Commentaires : Airbus s'apprête à prendre des décisions "difficiles" et "amères" : des suppressions d'emplois redoutées

Le trafic aérien tardera à retrouver son niveau de 2019. En attendant, l’avionneur va probablement annoncer un plan de restructuration massif à la fin du mois de juin ou en juillet.

1 J'aime

Je ne sais pas ce que chacun en penses mais je suis pour ma part partagé sur cette question. Je suis opposé au licenciement des employés d’airbus mais tous à la fois je comprends bien que ce secteur d’activité est et va être durement impacté par la crise du coronavirus. Il est en effet fort probable que les habitudes de circulation et de transport changent à la suite des récents évènements. En même temps une somme conséquente d’argent public à été investie dans cette affaire.

Il faudrait donc évaluer le plus précisément possible le devenir de la filière et soumettre ces aides à conditions. Si les perspectives du secteur permettent d’assurer la continuité de l’emploi il faut soumettre l’apport des 15 milliards au maintien dans l’emploi des personnes concernées. Si l’avenir est trop incertain cet argent doit être récupéré par l’état pour soutenir les employés qui vont perdre leur emploi et les aider dans leur reconversion. Dans tous les cas il faut arrêter la saignée de l’entreprise en dividendes plus qu’inapropriées dans un tel contexte.

Quoi qu’il en soit je suis navré pour les employés et les familles qui vont devoir traverser cette épreuve.