· S | F · La chronique s'envole vers le cinéma avec Cloud Atlas

30 novembre 2019 à 11h11
0
Clubic aime la science, Clubic aime l'avenir, Clubic aime la science-fiction. Avec · S | ꟻ · nous vous partagerons régulièrement nos recommandations dans le domaine de l'imaginaire : littérature, bande dessinée, mais aussi films...

Nous nous donnons 5 citations et 5 paragraphes pour vous convaincre.
SF film #1 Cloud Atlas

Une aventure qui dépasse le temps et l'espace. Voilà en quelques mots le projet fou des sœurs Wachowski avec Cloud Atlas, adaptation d'un roman réputé inadaptable et injustement boudée par le grand public et son propre studio. Et pourtant l'œuvre est l'une des plus puissantes vues au cinéma depuis des années.

Cloud Atlas (2012)

par Lana Wachowski, Lilly Wachowski et Tom Tykwer

Pour cette première chronique · S | F · dédiée au cinéma, j'ai choisi d'évoquer un film qui n'est pas vraiment considéré, à tort, comme un film de science-fiction.... ou, en tout cas, pas comme beaucoup l'entendent, comprenez « avec une esthétique appuyée et des personnages archétypaux vus et revus ».

Non, avec Cloud Atlas, les sœurs Wachowski dépassent le simple genre de la science-fiction pour expérimenter et parler de l'humanité au sens large.

« La vérité est une. S'il y a des versions, il n'y a plus de vérité. »

Le film, adapté du roman Cartographie des Nuages de David Mitchell (publié en 2004), raconte six histoires distinctes situées en 1849 et 2321 - oui, ça fait une sacrée marge. Six « groupes » de protagonistes vivent des aventures dont les histoires et les thématiques se répondent comme un écho sur l'ensemble de cette fresque.

Ajoutant un peu de complexité à ce projet déjà difficile à expliquer, les Wachowski font jouer tous les personnages par les mêmes acteurs (Tom Hanks interprète par exemple 6 rôles différents), les hommes devenant des personnages féminins dans un autre segment, ou les « méchants » évoluaent pour devenir de bonnes personnes en traversant les époques et les personnalités.

SF film #1 Cloud Atlas

« Toute frontière est une convention qui attend d'être transcendée. »

Je ne vous cache pas que les 40 premières minutes du film m'ont paru tout simplement imbuvables, le temps de me prendre au jeu mis en place par les réalisatrices. Le film navigue dès le départ d'un récit portant sur l'esclavage au XIXème siècle, en passant par la romance homosexuelle d'un jeune compositeur anglais, une histoire d'espionnage dans les années 70 jusqu'à la comédie anglaise ou le pur récit d'anticipation.

Cloud Atlas a de fantastique qu'il embrasse les genres cinématographiques avec aisance, ne s'interdisant aucune outrance ni même aucune faute de gout. Si l'univers de Neo Seoul, situé en 2144 et biberonné à tout ce que le genre steampuk a pu offrir ces 30 dernières années, est absolument sublime à regarder, certains passages situés dans le monde post-apocalyptique de 2321 sont parfois à la frontière d'un new-age douteux même si pleinement assumé.

« Chaque point d'intersection, chaque rencontre, suggère une nouvelle direction potentielle. »

Il m'a fallu m'accrocher pour ingurgiter un tel nombre d'intrigues et raccrocher les wagons mais comme par magie la sauce finit par prendre grâce à la mise en scène d'une incroyable fluidité. On passe d'une époque à une autre et d'un récit à l'autre sans trop se perdre, ou juste ce qu'il faut, comme une mosaïque dont il est amusant de recoller les morceaux.

Le film m'apparaît plus aujourd'hui comme une symphonie qui prend son temps pour se laisser approcher avant de dévoiler ses réelles intentions dans de grands élans lyriques. Les époques se mêlent, les histoires se télescopent pour au fond raconter un seul et même récit : celle de l'émancipation d'un individu face à un système autoritaire, moralisateur et archaïque.

SF film #1 Cloud Atlas

« La liberté. Cette rengaine pompeuse de notre civilisation. Il n'y a que ceux qui en sont privés qui ont la moindre notion de ce que ce mot signifie. »

Chaque histoire résonne en soi d'une manière ou d'une autre, selon son propre vécu. Ma porte d'entrée aura été cette histoire passionnelle, et que l'on sait d'avance tragique, entre ces deux jeunes hommes que le destin et la société auront séparés à quelques secondes de leurs retrouvailles. Le parcours de Sonmi, de prostitué à figure de la résistance m'a fait passé immédiatement des larmes à la rage avec cette idée de s'affirmer, de refuser l'ordre établi si cela est nécessaire qui commença à germer puis à se développer au delà du film.

Ce message traverse l'oeuvre jusqu'à exploser dans un climax bouleversant, qui entrechoque les réussites de certains personnages et les échecs des autres pour conclure que si la libération de l'esprit humain n'est pas aussi facile que dans les contes, ces esprits libres et hors des conventions réussiront, un jour, à faire tomber les dogmes.

SF film #1 Cloud Atlas

« Je crois qu'il y a un autre monde qui nous attend, Sixsmith. Un monde meilleur. Et je t'y attendrais. »

La thématique m'a au fond paru la même que celle de la trilogie Matrix : seul l'amour nous permettra d'être libres. Dans Cloud Atlas, c'est encore une fois l'amour qui pourra sauver le monde et éveiller les consciences. La connexion entre les êtres, au delà des époques, des drames. Ces petits actes individuels qui à terme peuvent lancer des révolutions. Un propos naïf ? Oui. Cul-cul? Un peu. Subversif ? Salutaire.

Cloud Atlas est finalement à l'image de son concept. Un film de SF qui transcende ses propres conventions et celles de son média pour éveiller les consciences en touchant droit au coeur. Si vous aimez le cinéma, le vrai, celui qui ne laisse pas indifférent, n'hésitez pas à plonger dans le projet sans limites des soeurs Wachowski. Et ouvrez votre esprit.

Le film est disponible en DVD, Blu-Ray et VOD chez Warner Bros.
SF film #1 Cloud Atlas
22
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top