Commentaires : Amazon pensait redorer son image en payant des salariés pour dire du bien de lui... c'est raté

Entre publicité et propagande scabreuse, Amazon s’est essayé outre-Atlantique à l’exercice délicat de la communication sur les réseaux sociaux. Si l’approche, donner la parole à ses propres employés, est connue, sa concrétisation en ligne n’aura trompé personne sur Twitter.

Pffffffffffffff.
Déjà, il faudrait des visites surprises et non prévues à l’avance. Et dans l’entrepôt pris au hasard. C’est comme lors de l’audit d’une grosse boite…quelle mascarade !!! Mais bon, pour des raisons de sécurité ce n’est pas possible (et ça se comprend malheureusement).
S’il faut en arriver à payer des employés pour dire du bien de la compagnie c’est qu’il y a un problème. Un employé qui est bien payé, traité et valorisé (heureux quoi) n’aura pas besoin d’être payé pour dire du bien de son employeur.
J’aimerais vraiment que la branche e-commerce d’Amazon se casse la figure.
Mais au final, qui est responsable des conditions de travail des employés? La direction et le PDG ou les clients qui se ruent sur Amazon pour les soldes, les abonnements prime et cie?
Les conditions de travail d’Amazon ont largement fait du bruit je trouve. Et pourtant, Amazon ne semble pas en pâtir. Il y a toujours de plus en plus de ventes et d’abonnements pris.

2 J'aime

Des salariés qui se font sur exploités pour faire un job contraignant sous payé c’est le monde du travail ça non ? Le profit, les objectifs à tenir, la pression, l’infantilisation etc etc… Mais bon tapons sur amazon si ça peut aider à améliorer les conditions de travail en générale… c’est beau de rêver…

2 J'aime

Il n’est pas utile d’aller aux USA pour trouver des entreprises qui se vantes de la qualité de vie au travail et leur engagement sociale et écologique dans de jolies pubs distribuées par le service de communication … et qui font tout l’inverse. En même temps, ça ne serai pas très vendeur qu’elle se vante d’exploiter honteusement leurs employées XD

y a comme un hiatus entre le titre et le contenu

dans le titre, on dit qu’ils sont payés pour dire du bien

dans l’article, on dit qu’ils sont payés pour parler de leurs conditions de travail et qu’ils en sont heureux

rien ne dit qu’ils mentent. Si j’étais Amazon, d’ailleurs, je sélectionnerais justement des employés réellement heureux. Le truc, c’est qu’il y a une telle haine envers Amazon qu’on semble croire que ce n’est pas possible.

1 J'aime

Pas besoin d’aller aux USA…étant manager, j’ai vu plein de sociétés en France avoir des comportements minables envers leurs salariés…la différence ? Ce sont des petites sociétés, donc personne n’en parle !
Toujours plus facile de malmener un employé dans une petite surface, que un grand nombre…

C’est ça la révolution des réseaux sociaux :slight_smile:

Mais en attendant, Amazon vend toujours autant, les clients très soucieux du bien être humain commandent donc toujours des produits Amazon, mais en sachant qu’ils ne sont pas bien…

2 J'aime

C’est stupide !!!
De plus, pourquoi la société amazon hacèle-t-elle ses salariés alors qu’elle choisit des transporteurs comme ‘colis privés’ qui sont en dessous de tout ???
si amazon remplace ses employés par des faigniasses, cela ne se verra pas…