Commentaires : Airbus et Boeing : revenus, pertes, carnet de commandes, où en sont les deux avionneurs?

Les géants européen et américain ont respectivement perdu 2 milliards d’euros et 3 milliards de dollars sur le premier semestre. Des résultats qui s’expliquent par des commandes qui n’arrivent plus, et d’autres qui auront du mal à être honorées.

Je ne sais pas quelle était la trésorerie de Boeing, mais ils devaient avoir les reins vraiment solides entre les déboires du 737 et la crise actuelle.
Des centaines de milliards, faut quand même pouvoir encaisser.

Revenus et résultats de Boeing en 2018 et 2019, de leur site :

Revenues et résultats en millions de $ :
2019 Q4 : $17’911 $-1’010
2018 Q4 : $28’341 $3’424
2019 année entière : $76’559 $ -636
2018 année entière :$101’127 $ 10’460

C’est une perte importante (équivalent à leurs bénéfices du 4e trimestre de 2018; et 3 fois leur perte sur le 1er trimestre de 2019). Mais ça reste supportable, seulement 1/3 de leur bénéfice 2018.

1 J'aime

Merci des précisions.
On est d’accord que billions aux US c’est milliards ?

@molotofmezcal: Boeing n’avait pas du tout les reins solides, non. Comme une vaste majorité de grandes entreprises, ils avaient distribué une grosse partie de leurs bénéfices en dividende et rachat d’actions (par exemple : https://www.industryweek.com/finance/article/21961849/boeing-announces-10-billion-share-buyback)
Ils tiennent grâce aux commandes du ministère de la défense américain. Développement d’une nouvelle version du F15-EX, jusqu’à une 20aine de Milliards de dollars (http://www.opex360.com/2020/07/16/boeing-pourrait-livrer-au-moins-144-avions-f-15ex-a-lus-air-force/)
Rappel, le F15 date du milieu des années 70…
Et idem pour Lockheed, 15 milliards pour un magique contrat avec « une livraison indéfinie et une quantité illimitée ». Ca fait rêver ! (https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/apres-boeing-lockheed-martin-signe-a-son-tour-un-megacontrat-15-milliards-de-dollars-853080.html)

Sans ça, Boeing serait en faillite (au sens protection sous le chapitre 11).
Et dire que l’union européenne laisse les USA et Boeing accuser Airbus de subventions illégales sans riposter…

2 J'aimes

Oui. C’est pourquoi leur tableau est en million (17’911 M$ = 17,911 milliards $ = 17.911 B$).

l’ue… :slight_smile:

Il me semble qu’il risque y avoir prochainement une sanction inverse , en faveur de l’ue cette fois non ?
Et la on parle gros sous avec leur division aviation civile, pour ce qui est du spatial il se font légèrement humilier par Space X cette fois.
C’est évident que les subventions et l’influences américaine joue un grand rôle. Concernant Lockheed, se sont eux derrière le F35 non ? là aussi il y aurait de quoi dire. .

2 J'aimes

J’en entendu aux infos il y a quelques jours qu’Air France commandait des Boeing pour renouveler une partie de sa flotte, c’était le moment d’acheter Français pourtant, Grrr !

1 J'aime

Sans aller juste jusqu’au cas extrême du 737 MAX, aucun constructeur n’est à l’abri d’une mauvaise surprisse. Par conséquent, panacher un minimum sa flotte permet d’éviter de se retrouver cul nu en cas de grounding…

Certes, mais au lieu de balancer des centaines de millions d’euros en subventions à Airbus pour ne pas que la société périclite, autant avoir des avions pour le même prix :wink:

DES dizaines, il ne faut pas exagérer

J’ai pas suivi.