Comparatif SSD : 21 SSD SATA 6 Gpbs en test

le 08 juin 2012 à 16h15
0

Tests pratiques



Si les tests synthétiques nous en apprennent long sur les performances théoriques des différentes unités de stockage, rien ne vaut quelques tests pratiques pour mettre en situation réelle nos SSD en test.

Nous avons ici copié 3 vidéos de 700 Mo (des données très peu compressibles) depuis nos SSD en test vers une unité secondaire. Cette dernière devait être capable d'assumer les quelque 500 Mo/s dont sont capables nos SSD. C'est pourquoi nous avons opté pour un RAMDisk, afin d'éviter tout nivellement des performances.

Lecture de gros fichiers



Benchmark : 20-120

Les OCZ Vector et Samsung 840 dominent ce classement, confirmant les bonnes dispositions observées lors des tests synthétiques. Le Corsair Force 3 confirme également... ses piètres performances. Notez que si ces SSD sont bien plus rapides que le disque dur, l'écart est moins frappant que durant les tests synthétiques : les 540 Mo/s atteints lors de la lecture aléatoire de fichiers de 512 Ko sont ici assez loin, avec nos données peu compressibles.

Ecriture de gros fichiers



Benchmark : 20-122

Le Vector d'COZ vole la vedette au Neutron GTX de Corsair et devient la nouvelle référence en ce qui concerne l'écriture séquentielle, dépassant l'Intel 335 Series et un Vertex 4 qui reste tout de même loin devant le Neutron « classique ». Ce dernier réalise un meilleur score que le Samsung 830. La nouvelle série 520 est en retrait cette fois, notamment la version 60 Go, qui rivalise avec... le disque dur. Le Force GT n'est plus à la fête, un résultat dû aux puces NAND qui équipent ces modèles. Il reste toutefois devant le Force 3, décidément peu à l'aise en transfert de gros fichiers...

Lecture de petits fichiers



Benchmark : 20-124

Notez les bonnes performances des séries 330, 335 et 520 d'Intel, qui occupe les trois premières places de ce classement. Les Vertex 4 et Crucial m4 ne sont pas vraiment à leur aise ici, tandis que le Samsung 840 Series fait bien mieux que son prédécesseur.

Ecriture de petits fichiers



Benchmark : 20-126

Comme durant les tests synthétiques, le Vector d'OCZ et le 840 Series de Samsung se montrent à l'aise sur les petits fichiers, alors que le m4 reste quant à lui en queue de peloton. L'Intel 335 Series et le Neutron GTX de Corsair réalisent également de bonnes performances.

Copie proche - Gros fichiers



Benchmark : 20-128

La copie proche est un exercice particulier dans le sens où le contrôleur et les algorithmes qui le gèrent sont davantage sollicités que lors d'un simple transfert. Cette opération consiste à copier des fichiers du SSD sur lui-même. À ce jeu-là, le Vector d'OCZ se montre le plus véloce, juste devant le Neutron GTX de Corsair. Le Vertex 4 est pénalisé par la faiblesse de ses scores en lecture. Le Force GT 120 Go pait au contraire ses faibles performances en écriture. Les SSD de la nouvelle gamme 520 d'Intel proposent des performances disparates : le modèle 240 Go est à la lutte avec le Kingston HyperX pour la troisième place quand la version 60 Go est presque aussi décevante que le Corsair Force 3, qu'on retrouve derrière le Vertex 2...

Copie proche - Petits fichiers



Benchmark : 20-130

Sur les petits fichiers, c'est l'Intel 520 Series (240 Go) et le Vertex 3 les patrons, avec un score trois fois plus important que le disque dur Seagate. Déception pour le 330 Series, qui montrait pourtant de belles choses à la fois en lecture et en écriture de petits fichiers. La preuve des limitations du firmware 300i face au 500i d'Intel. Le m4 est toujours à la peine et le Vertex 2 montre qu'il n'est pas encore mort et enterré. Le Samsung 830 rentre dans le rang.

Démarrage de Windows



Nous avons également testé d'autres éléments que de simples transferts, comme le démarrage de Windows. Pour coller un peu plus à une situation réelle, nous n'avons pas désactivé le prefetch de Windows 7 et les résultats que nous donnons ici sont ceux du troisième démarrage.

Benchmark : 20-132

Ce graphique résume des tests menés sur des SSD à des moments très disparates. Il ne prend donc pas compte les différentes améliorations apportées par les mises à jour successives des firmwares. Pas étonnant don de retrouver les derniers SSD en tête de ce classement, qui ne montre en réalité pas vraiment de différences entre nos modèles. L'apport du SATA 6 Gbps semble d'ailleurs inutile ici et le démarrage de Windows ne nécessite en fait pas un contrôleur de dernière génération. En revanche, la différence est criante entre nos SSD et le disque dur Seagate, qui met deux fois plus de temps à booter que le Samsung 830 Series.

Lancement d'un fichier sous Photoshop



Autre test pratique, le lancement d'une image particulièrement lourde (400 Mo) sous Photoshop CS5. Comme pour le démarrage de Windows, la mesure que nous reportons dans ce graphique correspond au troisième lancement (un redémarrage ayant lieu entre chaque lancement).

Benchmark : 20-134

Contrairement au test précédent, une telle opération profite de la vitesse d'échange améliorée offerte par le SATA 6 Gbps : les SSD de dernière génération que sont les OCZ Vector, Samsung 840 et Intel 335 sont devant. Le Corsair Force 3, très à l'aise dans la précédente épreuve, rentre ici dans le rang. Comme pour le démarrage de Windows, l'apport du SSD est particulièrement intéressant, puisque le disque dur met deux fois plus de temps à rendre disponible le fichier. Si la version 60 Go de la série 520 d'Intel était la plus performante pour le démarrage de Windows, c'est ici la version 240 Go qui affiche les meilleurs résultats.

Lancement d'un jeu : Far Cry 2



Le dernier test de cet article concerne le lancement d'un jeu au chargement relativement lourd, puisqu'il s'agit de Far Cry 2.

Benchmark : 20-136

Même constat ici que pour le lancement de Windows : le chargement d'un jeu comme Far Cry 2 n'est pas réellement limité par le support de stockage, mais davantage par la bande passante mémoire ou encore le processeur. Rien ne sert donc de se procurer le dernier modèle en date en espérant voir le chargement des jeux accélérer de manière significative. Pire, un bon vieux disque dur ne semble pas pénaliser le lancement du jeu outre mesure. Notez tout de même l'excellente prestation du SSD Samsung dans le domaine, alors que les SSD des séries 330 et 520 (exception faite du modèle 240 Go) ou ceux de Kingston montrent quelques lenteurs sur ce test.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
SSD
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Intel baisserait bientôt les prix de ses processeurs de 15% en réponse au Ryzen 3000 de AMD
Steam ajoute un tag « LGBTQ+ » et ouvre un hub dédié à ces contenus
Le module photo du Galaxy Note 10 aurait une ouverture variable
Phil Spencer l'assure : Microsoft n'a pas présenté tous ses gros jeux durant l'E3
Alors que Google abandonne ce marché, Huawei présente deux nouvelles tablettes sous Android
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
Google Duo permet désormais de partager des photos dans ses messages
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
Flight Simulator supportera le contenu créé par la communauté
Airbnb organise un hackathon à Paris pour recruter les meilleurs développeurs
scroll top