Test GeForce RTX 2070, 2080, 2080 Ti : que vaut le haut de gamme de Turing ?

Par
Le 21 septembre 2018
 0

Une nouvelle architecture taillée pour le Ray tracing et boostée à l'IA


NVIDIA a annoncé pour l'instant trois modèles, les plus hauts dans la gamme. Les TU102, TU104 et TU106. Leurs noms commerciaux :
  • GeForce RTX 2080 : TU104
  • GeForce RTX 2080 Ti : TU102
Ces deux modèles seront disponibles dès le 20 septembre, tandis qu'un troisième modèle arrivera en octobre :
  • GeForce RTX 2070 : TU106
Avant d'entrer dans le détail des tests, revenons sur la grogne des joueurs qui a suivi la présentation des GPU à la Gamescom. En effet, après une présentation principalement dédiée au ray tracing et à l'IA (nous y reviendrons), l'annonce des caractéristiques a quelque peu déçu par rapport au bond important qu'avait représenté le passage de Maxwell (9xx) à la génération Pascal (11xx).

On se rappelle qu'entre ces deux générations, le nombre de cœurs CUDA avait augmenté de 25-30%, selon les modèles, et les fréquences de fonctionnement des GPU s'étaient envolées avec plus de 40% d'amélioration.

Cette année, si l'on se base uniquement sur les cœurs CUDA et les fréquences des GPU, l'écart est beaucoup plus modéré :
  • RTX 2080 : +15% de cœurs CUDA / +4% fréquence GPU VS GTX 1080
  • RTX 2080 Ti : +21% de cœurs CUDA / +7% fréquence GPU VS GTX 1080 Ti
pascal turing specs


D'autant plus que l'augmentation des prix annoncée par rapport à la génération précédente (au lancement) est elle-même beaucoup moins modérée. Le passage de la finesse de gravure de 16 à 12 nm ne semble pas suffisant pour un bond important sur les fréquences des GPU.

Mais si on y regarde bien, la taille du die et le nombre de transistors se sont envolés par rapport à la génération précédente, avec une augmentation de près de 88% pour la RTX 2080, et de 55% pour la RTX 2080 Ti. Mais alors à quoi servent ces transistors supplémentaires ?

Et c'est bien là qu'il est important de comprendre que nous sommes en présence d'une toute nouvelle architecture, qui s'appuie notamment sur deux nouveautés essentielles dans le pipeline de rendu : les RT Cores pour le ray tracing, et les Tensor Cores pour l'IA et le deep learning.

NVIDIA semble avoir décidé qu'il était temps de faire bouger l'industrie !

tu104 full chip
La nouvelle puce Turing dans son intégralité (TU102)
Modifié le 07/11/2018 à 19h36
scroll top