15 ans après son atterrissage sur Titan, l'un des derniers mystères de Huygens est levé!

Le 14 janvier 2005, la petite sonde européenne Huygens atterrissait sur Titan. Un exploit unique et une descente dans l’atmosphère riche en émotions : le petit véhicule s’était mis à tourner… Dans le mauvais sens !

/me google frénétiquement « cryovolcanisme »

[edit] oh, ok.

1 J'aime

Oui bon c’est assez badass quand même le cryovolcanisme !

Même si c’est un poil moins spectaculaire que celui avec les flammes de l’enfer…

C’est quand meme de l’argent et des ressources dépensées juste pour savoir pourquoi une sonde a tourné dans un sens plutot que dans un autre. 15 ans après …
J’aurai préféré que ces ressources humaines et financières soit dépensées dans des projets à venir.

Comme je le précise, c’était important à identifier justement pour les missions a venir, et en particulier celles vers Titan. On n’atterrit pas souvent sur une autre planète/lune, alors savoir qu’une sonde a tourné à l’envers au mauvais moment, c’est bien de savoir pourquoi.

Je peux ajouter que ça n’a visiblement pas coûté bien cher ni mobilisé tant de monde que ça, mais c’était un progrès à souligner au moment où l’on fête les 15 ans de cette drôle de mission.

4 J'aimes

Certes mais je doute fortement qu’une prochaine mission vers Titan soit identique à la sonde Huygens. Il était évident que c’était un problème d’aerodynamisme, donc si elle est différente les comportements seront différents.

Je pense que tu es bon pour envoyer ton CV a la NASA Fulmimetal.
Ils ont clairement besoin de toi ces idiots!

2 J'aimes

je ne vois pas le rapport avec ce que j’ai dit !!!

J’avoue que je ne comprends pas trop le chapitre final:
« Repartons gaiment vers Titan »

Il y a la phrase: « …et d’autre part pour ne pas répéter cette erreur dans une autre atmosphère, comme celle de Mars, Venus ou la Terre,… »

Alors on va dépenser entre 50 et 120 millions de dollars pour lancer une fusée, qui lachera une sonde qui devra atterir sur Terre ?
Vous n’êtes pas sérieux ?

Alors… Non. Mais parfois on a besoin que des sondes qui font des missions reviennent intactes sur Terre, comme par exemple celles qui sont allé prélever des échantillons sur les astéroïdes en ce moment. C’est là que les leçons apprises avec ce genre d’expérience vont se révéler utiles, même si l’atmosphère terrestre en particulier est très bien documentée et modélisée. Des sondes qui reviennent très vite et de très loin pour retourner sur Terre, il n’y en a eu qu’une petite dizaine…

1 J'aime