Commentaires : Après son bannissement, Parler, le réseau investi par l'extrême droite, porte plainte contre Amazon (page 3)

C’est vrai qu’ils n’affichent pas ostensiblement l’étiquette 'extrême-droite" mais le problème est le manque de modération.
Si vous ne pouvez pas gérer (volontairement ou involontairement) le déchaînement de haine via votre support, vous en êtes pleinement responsable pas Amazon, Twitter ou Facebook.
Rien à voir avec Telegram. Amazon ne disparaît pas, seul le site Parler est concerné.

Non ils n’ont pas de carte à jouer, c’est perdu d’avance… mais comme souvent aux US, il suffit d’un avocat qui promet d’aller en justice contre une part substantielle des éventuelles dommages et intérêts (jusqu’à plus de 80% dans certain cas), pour qu’une plainte soit déposée.
L’avocat sait qu’il perdra mais cela lui fait de la pub gratuite auprès de quelques centaines de milliers de pro-trump. Pub gratuite pour un coût modeste (quelques lettres et séances au tribunal).

« Pour le coup je suis d’accord, ce n’est pas aux entreprises de décider de ce qui est légal ou non, moral ou pas »

Les sociétés sont tout à fait dans leur droit. Des conditions d’utilisation ont été rompues, donc le contrat prend fin. C’est non seulement légal mais aussi moral.

Demain j’ouvre un site « pro-Pédophiles »… il est légal et moral de le suspendre.

1 J'aime

Matzneff, Cohn-Bendit, Mitterand (Frédéric) ou dernièrement Finkielkraut n’ont jamais été inquiétés par des propos tenus ou parus qui collent très bien à ton projet de site. Comme quoi la moralité c’est vague, hein.

Dans le cas de « Parler » si Amazon constate une infraction à ses CGV elle doit agit en fonction de ses règles : elle doit respecter son délai de prévenance.
Et si elle constate (ou soupçonne) un délit/crime, elle doit saisir la Justice. Amazon est ni supérieur ni l’égal de la Justice.

Tu as édité mon commentaire pour enlever un certain HASHTAG.

Et pourtant c’est bel est bien tout à fait approprié, car en effet, pour certains, le camp du bien est celui qui veut éliminer l’opposition et les différences humaines de la surface de la terre, c’est celui qui a perdu en 44, et ils aimeraient appliquer la même politique, c’est leur exemple phare.

Sur « parler », c’est exactement ce genre de personnes, avec ce genre de pensées, et ce genre de propensions aux actes abominables, qui sévit.

Le camp du bien : tu t’occupes de ta vie et t’arrête de vouloir imposer tes visions rétrogrades aux autres, et on continue notre vie tranquillement dans nos coins respectifs.

Le camp du mal : t’es pas d’accord avec ma « vison » politique, ta couleur de peau me dérange, ton orientation sexuelle est « contre-nature », tu pries pas le bon barbus, alors on doit te tuer.

Le camp du bien, il accepte la défaite sans tenter la guerre civile.
Le camp du mal, il incite au coup d’état, au meurtre, et fait tout pour plonger le pays dans le chaos, et leur victimes s’accumulent dès à présent.

1 J'aime

Toujours les mêmes noms, toujours la même rengaine…

L’extrême droite qui doit mettre fin à la pédophilie organisée de l’élite mondiale…

La prochaine étape, sortir la carte du terrorisme organisé par les élites mondiales?

Je vous laisse, je vais aller me rouler par terre de fou rire…

Je ne te parle pas de politique, juste qu’il y a un problème quelque part quand, face à des crimes ou des délits avérés, la Justice ne soit pas saisie.

Y a-t-il eu un jugement sur le contenu du site? Je ne crois pas… et si amazon appliquait cette politique à tous les sites tous les réseaux sociaux actuel aux US ils seraient tous hors ligne.