Commentaires : Bientôt des cultures résistantes à la sécheresse?

En réalisant une modification génétique, des chercheurs sont parvenus à donner à l’Arabette de Thalius (plante à fleurs d’origine européenne) des qualités similaires à celles des plantes succulentes désertiques : elle est ainsi capable de stocker plus d’eau et donc de survivre à des conditions arides. Les scientifiques espèrent étendre cette innovation aux cultures agricoles.

1 J'aime

Ouai mais sommes nous sure de maitriser les effets à long terme?

3 J'aime

Faudra quand même un peu d’arrosage au démarrage.
Je dirais que si c’etait prêt aujourd’hui ca maintiendrait la surface cultivée actuelle .
Mais dans 5 ans il y aura des surfaces perdues.
Un travail sur la réalisation de réserves nationales d’eau ,permises par les pluies parfois excessives ,serait utile aussi .

2 J'aime

Le génie génétique qui doit sauver l’humanité de tous les maux créés par l’humanité, on y croit, on y croit, on y croit, d’autant qu’on nous dit qu’il n’y a aucun danger, alors ON Y CROIT !!!

2 J'aime

doit y avoir un brevet dessus, le cout sera prohibitif et les endroits vraiments secs et pauvres le resteront

1 J'aime

Un pansement sur une jambe nécrosée

mais déjà mieux que rien. Ça pourrait être utile dans le Sud de la France par exemple ou dans des zones semi-désertiques…

Une très bonne nouvelle. Enfin une recherche en génétique des cultures qui ne va pas dans le seul sens de la maîtrise des semences pour maximiser les profits.
Si nous sommes capables de faire des pipelines sur des milliers de kilomètres pour du pétrole ou du gaz, il serait bien possible de faire la même chose pour de l’eau.
Un échange eau contre énergie intermittente entre des pays qui sont en excès d’eau à certaines périodes de l’année au nord et ceux qui sont sur exposés au soleil mais qui manquent d’eau au sud serait largement faisable dès maintenant … mais il faut croire que cela ne rapporterait pas encore assez de dividendes pour que cela soit envisagé.

maximiser les profits, beh si, parce que l’on diminue les couts de production relatifs a l’eau. De plus on ne sait pas si les grains produits sont fertiles, si faut racheter du grain, va falloir raquer.

Les produits avec l’eau ne veulent pas la donner car ils vendent leurs produits a ceux qui n’en ont pas, on va pas leur donner les moyens d’en produire, et le coup du pipeline cela fait un sacree acte de soumission et de dependance

non mais ce sera certaiment cool quelque part a long terme, mais on ne va pas croire aux miracles annoncee

Pour le moment c’est de la recherche fondamentale, donc « open » pour tout le monde. Il faut donc se réjouir d’une telle avancée dans ces conditions.
Je ne comprends pas où est la soumission quand un pipeline arrive chez toi pour te fournir quelque chose pour lequel tu es prêt à payer. D’autant que cela évite des transports polluants et coûteux. Les pays d’Europe ne sont pas soumis à la Russie et cela n’empêche pas l’avancée de Nordstream 2. D’ailleurs, il n’y a que les USA que ce pipeline gène. Les choses sont plus complexes que ça et surtout, je parle d’une solution équilibrée - eau contre énergie propre. L’indépendance consiste à pouvoir se passer de quelque chose et non pas à ne pas l’avoir tout court.

hmm le lien de dependance c’est lorsque un truc aussi essentiel t’est delivre par un unique fournisseur. Dans une reunion diplomatique si on te menace de couper l’eau ca ne doit pas etre facile a ignorer.

merci pour la precision de la recherche fondamentale, je pensais que de nos jours tout etait soumis a brevet et que dans l’agriculture on fait le coup des gmo steriles dont il faut racheter les graines. peut etre etait cela aussi le lien de dependance.

alleluia si on peut croire au miracles

Us facile de faire des expériences génétique de ce type sur des plabtes que sur des patients humain :grin: