Airbus va équiper ses appareils de hublots électro-chromatiques

Au CES de Las Vegas, Gentex a annoncé que ses hublots électro-chromatiques (electronically dimmable windows ou EDW) allaient être installés sur des appareils d’Airbus.

1 J'aime

Des écran led et des caméras UHD et hop, la clac visuelle tout en supprimant ces hublots qui doivent posé problème sur la structure à mon avis.

Pour cela il faut faire évoluer les normes de sécurité, car il est obligatoire durant certaines phase de vol que l’extérieur soit visible sans avoir recours a la technologie.
C’est la raison pour laquelle on doit remonter les pare-soleil au décollage et atterrissage.

1 J'aime

Bof, je ne suis pas sur qu’il y ait un grand intérêt à voir sur un écran ce que tu peux voir à travers un hublot. :sweat_smile:

2 J'aimes

Imagine le sol, le plancher et les parois en écran led.
Le kif à chaque vol^^

bon moins bien pour les aviophobie par contre. :sweat_smile:

L’auteur du commentaire parlait de la structure, pour être exacte.
Sans le mentionné, je présume qu’il sous-entendait les contraintes mécaniques, telle la résistance, vibrations, complexité d’usinage, matériaux, ponts thermiques, etc.
Je suis d’accord avec lui, un cylindre en composite carbone sans ouverture doit simplifier bcp de chose.
Mais je peux me tromper Ô vénéré follower.

Même s’il n’est pas percé par les hublots, il faut bien des portes. :wink:

De plus, même si on négligeait la présence des ouvertures pour les portes, je ne pense pas que le carbone soit le matériau le plus adapté pour un fuselage (très souvent tubulaire) d’un avion de ligne :
Il ne faut pas oublier qu’un avion se dilate du faite de la pressurisation, pas certain que le carbone soit le meilleur matériau dans ce cas.

Hello copain,

Ben Google devrait être ton coach :

Concernant les portes comme le fuselage est construit par tronçon que l’on colle car carbone pas trop de pb…

Ah, oui, en effet. :sweat_smile:

Rien dis donc. :stuck_out_tongue:

Ceci est une révolution …

Tu parles de quoi?
L’article, un commentaire, ou que Juju est sur le point de vouloir m’inviter à boire une bière ?

C’est quand-même un peu débile tout ça, car même si ça consomme peu de courant par hublot, dépenser de l’énergie éléctrique pour éliminer la lumière de l’appareil, c’est vraiment n’importe quoi. Et ce n’est pas forcément sur que ça compense l’usage de la climatisation…

Je ne suis pas vraiment du genre à avoir peur en avion mais les hublots électro_chromatique devrait consommer une assez grosse quantité d’énergie?
Ça pourrait poser pas mal de problème tel qu’une éventuelle surconsommation de carburant pour alimenter ces hublots ou ce genre de choses…
Le seul point positif que j’arrive à percevoir pour ma part pour cet élément c’est que ça pourrait grandement calmer ceux qui ont une phobie des transports aérien

C’était ironique. Le côté révolutionnaire, je me suis librement inspiré d’Apple et sa communication concernant les premiers iPhones. Je ne dis pas que ça ne sera pas plus confortable mais ça reste futile à mon sens si compare cette évolution par rapport au rejet de Co2 dans l’atmosphère et les questions environnementales qui en découlent. J’avoue être un peu hors sujet. Peut-être que je m’attendais à mieux concernant l’évolution comme de nouveaux matériaux ou autre évolution contribuant à diminuer les émissions de gaz à effet de serre.

Je ne partage pas ton point de vue, ce n’est pas un avioneur qui dépense de la matière grise d’ingenieur à travailler sur des hublots electrogrey au lieu de les faire phosphorer sur un mode de transport plus efficient mais une société: Gentex qui est spécialisée dans la gestion de la lumière qui va délivrer plusieurs services de high-tech dont les fameux hublots, mais il y a aussi le spot qui suit les crew members, et la reconnaissance de la pupille pour adaptation de l’environnement de voyage au passager.

Moi je suis plutôt preneur. Perso sur un vol vers la Chine, Australie, Inde où on passe un certain nombre d’heure en business, nous avons le choix entre être ébloui par le soleil ou enfermé dans une boîte obscure car les stores sont fermes, pouvoir jouir d’une vue vers l’extérieur filtrée baissant passer une partie de la lumiere sans éblouir, pourquoi pas.

Les normes de sécurité n’ont pas besoin d’évoluer. C’est au produit de se conformer aux normes existantes. En l’occurrence, sur les EDW qui sont installés sur les 787, chaque hublot dispose de sa propre batterie, afin d’assurer que l’on puisse y voir même en cas de panne d’alimentation electrique (les films polarisants sont opaques par défaut, et laissent passer la lumière sous l’effet d’un courant electrique.). Et l’avantage de cette techno, justement, c’est que l’équipage peut commander lui même le fait que tous les hublots soient en mode transparent quand c’est nécessaire, sans devoir aller faire le tour de la cabine et demander aux passagers distraits de relever leur pare soleil.

Tout à fait, mais dans le contexte du sujet, les deux seuls moyens que cet avion vole sont:

  1. Faire évoluer les normes afin que les cabines passager puissent être aveugles,
  2. Employer du personnel mutants pouvant voir à travers la carlingue.

Un troisième consisterait à lire les commentaires avant de répondre, puisque l’évolution des normes était en écho à:

Qu’en pensez-vous?

Un truc inutile pour se faire de l’argent en les vendant aux compagnies…