Filtrer ok

Pourquoi fedora comme serveur

alor je sui en stage et mon thème concerne linux le truc c'est que en classe j'en ai pas vraiment fait alors j'ai consulter quelques personnes qui m'ont recommandé FEDORA CORE 10 pour installé et implémenter mes differents serveurs j'aimerai bien savoir pourquoi fedora et pas je sais pas par exemple Debian ou obuntu ou mêm red hat?
merci..
 
 
Il y a une édition serveur de ubuntu.

Mais la Debian est souvent conseillée pour les serveurs, car elle est la distribution considérée comme la plus stable car elle attends plus longtemps que les autres avant de valider les mise à jour de ses différents composants.

Les professionnels préfèrent souvent la Red Hat, pour son support. Beaucoup considèrent la Fedora comme la version Libre de la Red Hat. Mais ce n'est pas vrai, c'est CentOS qui est la version Libre de la Red Hat. Fedora est une distribution à destination du grand public, comme Ubuntu.
Modérateur Windows / Petites Annonces - Ventes et achats - OS alternatifs
 
 
euh Fedora est plutôt le beta test de Redhat...
Et debian est réputée pour sa lenteur à releaser, mais pas toujours en bien.
Le point fort de cette distro c'est la grande stabilité globale du système, parce que quand une version de Debian Sort, elle est littéralement figée : plus de nouveaux paquets, plus de nouvelles fonctionnalités, les version de paquets ne bougent pas, que des mises à jours de sécurité, mais bien souvent retravaillées par l'équipe pour ne garder vraiment que le bouchon pour la faille, pas les nouvelles fonctionnalités qui viennent avec le patch des développeurs.
Si une version de Deb existe pendant 5 ans, pendant 5 ans son comportement ne changera pas d'un poil.


Sinon pourquoi Fedora ? parce que ceux a qui tu a posé cette question la préfèrent, tout simplement ...
Moi je préfère Debian en serveur, mais je ne saurais dire quels sont ses points forts ou faibles par rapport à Fedora ou autre, ou alors la date de péremption de mes arguments est passée depuis belle lurette, du temps ou j'étais indécis, c'est surtout une question de feeling.
Edité le 20/09/2009 à 01:27
 
 
Fedora possede beaucoup d'outils de conf graphiques pour tous les principaux services.
Neanmoins, fedora est un peu la beta test de redhat comme le dit lithium et a ce titre, ca me parait pas genial pour en faire un serveur.
Et puis, les outils graphiques, c'est rigolo 5 min mais on tres vite coincés avec et on remet toujours le nez dans les fichiers de conf a un moment ou un autre.

Debian = stabilite absolue comme le dit tout le monde. Et ca, c'est un sacre point fort. On se retrouve parfois avec des packages un poil vieillots mais ca touche essentiellement les outils multimedia dont on se fout pour un serveur.

Ubuntu server ? je sais pas. Je suis dubitatif. La base est debian mais c'est quand meme pas mal bidouille par ubuntu. Et ubuntu c'est super pour les stations (j'ai ca chez moi et au boulot) mais je suis pas sur que ce soit assez stable et propre pour un serveur.

Sinon, y'en a qui utilisent opensuse. Mais bon, c'est comme pour la fedora... Beta de la suse commerciale donc risque.

Je crois que si Debian est la distrib n°2 apres redhat pour les serveurs alors qu'elle ne possede aucun support commercial, c'est justement parce qu'elle est reconnue comme etant probablement la meilleure distrib serveur au monde. Redhat n'est devant que parce qu'elle possede un support qui rassure les nuls et permet aux dissaïdors de signer des gros cheques pour le plaisir.
 
 
Avoir un support pour une entreprise, même avec une DSI, c'est quand même relativement important. Surtout si c'est un serveur vital.
Ça dépends de l'utilité du serveur...
Modérateur Windows / Petites Annonces - Ventes et achats - OS alternatifs
 
 
Contacter le membreVoir profil
KP2
AdminOfPlaygroup a écrit:
Avoir un support pour une entreprise, même avec une DSI, c'est quand même relativement important. Surtout si c'est un serveur vital.
Ça dépends de l'utilité du serveur...

Je sais
Mais malgré ce "besoin" tres important, Debian cartonne. Ca montre bien qu'elle est tres qualitative.
 
 
Je n'ai pas dis le contraire, c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai cité de suite !
Modérateur Windows / Petites Annonces - Ventes et achats - OS alternatifs
 
 
Debian n'offre pas de support commercial, mais beaucoup d'admins en sont spécialistes, sans parler du travail effectué par les mainteneurs... en fait un support commercial pour Debian est juste inutile
 
 
Support commercial, on s'en moque, je parle d'un support technique, d'un 2eme niveau vers qui une DSI peux se tourner en cas de problème grave et contre qui le service juridique peux réclamer une perte d'exploitation s'ils n'y arrivent pas non plus.
Modérateur Windows / Petites Annonces - Ventes et achats - OS alternatifs
 
 
je me suis trompé dans le terme, mais ça reviens un peu au même
 
 
Bonjour, je tombe sur cette discussion bien longtemps après son occurence, cependant, je la relance, car je la trouve extrêment intéressante.
D'abord, elle commence sur un cas d'école:
- Un jeune qui commence sa carrière dans les technologies de l'information
- on attribue à ce jeune une tâche liée à un élément stratégique pour la DSI.
- et nous voilà sur ce forum, avec la présente discussion, très intéressante, entre autres parce qu'elle est "découplée" de tout intérêt particulier (on ne cite pas de nom d'entreprise ou autre.

un point que je trouve extrêmement intéressant, la réponse que donne "AdminOfPlaygroup", notamment:

"
Support commercial, on s'en moque, je parle d'un support technique, d'un 2eme niveau vers qui une DSI peux se tourner en cas de problème grave et contre qui le service juridique peux réclamer une perte d'exploitation s'ils n'y arrivent pas non plus.
"
En effet, cette phrase est très vraie, c'est à dire que ce serait effectivement (je suis d'accord là-dessus), une exigence de la part d'une DSI.
Cependant, ce constat amène à se poser une question, celle que je trouve extrêmement intéressante:
l'entreprise TINTIN edite un OS que L'entreprise dupont a acheté. L'entreprise dupont a pour exigence d'avoir une assurance financière pour le cas où "un bug se présente dans l'OS", c-a-d pour X heures passées sans résolution de l'incident, l'entreprise DUPONT est remboursée de telle somme par l'entreprise TINTIN.
Question: donc en clair, il s'agit de transformer un temps de travail de développement qui pourrait être fait par la communauté open source en un temps de travail de développement rémunéré et donc sous pression d'amende.
Bien, le modèle est intéressant, MAIS:
si cette activité de développement est faite par une entreprise privée, tel qu'avec Red Hat, la plupart du temps, en fait dans tous les cas, on sort du modèle open source:
en effet, tous les développement destinés aux entreprises, et qui sont soumis à rémunération/amende, ne tombent plus sous le modèle open source, mais sous le modèle propriétaire, avec toutes les mauvaises conséquences qui ont motivé l'arrivée du modèle Robert Stallman.
Alors, que faire?
Et si l'on avait un modèle où les mêmes développeurs qui développent et commitent sur la licence open source, étaient ceux qui étaient rémunérés par les entreprises?
Je pense que c'est faisable, largement, car, chers collègues, pensez-y:
imaginez vous le faire, vous mêmes, ^par exemple en tant qu'indépendants. N'auriez-vous pas à la fois la pression pour faire valoir votre réputation de professionnel? Et la rpession positive de vous voir gratifiés de vos succès en la matière?

Je pense que oui, personnellement. Et au passage, toutes vos "release spéciale entreprise", vous les passerez sous la licence open source. Comment? les entreprises n'apprécieraient pas que d'autres entreprises bénéficient gratuitement d'un travail qu'elles, ont payé? et comment Red Hat fait? Lorsque Red Hat fait une release suite un incident constaté, Redhat fait bien profiter de cette mise à jour à TOUT, ses clients. Mais tous les clients Red Hat payent, au même titre que les entreprises qui ont remonté l'incident. Hors, si noàus en tant qu'indépendants, nosu commitons sur la licence open sourcce, les autres entreprises bénéficient de la mise à jour "gratuitment", "sur le dos des entreprises qui ont remonté l'incident". La question est donc : comment peut-on apporter une solution à ce problème?
Ah, peut-être de la manière suivante: une mise à jour est produite "par nous", en tant qu'indépants, payée par les entreprises demandeuses. Les entreprises qui paient bénéficent sont les seules à bénéficier de la mise à jour, MAIS pendant une durée limitée (quelques mois). Et au vbout de quelques semaines ou mois, la mise à jour tombe sous le coup de la licence open source. Ainsi, c'est le service de répondre à l'ugencequi est payée, et le modèle open source est protégé.
Conclusion :
pourquoi pas rajouter aux licences open source GNU, la contrainte légale suivante:
Toute personne morale ou physique peut dériver un projet open source, et proposer des mises à jour rétribuable, mais alors cette personne morale est contrainte de "donner" au bout de X semaines, tout son travail au projet open source d'origine. Tout son travail retombera quoi qu'il arrive sous le coup de la licence open source.
Cette contrainte me paraît tout à fait intéressante et légitime:
Eh oui, l'entreprise "se fait de l'argent sur le dos du travail des commiters open source", il est donc légitime, plus que légitime, qu'il y ait un retour.

je ne pense pas du tout que Red Hat fonctionne de cette manière, ou d'autre entreprises, au mioeux on voit aujourd'hui des sociétés qui dans leur "grande bonté", "font don de leur travail à l'open source", et aencore au bout de combien d'années...

Voilà, je pense qu'il y a un truc à faire, qui, en faisant évoluer la licence GNU, permettrait aux développeurts d'origine de rentrer sur un marché dont ils sont exclus du marchés par "les gros": allez proposer vos services en tant qu'indépendant, aujourd'hui, vous verrez... C'est déjà le cas pour les logiciels en génral, mais alors pour le développement des OS, alors là, c'est du tout cuiit, je suis prêt à parier qu'il n'existe aucun développeur spécialisé OS, qui offre ses services en tant qu'indépendant.

Oui, définitivementk, je vois quelque chose à faire là, un vrai quelque chose. cependant il faut gagner un consensus pour faire évoluer la licence open source.
Dernier point conret:
proposer en tant qu'indépêndant "seul", des services de dev OS, n'aurait pas de sens. En effet, ej pense que la quasi totalité des mises à jours OS donnetn concrètement lieu à un travail de développemùent fait par des équipes de plusisuers développeurs.
Donc il faudrait, ppur la gouvernance de tout projet open source, créer une structure de type SCOP, réunissant les dévelopepurs commitant sur le projet open source, proposant ce genre de services, avec ces conditions.

Je crois que je viens de donner une idée que je pourrais allègrement me faire piquer, mais bon, aller, il se trouve que j'ai plein d'auitre projets sous le coude, donc je donne. Et puis le résultat final sera de toute façon au grand bénéfice de tous les développeurs, ce qui est ce qui compte, pour moi, peu impôrte si un loulou s'amuse à revendiquer l'idée après mle l'avoir "pompée".

ça me fera bien rire le samedi soir, vpoilà tout.

Merci en tout cas pour vos posts à tous, la question est intéressante et cela m'a servi, (j'ai besoin de vous, ça me rend grand service! et oui, je suis tombé sur cette discussion parceque je cherchai une information que j'ai eue graâce à vous : quelle est la distrib Unix que je vais choisir pour mes serveurs? )

@ bientôt !
Edité le 18/08/2015 à 11:21
 
 
     
Vous devez être connecté pour écrire un message !