Test GeForce RTX 2070, 2080, 2080 Ti : que vaut le haut de gamme de Turing ?

le 21 septembre 2018 à 15:30
 0

Conclusion RTX 2070



Après avoir testé sous toutes les coutures les GeForce RTX 2080 & 2080 Ti, intéressons-nous aujourd'hui à leur petite sœur plus abordable, la GeForce RTX 2070 de NVIDIA. Annoncée également pendant la Gaming Celebration à la Gamescom, elle est disponible dans toutes les bonnes crèmeries depuis le 17 octobre, à partir de 519 € pour les modèles partenaires et 629 € en Founders Edition (overclockée d'usine avec le design de référence NVIDIA).

2070 gamingz
La RTX 2070 Gaming Z de MSI, disponible à 679 €

La GeForce RTX 2070 est basée sur un GPU de la génération Turing, la TU106 avec 2304 cœurs CUDA, 288 Tensor Cores et 36 RT Cores, le tout supporté par 8 Go de mémoire GDDR6. Il s'agit de « l'entrée » du haut de gamme des RTX.

Cette fois-ci, nous avons testé deux modèles partenaires, la MSI GeForce RTX 2070 Armor 8G et la MSI GeForce RTX 2070 Gaminz Z 8G. Celles-ci sont affichées respectivement à 519 € et 679 €.

519 €, c'est le prix « plancher » annoncé par NVIDIA lors de sa présentation à la Gamescom. Il s'agit du billet d'entrée vers les technologies de ray tracing et de deep learning (DLSS). Attention, dans les faits, les stocks étant faibles au lancement, les marchands ne jouent pas le jeu et pratiquent des tarifs plus importants. A l'heure où nous écrivons ces lignes, il est impossible de trouver en stock le modèle Armor à 519 €. Au mieux ce même modèle est dispo sous 15 jours à... 590 €. En revanche le modèle Gaming Z, plus performant, est lui bien disponible immédiatement au prix annoncé de 679 € chez plusieurs gros e-commerçants.

D'après nos recherches, le modèle le plus accessible et disponible immédiatement, sous la barre des 523 €, est un modèle d'ASUS, la GeForce RTX 2070 - TURBO. Celle-ci profite d'un refroidissement de type « blower », moins efficace et plus bruyant que les doubles ventilateurs. Ce type de refroidissement a néanmoins l'avantage d'expulser l'intégralité de l'air chaud à l'extérieur du boitier, ce qui est intéressant dans le cas de configurations compactes.

2070 rbg gamingz
Les amateurs de RBG seront servis sur la Gaming Z

Mais à qui se destine cette nouvelle carte ?



La GeForce RTX 2070 est idéale pour les gamers qui souhaiteront profiter de tous les jeux récents à plus de 60 images/sec en 1440p (WQHD) avec tous les réglages au maximum. Les joueurs qui possèdent des écrans à plus de 120Hz pourront également jouer à des taux de rafraîchissement supérieurs à 100 images/sec en 1080p (FULL HD), très utile pour les jeux compétitifs notamment. La RTX 2070 vient jouer sur le terrain des GTX 1080 et des Radeon Vega 64 que nous avons ajoutées récemment à nos benchmarks.

Dans les faits, la RTX 2070 est plus efficace que la GTX 1080 dans l'intégralité de nos tests, avec plus de 10% d'amélioration. Dans certains jeux (BF1, FarCry 5), la Radeon Vega 64 se rapproche des résultats de la RTX 2070 en 1440p - au prix d'une consommation électrique importante - mais à un tarif moyen constaté en dessous des RTX 2070.

A la vue des tarifs actuellement affichés, on aurait pu se poser la question de l'intérêt d'acheter une RTX 2070 face à une GTX 1080 beaucoup moins chère. Sauf que les stocks de GTX 1080 sont quasiment épuisés, et que sur ce créneau de performances il vous faudra faire le choix entre l'équipe rouge et l'équipe verte.

armor
Le modèle Armor de MSI est officiellement à 519 €, dans les faits impossible de le trouver à moins de 590 €, sous 15 jours minimum. Dommage car cette carte est très efficace.

Bien entendu, avec la GeForce RTX 2070, NVIDIA nous fait la promesse du ray tracing et des technologies liées au deep learning comme le DLSS. Très prometteuses sur le papier et sur les démos techniques, on attend toujours de pouvoir tester ça en jeu. Il n'appartient qu'à NVIDIA et aux développeurs de jeux de transformer l'essai, et de rendre indispensables ces nouvelles technologies.

NVIDIA signe donc une GeForce RTX 2070 très efficace, mais au positionnement tarifaire encore incertain si proche du lancement. Gageons que l'amélioration des stocks jouera en faveur des intéressés, et que les premiers patch RTX pour les jeux dévoileront tout le potentiel de cette carte graphique.

GeForce RTX 2070

Les plus
+ Performances dans les jeux actuels en 1440p60 et 1080p100+
+ Très silencieuse même en charge
+ Overclocking efficace
+ Le DLSS et la promesse du rendu hybride...
Les moins
- ... même si au lancement nous ne pouvons pas tester en jeu les perfs du ray tracing
- Les prix moyens constatés au dessus de ce qui a été annoncé
- Disparition du connecteur SLI (pourtant présent sur les GTX 1070)
4
Modifié le 07/11/2018 à 19h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Cartes graphiques NVIDIA

Coup de théâtre. Alors que l’essentiel de la communication sur les cartes RTX de Nvidia s’est basé sur le support du ray tracing, le constructeur annonce que certaines cartes graphiques GTX pourront également en profiter à partir du mois d’avril.
Ce n’était pas vraiment un secret : après la GTX 1660 Ti il y a quelques semaines viendrait la GTX 1660. Cette nouvelle carte GTX sous Turing est disponible dès aujourd’hui au tarif conseillé de 229€.
Le dernier rapport de l’institut Jon Peddie Research nous apprend que NVIDIA a surperformé au dernier trimestre 2018. Et là où l’équipe verte caracole, AMD piétine.
On les attendait comme le Messie, ou presque, les GeForce RTX Max-Q sont désormais parmi nous. Annoncées sans grande surprise lors du dernier CES, les nouvelles puces GPU mobiles de Nvidia apportent avec elles la promesse de performances en hausse par rapport à la génération Pascal, ainsi que l'intégration concrète de la technologie DLSS et du Ray-Tracing sur les Laptops Gamer à venir au cours des deux prochaines années.
Ces derniers mois ont été riches en lancements chez NVIDIA. Après le renouvellement du haut de gamme avec les RTX 2070, 2080 et 2080 Ti sur la génération Turing, la firme au caméléon nous a proposé une très convaincante RTX 2060, plus abordable. Seulement quelques semaines après la sortie de cette dernière, NVIDIA lance une nouvelle carte estampillée GTX 1660 Ti. Celle-ci repose également sur l'architecture Turing, mais amputée des RT/Tensor Cores, pour proposer un tarif plus raisonnable (299 €) aux joueurs n'ayant que faire des derniers raffinements technologiques, encore peu exploités. Alors, verdict ?
Vous connaissez la chanson. À la veille de la sortie d’un gros titre, Nvidia met à jour les pilotes de ses dernières cartes graphiques pour leur assurer une pleine compatibilité avec celui-ci. Tel est l’objet des drivers 419.35 WHQL avec The Division 2.
Comme tous les trimestres, le spécialiste des études de marché du secteur informatique Jon Peddie Research, publie son Market Watch concernant les expéditions de GPU. Pour le quatrième et dernier trimestre de 2018, seul Intel s’en sort assez bien grâce à ses iGPU puisque les ventes d’ordinateurs ont progressé, mais la chanson est bien différente pour NVIDIA et AMD.
Avec ses GTX 1660 et 1650, Nvidia chercherait à remplir un triple objectif. D’après DigiTimes (via Tom’s Hardware), ces deux cartes, qui n’ont pas encore été officialisées par la firme, auraient pour but de faire plonger AMD sous la barre des 25% de parts de marché cette année (avec la perspective de faire idéalement passer les rouges sous les 20%, apprend-on), mais aussi de permettre à Nvidia de maintenir ses revenus tout en écoulant ses stocks.
Après la GTX 1660 Ti, officialisée en fin de semaine dernière, et tandis qu’une GTX 1660 est toujours attendue début mars, NVIDIA préparerait bel et bien une troisième cartouche pour compléter son offre sur l’entrée de gamme : la GTX 1650.
Réservé à l’introduction de ses nouvelles cartes graphiques haut et milieu de gamme, le deuxième semestre 2018 laisse sa place à une année 2019 qui semble chez Nvidia prendre le chemin de l’entrée de gamme… du moins pour l’instant.
NVIDIA vient de lâcher dans la nature les tous derniers pilotes 419.17 WHQL pour ses GPU. Au programme : corrections de bugs et support des nouvelles cartes GeForce GTX 1660 Ti.
Mieux vaut tard que jamais. En fuite caractérisée depuis des semaines, la GTX 1660 Ti se voyait vendredi après-midi officialisée par Nvidia au travers d’un communiqué de presse. Ce dernier ne nous apprend rien, ou presque, que l’on ne savait déjà, mais a le mérite de préciser les modalités d’entrée sur le marché de cette nouvelle puce en France.
Alors que l'arrivée des GTX 1660 et 1660 Ti sur le marché se concrétise peu à peu après avoir grassement alimenté les rumeurs ces derniers mois, le site spécialisé VideoCardz (via Tom's Hardware) prédit pour sa part le lancement prochain d'une GTX 1650. Cette dernière viendrait compléter l'entrée de gamme de Nvidia en remplaçant notamment la GTX 1050.
Un nouveau Benchmark, réalisé sur Ashes of The Singularity et publié sur Twitter, donne du relief aux performances supposées de la GTX 1660 Ti. Cette dernière serait à deux doigts d'égaler une GTX 1070, pour un prix calé à 279 dollars. La carte se placerait ainsi en remplaçante toute trouvée de la GTX 1060 pour les utilisateurs peu intéressés par la RTX 2060, son Ray-Tracing et son DLSS.
Annoncée en grande pompe lors de la conférence de NVIDIA au CES 2019, la petite dernière de la firme au caméléon est enfin disponible. La GeForce RTX 2060 promet de mettre à la portée des bourses plus modestes le rendu hybride, cette technologie mixant la rastérisation et le ray tracing en temps réel, ainsi que les technologies liées à l'IA, le DLSS en tête.
scroll top