Filtrer ok

Pâte thermique au métal liquide, quelques choses à savoir avant d'acheter

Bonjour tout le monde !

Je vous fais ce petit topic aujourd'hui pour vous expliquer un petit peu en quoi consiste la pâte thermique à métal liquide, la Conductonaut, fièrement mis en avant par Thermal Grizzly et vendu au prix exceptionnellement exorbitant de 15,000 euros le kilo.

Annonçant des performances au moins sept fois supérieure à celle des pâtes thermiques conventionnelles (73W/mk au lieu de 10 pour les meilleures conventionnelles), le secret de cette pâte réside dans le fait qu'elle utilise un alliage de Gallium, Indium et d'étain pour former un métal, le Gallium-Indium-Stannum* ou Galinstan, liquide à température ambiante. Ceci signifie que vous pouvez bénéficier de performances en terme de transfert thermique proches de celle d'un contact métal-à-métal, avec une solution liquide qui ira se loger dans les interstices les plus nanoscopiques. Le résultat est sans attente : une baisse de près de 10°C au repos et d'environ 5°C en charge (testé avec un FX-8320 à 4.6 GHz refroidit par un Noctua NH-D14).

En revanche, si vous vous procurez ce type de pâte thermique, vous serez tout d'abord accueillit par une grande feuille rouge fluo (oui oui, rouge fluo...) avec un grand "X" prenant un quart de l'espace, et écrit en grosse lettre "DO NOT USE WITH ALUMINIUM HEATSINKS". Pourquoi donc ?

En dehors du fait que le Galinstan est un bon conducteur électrique, sachez qu'il est recommandé de n'utiliser cette pâte thermique seulement que sur un radiateur dont la base est en cuivre plaqué nickel. Vous pouvez cependant l'utiliser avec une base en cuivre, mais certainement pas avec une base en aluminium. En effet, le Galinstant contient un peu plus de 68% de Gallium. Ce métal est hautement réactif, il adore s'associer avec d'autres métaux pour former des alliages. Aussi, pour fabriquer du Galinstan, rien de plus simple ! Prenez un morceau de Gallium, mettez-le en contact avec un petit morceau d'Indium et comme par pure magie vous allez voir l'Indium liquéfier de Gallium pour former un premier alliage de Gallium-Indium. Il ne reste plus qu'à ajouter un tout petit peu d'étain pour améliorer la stabilité du mélange et voilà : vous avez fabriqué du Galinstan.

Si on vous dit clairement de ne pas utiliser cette pâte thermique avec un radiateur en aluminium, c'est parce que le Galium contenu dans la pâte thermique va s'associer avec l'aluminium pour former un nouvel alliage (qui est en fait un plaquage de Gallium sur l'aluminium). Cet alliage extrêmement instable s?effritera au moindre effort aussi infime soit-il et détruira le radiateur. En ce qui concerne les radiateurs en cuivre, il est toujours recommandé d'éviter ce genre de pâtes thermique. En effet, il va se passer la même chose que dans le cas de l'aluminium, à une échelle bien moindre certes mais cela va toujours se produire.

Se qui se passe en réalité, c'est que lorsque vous mettre deux métaux avec un potentiel électrochimique différent, la différence de potentiel va induire un courant qui va circuler entre les deux métaux. Ce principe est celui d'une batterie plomb-zinc : une anode va se corroder (oxydation) pour faire circuler un courant électrique vers une cathode où les ions métal de l'anode vont se coller, plaquant ainsi celle-ci (réduction). En clair, le métal avec le potentiel le plus faible va se corroder pour aller plaquer sur le métal avec le plus grand potentiel. De ce fait, lorsque vous utilisez du Galinstan avec un radiateur en cuivre, il va se produire le même phénomène que dans une batterie : le Gallium (potentiel électrochimique de -0.53V) va s'oxyder et venir plaquer la surface en cuivre (potentiel de 0.334V) formant un alliage de Galium-Cuivre. Au fil du temps, cette "batterie" va se "décharger" lorsque tous le Gallium aura migré vers le cuivre, formant une croûte couleur argent impossible à retirer.

La bonne nouvelle dans tout ça, c'est que lorsque le plaquage de Gallium sur le cuivre couvrira la totalité de la surface du radiateur en contact avec le Galinstan, cet effet de batterie s'arrêtera car l'alliage Gallium-Cuivre formera une croûte protectrice (comme la croûte qui recouvre certains objets trouvés dans les épaves des fonds marins).
En revanche, tout n'est pas bonne nouvelle dans tout cela. Tout d'abord, il est possible que ce nouvel alliage qui recouvre maintenant votre radiateur aie des performances thermo-conductrice beaucoup moins bonne que le cuivre pur. De plus, cet alliage n'est pas aussi stable que le cuivre pur et il est même possible que celui-ci s'effrite du radiateur. Cela n'est pas une bonne nouvelle pour les radiateurs utilisant des caloducs à chambre à vapeur, car l'épaisseur du métal des caloducs est très très faible. Cela peut amener à une fuite des chambres à vapeurs ce qui peut induire des dégâts très importants dans votre machine (en dehors de la surchauffe inévitable, le liquide peut créer d'importants courts-circuits sur une pièce pouvant fonctionner avec des centaines d'ampères...).

Il n'y a pas de soucis à se faire en ce qui concerne le Integrated Heat Speader (IHS, la petite plaque qui fait intermédiaire entre la puce en silicium et le radiateur) de votre processeur. En effet, celui-ci est fait à base de cuivre plaqué nickel. Ceci est due au fait que le cuivre a tendance à s'oxyder facilement, ce plaquage représente alors une protection pour le IHS de votre processeur. Pour reprendre l'explication de tout à l'heure, le nickel à un potentiel de -0.3V, nettement plus proche des -0.53V du Gallium et ainsi évitant toute sorte de corrosion (différence de 0.23V au lieu de 0.86V).

Il n'y a donc (pratiquement) aucun risque à utiliser de la pâte thermique au Galinstan avec un radiateur dont la base est en cuivre plaquée nickel. En ce qui concerne les radiateurs dont la base est en cuivre, ils sont à éviter dans le cas général car le cuivre a une fâcheuse tendance à se corroder de toutes façons (j'ai un vieux radiateur Cooler Master Vortex Plus dont les caloducs sont aujourd'hui rouillés, recouverts d'un plaquage de vert-de-gris). Je vous invite également à fabriquer ce genre de pâte chez vous car le Gallium, l'Indium et l'étain sont tous les trois des matériaux sans aucun danger pour la santé humaine et l'environnement. Référez-vous à Wikipédia pour obtenir la petite recette qui vous permettra de fabriquer vous-même la potion magique qui rendra votre PC très reconnaissant !

Inspiré et partiellement traduit de l'excellent article de Tischers sur le site Notebookreview.com
Procurez-vous la pâte Thermal Grizzly Conductonaut sur LDLC
Produit testé avec un AMD FX-8320 à 4.6 GHz sur les 8 c?urs et un Noctua NH-D14 avec deux ventilateurs NF-P12 PWM, températures obtenues via AIDA64 Engineer. Test d'effort réalisé avec charge synthétique avec AIDA System Stability Test, FPU et CPU. Température ambiante à 21°C sans fluctuation.
* Stannum est le latin pour "étain"
Edité le 17/03/2018 à 00:21
 
 


Et hormis une présentation me faisant plus penser à une pub qu'autre chose , on gagne vraiment quelques chose avec ce machin ?

Et où sont les tests ? (Conseil : Mieux vaut ne pas me répondre DTC ou quelque chose d'approchant)
Edité le 16/03/2018 à 23:08
Super Modérateur
 
 
juju251 a écrit:


Et hormis une présentation me faisant plus penser à une pub qu'autre chose , on gagne vraiment quelques chose avec ce machin ?

Et où son les tests ? (Conseil : Mieux vaut ne pas me répondre DTC ou quelque chose d'approchant)

C'est exactement ce que je me suis dit en lisant ce topic
 
 
juju251 a écrit:


Et hormis une présentation me faisant plus penser à une pub qu'autre chose , on gagne vraiment quelques chose avec ce machin ?

Et où son les tests ? (Conseil : Mieux vaut ne pas me répondre DTC ou quelque chose d'approchant)

Woah je m'attendais pas à une telle réaction o.O Du coup non je ne vais pas répondre "DTC" (je vois pas pourquoi je ferais ça...) et le concept de "publicité" m'échappe un peu dans un article intitulé "choses à savoir avant d'acheter" mettant en avant les risques que ce genre de pâte représente...

Si c'est par rapport au lien en pied d'article je peux l'enlever hein j'ai pas été payé pour écrire ça je m'en fiche pas mal xP

Sinon niveau gain de performances il est clairement là. Je peux ajouter des captures d'écran testant les températures avec pâte conventionnelle (Arctic Silver 5) vs. métal liquide.
 
 
Je me suis intéressé au sujet un moment et j'ai lu pas mal de tests de pâte thermique...oui ce genre de pâte est un peu plus efficace que d'autres, mais il ne faut pas s'attendre non plus à gagner 15 ou 20° sur un gpu ou cpu ^^

Bref c'est comme beaucoup de choses : ça intéressera ceux qui sont près à payer beaucoup plus pour pas grande différence au final
Edité le 16/03/2018 à 17:59
Modérateur Hardware / Overclocking
 
 
La réalité c'est que ce genre de pâte est largement surcôté à cause du fait que c'est comme une "nouvelle technologie", ils vendent ça 15 euros les 1 grammes tandis qu'un flacon de 300mL aura tendance à coûter aux alentours de 21 euros... L'intérêt d'utiliser une telle pâte est bien là mais il faut chercher plus loin que ce qui est vendu par Thermal Grizzly, quitte à fabriquer soit-même le composé (ce qui reviendra largement moins cher)
 
 
Personnellement j'utilise depuis toujours de la classique Arctic Silver 5, pas chère et assez facile à appliquer, elle a toujours fait du bon boulot ^^

Mon cpu a la même pâte depuis bientôt 3 ans et il ne chauffe pas plus qu'au début
Modérateur Hardware / Overclocking
 
 
Héhé j'utilisais également la Silver 5, excellente pâte thermique, très bonne tenue en chauffe et inépuisable... Effectivement c'est un très bon choix de pâte thermique.

Mais le gain que j'ai obtenu après avoir testé le Galinstan est juste époustouflant (encore une fois, je suis pas commercial je fais pas de pub hein ). Je pense sérieusement à acheter un flacon de cet alliage pour m'en servir de pâte thermique lorsque je bricolerai les PC de mes amis

Je vais poster des captures d'écran comparant la Silver 5 au Galinstan, donnez moi juste quelques minutes le temps de retrouver des captures de tests précédents ^^
 
 
PlaysGames11 a écrit:
Woah je m'attendais pas à une telle réaction o.O Du coup non je ne vais pas répondre "DTC" (je vois pas pourquoi je ferais ça...) et le concept de "publicité" m'échappe un peu dans un article intitulé "choses à savoir avant d'acheter" mettant en avant les risques que ce genre de pâte représente...

Si c'est par rapport au lien en pied d'article je peux l'enlever hein j'ai pas été payé pour écrire ça je m'en fiche pas mal xP
Ben disons que je m'interrogeais surtout sur le but du topic.

Blackalf a écrit:
Je me suis intéressé au sujet un moment et j'ai lu pas mal de tests de pâte thermique...oui ce genre de pâte est un peu plus efficace que d'autres, mais il ne faut pas s'attendre non plus à gagner 15 ou 20° sur un gpu ou cpu ^^
Donc, il n'y a pas vraiment d'intérêt.

En fait, j'avais pensé à une pub, parce qu'en lisant le sujet j'avais clairement l'impression qu'on me vantait un truc révolutionnaire qui allait faire gagner magiquement genre ... 30°C.

Blackalf a écrit:
Personnellement j'utilise depuis toujours de la classique Arctic Silver 5, pas chère et assez facile à appliquer, elle a toujours fait du bon boulot ^^
+1.

AS 5 depuis des années et pas de soucis à signaler.

A la limite, si je voulais gagner quelques degrés, je pourrais démonter et nettoyer le Noctua et poncer un coup sa base ...

Mais ça tourne impec' comme ça, donc ...

PlaysGames11 a écrit:
Je vais poster des captures d'écran comparant la Silver 5 au Galinstan, donnez moi juste quelques minutes le temps de retrouver des captures de tests précédents ^^
Tu as le temps, pas de soucis.
Super Modérateur
 
 
Je m'interroge beaucoup sur ce qui te préoccupe juju... j'ai écris ce sujet parce que je trouve le concept du métal liquide en tant que "pâte thermique" vraiment intéressant et très efficace pour l'avoir testé moi-même... je voulais avant tout faire part des risques liés à l'utilisation de Gallium avec quelques explications tirées d'un article trouvé sur notebookreviews, aussi je me demande si tu as vraiment lu ou si tu as passé l'article en diagonale parce que la fin du deuxième paragraphe mentionne bien des gains allant de 5 à 10°C et non pas 30

Dommage, je pensais que cet article aurait été mieux accueillit et aurait attisé votre curiosité. Ce n'est pas bien grave après tout :B

En ce qui concerne les captures, je n'en ai (curieusement) trouvé aucune mentionnant les températures avec la Silver 5. Je vais continuer les recherches mais il va falloir fouiller parmi les centaines de captures d'écran enregistrées ça va être long...
 
 
juju251 a écrit:

En fait, j'avais pensé à une pub, parce qu'en lisant le sujet j'avais clairement l'impression qu'on me vantait un truc révolutionnaire qui allait faire gagner magiquement genre ... 30°C.

En fait j'ai même un doute sur les 10° gagnés au repos, parce que ça mettrait mon cpu plus bas que la température ambiante chez moi : en ce moment les cores sont à 28-29°

Sinon j'ai cherché un peu par curiosité, et au départ le Galinstan a été utilisé comme métal liquide de substitution au mercure beaucoup lplus toxique, entre autres dans des thermomètres

fr.wikipedia.org...

Au final, j'ai un peu l'impression que quelqu'un a pensé qu'il pouvait aussi servir au refroidissement des cpu's ^^
Modérateur Hardware / Overclocking
 
 
Blackhalf j'ai rajouté la température ambiante en pied d'article pour ce qui est du gain en température, je n'ai pas détaillé les paramètres du test car ce n'était pas le but de l'article.

Si tu es intéressé, voici les paramètres du test : processeur overclocké à 4.6 GHz sur les 8 coeurs, tension à 1.45V, limite de courant à 120%. Phases réglées sur élevé interdisant tout repos du processeur (constamment à 4.6GHz). La tour est une NZXT H630 avec deux ventilateurs 200mm en façade (arrêtés), un ventilateur 200mm en haut, un ventilateur 140mm à l'arrière. Le radiateur est celui décrit en pied d'article. La température au repos est passée de 50°C à 40°C en moyenne avec un minimum de 37°C. La température en charge s'est stabilisée à 63°C contre 68°C avec la Silver 5 après 30 minutes de test. Les ventilateurs du radiateur sont réglés pour progresser de 20% à 30% entre 30°C et 60°C, puis de 30% à 100% entre 60°C et 75°C.

Je ne pense pas avoir oublié quelque chose dans la liste... Les paramètres du test sont décrits en pied de page de l'article là aussi
 
 
Bonjour,

L'an dernier avant d'acheter de la pâte thermique j'avais lu un article sur le Net qui testait et comparait de nombreuses pâtes thermiques et faisait bien la différence entre les pâtes à base de "métal liquide" et les autres.
Si je me souvient bien, la conclusion était en gros que les moins bonnes pâtes "métal liquide" étaient au niveau des meilleures pâtes "classiques" mais pour un prix bien plus élevé.

Donc au final ces pâtes "métal liquide" fonctionnaient un peu mieux mais ne valaient pas le surplus tarifaire demandé.
Edité le 17/03/2018 à 19:24
Modérateur Photo Vidéo / Audio Home Cinéma / Internet Général
 
 
Ce que j'aurais aimé savoir, c'est le résultat sur une config lambda non o/çée ^^

PlaysGames11 a écrit:
La tour est une NZXT H630 avec deux ventilateurs 200mm en façade (arrêtés), un ventilateur 200mm en haut, un ventilateur 140mm à l'arrière

Sinon ce qui m'interpelle dans ton test, c'est qu'il n'y a aucun flux d'air dans ton pc : les ventilos du dessus et de l'arrière extraient peut-être un peu d'air chaud, mais sans les ventilos avant censés être en aspiration et faire entrer de l'air frais, il n'y a pas de bonne circulation de l'air dans le boîtier
Edité le 17/03/2018 à 19:52
Modérateur Hardware / Overclocking
 
 
Héhé en réalité ces ventilateurs sont censés être allumés... Mais ça c'était dans un contexte de processeur AMD overclocké comme une fusée avec une GTX 1080 Ti qui soufflait dans le boitier

Maintenant que j'ai rendu la 1080 Ti je tourne avec une 1050 non OC du coup les jeux auxquels je joue sont beaucoup moins impressionnants. Après avoir jeté un oeil aux températures et vu que les deux ventilos en façade ne sont pas PWM ils sont relativement bruyants (la carte mère peut les descendre à 60% minimum) du coup je les ai débranchés. Les températures ont trèèèès légèrement augmenté de 2°C, 3°C au maximum.

J'insiste sur le fait que cet article n'avait pas pour but de démontrer les performances du métal liquide hein ! :P Cependant si vous voulez que je réalise un test je le fais volontiers ! En revanche, ça sera avec le même processeur (j'ai pas non plus 3,000 PC à disposition xP) et BIOS réinitialisé
 
 
La Conductonaut est surtout utile pour les delid de CPU Intel post Sandy Bridge pour remplacer l'infâme bouse mise et n'est pas à manipuler n'importe comment.

Si on est très exigeant, la Kryonaut est le meilleur choix à faire. Mais sinon oui, l'AS5 fait encore bien le job mais accuse un peu son temps.
 
 
     
Vous devez être connecté pour écrire un message !