Le navigateur Brave s’ouvre aux extensions Chrome

Par
Le 07 septembre 2018
 0
brave browser

Le jeune navigateur Brave reçoit aujourd'hui une mise à jour majeure qui lui permet d'utiliser toutes les extensions disponibles sur Google Chrome. De quoi donner encore plus d'intérêt à un browser qui a tout pour séduire.

Imaginé par Brendan Eich, le concepteur de JavaScript et co-fondateur de Mozilla, Brave est le navigateur idoine pour l'internaute soucieux de sa vie privée. Depuis sa sortie en 2016, Brave opte pour un blocage natif des publicités et des trackers, tout comme pour l'activation par défaut de l'extension HTTPS Everywhere garantissant un minimum de sécurité pendant la navigation.

Aujourd'hui, Brave reçoit une mise à jour d'importance et pour cause : elle rend le navigateur aussi customisable que l'est Chrome.

Chrome, les pubs et les trackers en moins

Brave a toujours été conçu sur les bases de Chromium ; le navigateur open-source qui sert également de fondations à Google Chrome. Mais dans cette nouvelle version, le navigateur de Brendan Eich se rapprochera plus de son rival, en s'ouvrant davantage aux extensions tierces.

Concrètement, les utilisateurs de la nouvelle version peuvent télécharger l'intégralité du catalogue d'extensions de Google Chrome, tout en conservant l'aspect respectueux de la vie privée du navigateur à la tête de lion.

Brave propose à ses utilisateurs d'être rémunérés en visionnant de la publicité


Malgré sa posture de parangon de la vie privée, Brave a récemment introduit une fonctionnalité novatrice intitulée Basic Attention Token.

Grosso modo, Brave vous propose de sélectionner des publicités pour vous, et vous rémunère pour cela. Non ciblées, ces publicités servent à trois choses :
  • Rémunérer les éditeurs du navigateur
  • Récompenser les utilisateurs conciliants
  • Encourager les dons aux créateurs du Web

Les internautes acceptant de faire partie du programme reçoivent en échange des crypto-jetons, qu'ils peuvent dépenser facilement via une fonctionnalité inédite à Brave, permettant de rémunérer les créateurs sur Internet. Vous pouvez ainsi faire don de quelques BAT à vos YouTubers favoris, grâce aux publicités que vous acceptez de visionner.

Le monde des navigateurs en ébullition

Grosse semaine pour les browsers. Outre cette annonce réjouissante du côté de Brave, Firefox a annoncé cette semaine que les prochaines versions de son navigateur effectueraient un blocage par défaut des publicités et des trackers.

De son côté, Chrome fête ses 10 ans en déployant une refonte fort séduisante. Lui reste un défi particulièrement complexe à relever : trouver un remplaçant aux URL, dont il rêve de se débarrasser.

Quel navigateur utilisez-vous au quotidien ? Avez-vous déjà donné sa chance à Brave ? Dites-nous tout dans les commentaires !


Modifié le 07/09/2018 à 16h04
scroll top