architectures en cartons… Go ryzen go linux… il est ou l’intéret du mac ?
SSD soudé, Proc soudé, écran collé,système verrouillé et tarif abusé.
Par pitié arrêtez de dire c’est stable, les gens comparent un pc de supermarché à 390 € avec un apple à 1300 €(quand c’est pas plus). Je dits ca je dits rien.
Ils ont juste trouvé une solution viable pour marger plus avec AMD.

4 J'aime

Yep, au tout début, les macs étaient à base de CPU maison powerpc, qui ont été vite abandonné par leur manque de rapport puissance/consommation (clairement c’était des fours pour pas grand chose)

Ils ont ensuite fait une transisition vers Intel pour l’architecture x64 et x86. S’ils ont fait ce choix c’est probablement car AMD avait pas la même cote que Intel à l’époque.

Le passage en AMD ne créera aucun problème, par ailleurs on fait de plus en plus de hackintosh sous AMD et… aucun soucis, sauf pour tout ce qui est < Catalina, le support du 32 bits ne fonctionne pas nativement, fort heureusement, avec Catalina le 32 bits n’est plus un soucis :wink:

ce troll. Peut-être que tu as des gens qui travaillent sur des softs uniquement mac (final cut, logic, motion), ou qui ont besoin d’une machine mobile et puissante (macbook pro); et qui ont besoin d’un OS facile à utiliser…

Excellent de voir amd revenir dans la course !

J’ai un macbook pro de 2012, la RAM et le SSD ne sont pas soudés… (j’ai remplacé le HDD par un SSD sans souci).

Peut être les macs d’aujourd’hui ???

Sérieux, tu rigoles ? Les performances sous Rosetta étaient exécrables et pouvaient même être divisées par 2. C’est un fait indiscutable. Pour les pros c’était juste pas possible.
Quant aux derniers Mac sous PPC, ils s’arrachaient sur le marché de l’occasion au prix du neuf. J’avais revendu le dernier iMac PPC plus cher que je ne l’avais acheté et les acheteurs se bousculaient au téléphone avec même un catastrophé de ne pas trouver de vendeur. Du jamais vu. Beaucoup d’utilisateurs ne voulant pas passer sous Intel de suite et ne voulant pas mettre le chantier dans leur logithèque.

Le passage sous Intel a été un vrai bordel, du moins pour les professionnels qui ont attendu un moment que les choses se stabilisent pour passer le pas. Pour beaucoup, ça a pris des années.

Il ne t’est jamais venu à l’esprit que beaucoup de gens n’ont pas le choix. Dans de nombreux métiers certains logiciels n’existent que sur mac et ils sont obligatoires. Sans parler de la gestion des polices et de l’ergonomie de macOS…

En effet, tu aurais mieux fait de ne rien dire.

Sérieux, arrête les copier/coller des communiqués de presse Apple de l’époque ! :wink:
Utiliser un émulateur comme l’a été Rosetta, c’est tout ce qu’on veut mais pas invisible. Loin de là, surtout avec des performances en forte baisse.

Une transition invisible c’est quand rien ne change, pas d’émulateur de type Rosetta, aucune baisse de performances, 100% des logiciels compatibles, zéro changement. On ne s’en aperçoit pas. Là oui c’est invisible.

La transition sous Intel était aussi souple et invisible qu’une vache dans un couloir.

Pour la gestion des polices, ne la connaissant pas sur Mac OS, je ne me prononcerai évidemment pas, par contre, l’ergonomie, c’est une notion tellement personnelle qu’en fait cela ne veut pas dire grand chose, sans compter les habitudes.
Pour moi (et je dis bien pour moi) MacOS, mais c’est aussi valable pour iOS sont des catastrophe en termes d’ergonomie.
Après, je peux comprendre que cela plaise à d’autres. :wink:

S’il te plais… Ne me manque pas de respect (copier/coller communiqué Apple), j’ai travaillé sur ce domaine d’activité au début des années 2000 (pas chez eux). Ne parle pas d’émulateur, c’est un abus de language concernant Rosetta. Effectivement, certaines applications lourdes se voyaient ralenti, mais ça n’a pas causé les problèmes que tu décris, surtout que les performances des CPU Intel ont vite permis de monter en puissance et les applications ont très vite été proposées en natif x86. Autant dire que se fut bien mieux géré que le passage du 68K au PPC, un détail par rapport à si l’on était resté chez « IBM ».

Un MAC plus puissant qu’un PC (au même tarif)
Ca n’existe pas.
En Bureau comme en Portable