Commentaires : Biden affirme que la cyberattaque de la Russie sur les USA "ne peut pas rester sans réponse"

Le prochain président des États-Unis fustige celui à qui il va succéder, Donald Trump, lui reprochant de ne pas avoir fait de la lutte contre les cyberattaques une priorité.

et ben voila, on l’a le méchant de la nouvelle saison …

Apres les talibans
Apres les chinois

Maintenant, les russes

7 J'aime

C’est ridicule …

3 J'aime

T’as du louper pas mal de saisons, les russes sont les méchants depuis le début de la série…

19 J'aime

le manque de réaction contre les cyber-attaques Russes ne date pas d’hier. Déjà à l’époque d’Obama, la réponse d’Obama a été très « molle ».
La Russie de Poutine s’est spécialisée dans la désinformation, le noyautage, l’usine à troll, les assassinats ciblés. Rien n’a vraiment changé depuis l’époque de la Russie communiste en fait.

14 J'aime

Ce genre de pratiques est courantes entre grande puissance, et Trump l’a bien compris en dédramatisant la situation.
Il va faire quoi cette chochotte ?
Déclencher une guerre ?

3 J'aime

Rooooohhhh mais quel divulgacheur lui !!! :kissing_heart:

1 J'aime

Les Etats Unis sont spécialisé dans les déclarations de guerre, assassinat de président, usage d’arme atomique, arme chimique(les stocks ne sont toujours pas détruit), propagande, armée de troll, agressions militaires, élimination d’individu par des drones, sanctions, usine de fabrique de pq (appelé dollar), la liste est longue …

7 J'aime

"« Cette attaque a eu lieu sous la surveillance de Donald Trump, et Donald Trump ne surveillait pas », a-t-il déclaré »
Il y a des priorités, quand même. Vu le temps qu’il passe sur les terrains de golf et sur Twitter il peut pas tout faire. Un peu rabat-joie le Biden.

2 J'aime

Ah mais les deux sont horribles c’est sur, personne ne dis le contraire !

1 J'aime

Ah non, ce sont les amérindiens, tellement tenaces qu’ils ont tenus de nombreuses saisons (guerre de sécessions, etc.)

1 J'aime

Les gentils Américains contre les méchants Russes épisode 3 et bientôt en exclusivité sur M6 les Sammies à Moscou, et le biden qui critique Trump c’est vrai que sous Obama il n’y a pas eu de cyberattaque, bon une petite recherche oh mince c’est bête ça alors sur quoi je tombe :


Mais c’est vrai qu’a son âge on perd facilement la mémoire surtout en confondant sa petite-fille avec son fils, début d’Alzheimer ? Espérant qu’il confonde pas le bouton nucléaire avec le bouton pour allumer son PC.
1 J'aime

Sauf que la différence, c’est que d’un côté, il y a eu des enquêtes et des sanctions (oui oui, renseigne-toi), et de l’autre (Trump), rien du tout… si ce n’est nier bêtement et refiler la patate à Biden.

1 J'aime

Aucun rapport avec mon commentaire je dis juste que biden ferait mieux de regarder ce qui c’est passé avec son protégé obama que de taper sur Trump qu’il y ai eu des sanctions derrière ou pas n’a aucune importance, il y a bien eu des cyberattaque sous obama point final, on verra s’il fera encore le malin au bout de ces 4 ans s’il arrive à tenir jusqu’au bout ce que je doute fortement, mais ça c’est un autre sujet.

Si si y’a un sacré rapport… il ne dit absolument pas qu’il empêcherait ces attaques, mais qu’il y répondra (comme Obama l’a fait en son temps)!
Contrairement à Trump qui n’a strictement rien fait, et au contraire a même été jusqu’à nier la responsabilité de la Russie dans les précédentes attaques… il ferme les yeux, même sur ce qui est annoncé par sa propre administration…

3 J'aime

au final tout ceux qui tiennent tête au usa… sont des dangereux…

Il me semble que les attaques ou cyberattaques ne dépendent pas vraiment des présidents en place, si quelqu’un pense à une telle ineptie… Sous Bush fils, il n’y a évidemment pas eu d’attaques ni de cyberattaques ni sous Trump ni sous aucuns autres présidents…MDR

Je pense qu’il y a un double sens dans le message. D’une part Biden tacle Trump sur son manque de réactivité face à des menaces contre les USA. D’autre part il induit l’idée que Trump pourrait avoir été intentionnellement laxiste vis à vis de la Russie et à mon avis c’est plutôt ce message sous jacent qui est le plus important.
C’est assez habile d’ailleurs car on peut facilement accuser un adversaire politique d’incompétence mais il est beaucoup plus délicat d’accuser un Président toujours en exercice de collusion avec une puissance étrangère hostile, sauf en le faisant à mots couverts. Par contre dans un mois…

2 J'aime

N’importe quoi une cyberattaque contre les infrastructures du gouvernement en place, évidemment que ça touche le président à lui de prendre des mesures derrière pour prendre les protections nécessaires, les attaques ne se cantonnent pas simplement à ce que des protections soient prises au sein du SI de l’infrastructure gouvernemental ciblé, il y a bien eu des cyberattaques contre les gouvernements et pas qu’Américain et ce depuis des années. Si cela ne concerne pas le président en place ça revient à dire que le président s’en fiche qu’il y ai des vols de données confidentiels ou autre attaque.

La réponse d’un beau specimen d’atlantiste…