La domotique Nest victime d'une grosse panne hier soir

Par ,
le 17 mai 2018
 0
Nest Labs fait partie de ces compagnies américaines de domotiques permettant d'avoir ce qu'il convient désormais d'appeler une « maison connectée », principe permettant en théorie de se simplifier la vie au quotidien, quand tout fonctionne correctement tout du moins. Des utilisateurs ont eu de mauvaises surprises la nuit dernière, puisqu'il n'était plus possible de contrôler les appareils via l'application habituelle.

Par chance, il était possible de contrôler les appareils via les commandes physiques, et personne n'est resté coincé à l'extérieur de sa maison...


Quand les dispositifs et services Nest ne fonctionnent plus...


Thermostats, serrures, caméras de surveillance, sonnettes, détecteurs de fumée et bien d'autre : autant d'appareils qui peuvent désormais être contrôlés depuis une application ou un navigateur web. Voilà la promesse de la société américaine de domotique Nest Labs, rachetée par Google au début de l'année 2014. Oui mais voilà, quand un bug se produit et que plus rien ne fonctionne, la vie devient immédiatement beaucoup plus compliquée...

Ainsi, durant la nuit dernière, pendant quelques heures au moins, plusieurs clients de l'entreprise Nest Labs ont fait remonter à la marque divers dysfonctionnements. Il n'était alors, par exemple, plus possible de contrôler les appareils Nest via l'application pour smartphone pourtant prévue à cet effet. Plus inquiétant encore, tous les dispositifs concernant la sécurité des logements fonctionnaient de manière erratique.

nest serrure connectée


Les commandes physiques toujours actives


Fort heureusement, si aucun des appareils Nest n'étaient accessibles via un quelconque réseau, les commandes physiques, elles, continuaient de répondre sans problème. La marque Nest Labs s'est rapidement saisie du problème et a communiqué sur les avancées de la résolution des problèmes via Twitter. Quelques heures plus tard, tout semblait être revenu à la normale.

Un incident qui rappelle tout de même les risques qu'encourent les propriétaires de ces maisons fonctionnant intégralement à l'aide de divers systèmes électroniques.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top