Commentaires : Artemis : la NASA choisit 3 entreprises pour (re)poser le pied sur la Lune

Dynetics, SpaceX et Blue Origin auront dix mois pour développer leurs concepts et persuader l’agence en vue d’une sélection finale. Ils se partagent 967 millions de dollars…

Le projet le plus réaliste à mon humble avis, c’est le blue origins de National team, mais il ressemble étrangement au module lunaire de 1969, ce qui laisse présager que en 51 ans il n’y a pas eu une grande avancée technologique ( dans la forme en tout cas), ce qui pose beaucoup de question à propos de l’alunissage de 69 ( était il très en avance sur l’époque ou une supercherie hollywoodienne ??), moi j’imagine en 2020 plutôt un module à la starship de Spacex, mais là encore jusqu’à preuve du contraire ça reste que de la science fiction même de nos jours.

1 J'aime

Il y a d’innombrables preuves de l’alunissage de 69 (et des suivants jusqu’en 72), même si en effet le concept de Blue est peut-être celui qui s’en rapproche le plus (bien que, il est plus modulable et bien plus gros en taille).

2 J'aimes

Ouai… En pleine guerre froide… Avec les Russes qui ont du sûrement vérifié 50 fois toutes les données possible pour pouvoir mettre la honte au Usa… Et rien… Ils ont étaient sur la lune, je vois même pas comment ont peut encore en douter…
La différence entre 1968 et 2020 c’est le budget, pour l’époque il était illimité quasiment 15milliards de dollars, ça équivaut à 111 milliards de dollars en 2020…

4 J'aimes

Les modules lunaires laissés sur la lune sont visibles depuis la terre mais il y en a encore qui doutent …

2 J'aimes

Budget de l’époque qui équivaut à plus de 150 milliards de dollars aujourd’hui. Budget qu’aucun pays n’a l’intention d’engloutir à notre époque car sans intérêt. Sans parler de Saturne V, plus grosse fusée jamais construite que tout le monde a vu décoller plusieurs fois. Bref, je le dis depuis toujours mais si il y a bien un domaine où il ne faut pas faire de petite économies, c’est bien sur l’éducation. Le monde en a bien besoin.

2 J'aimes

Ils ont stoppé le programme apollo à cause de la guerre du Vietnam, coupe budgétaire… Bref, après l’intérêt de retourner sur la lune sans objectif derrière est inutile… Et surtout sans budget tu va pas loin…

1 J'aime

Tu connais pas le budget de l’armée US toi…

… et toi celui de la NASA

Oui parmis toutes les réponses possibles a cette théorie du complot, cette réponse est la plus imparable selon moi.
Le but était de gagner la course face à la Russie, si il y avait un loup, les russes l’auraient dit.

Ou alors, il y a une autre théorie que j’ignore qui affirme que la guerre froide était aussi un canular et que les russes et les américains étaient complices … :sweat_smile:

Tu sais le genre de délire dans les films, on divulgue rien parce qu’en face on peut aussi divulguer des choses qu’on veut cacher, …c’est sans fin :lying_face:

Le projet Space X est de loin le plus intéressant
Moins bricolage
Space X sait faire atterrir ses fusées
Et puis c’est le plus proche de Tintin

1 J'aime

On est vraiment obligé de remplir le fil de commentaires avec un débat sur le complot de l’alunissage US ?
:disappointed_relieved:
Le sujet de l’article est suffisamment intéressant pour avoir ses propres remarques…

2 J'aimes

-Thales Alenia Space (pas-US) a le droit de bosser sur un contrat publique US ?
-National team m’a l’air d’avoir un centre de gravité vachement haut, ça pourrait être un peu casse-g**ule au final non?
-SpaceX, ça m’a l’air d’être un truc pour un film hollywoodien…

Pour Thales la réponse est oui, tant qu’il s’agit d’un pays partenaire ou allié qui n’est pas sur la mauvaise liste. Mais c’est surtout car l’entreprise est sous-traitante et que le partenariat central est bien américain.

Nan, nan, tout ça vient d’un oubli tout simplement des premiers astraunautes : " Neil would have said to Buzz, sorry, I forgot the keys to the house on the moon, we will have to go back one day " whoahahaha ! :slight_smile:

Ils se gavent de subventions et jetteront l’éponge. Comme Boeing, etc…

1 J'aime

Décidement l’humanité oublie ses lettres de noblesse et se contente de « Repeat et Reboot » pour ce debut de millénaire! Soyons audaçieux, l’exploration spatiale ce n’est pas le saut de puce vers la Lune …c’est un petit bond vers notre plus proche voisine Vénus! 3 mois de vol, un voyage aller-retour dans l’année et des astronautes en quatorzaine dans l’ISS! Que du bonheur de voir un duo d’astronautes surfer en scooter en haute atmosphere de Venus au journal de 20h! Il n’y a rien sur la Lune, c’est un astre cramée, Mars est une planéte mourrante…notre avenir c’est cette étoile, c’est Vénus!

Moi ce que je vois ce sont deux LEM et un véhicule visionaire, hors le but est malgrès tout de préparer un bond vers mars, et pas de réitérer quelque chose conclu depuis 69. Probablement que la transaction finira par un cumul des compétences US, parceque faut pas s’y tromper les Américains sont patriote, même au détriment de leurs portes monnaies.