Logitech | UE Smart Radio : le clône de la Squeezebox radio

le mercredi 31 octobre 2012

Logitech | UE Smart Radio


Nous avons évoqué la Smart Radio dès son annonce lors de l'IFA 2012, mais aussi dans cette actualité annonçant la fin de l'écosystème Squeezebox. Le produit semblable en tout point ou presque à la Squeezebox Radio s'inscrit dans la démarche de transition des produits audio Logitech vers la nouvelle division Logitech | UE. Et il inaugure la plateforme éponyme Smart Radio, qui succède à l'émérite Squeezebox, avec cette ambition : proposer globalement les mêmes usages mais avec une utilisation simplifiée. Ce, pour tendre vers un modèle plus intuitif, de type Sonos. Evolution timide ou véritable virage ?

01c2000005487297-photo-logitech-ue-smart-radio.jpg

La Smart Radio de Logitech | UE



Présentation


La Smart Radio, en tant qu'objet, n'a pas bougé d'un iota par rapport à la Squeezebox Radio d'antan. A l'exception bien sûr des logos UE, figurant en façade et au dos de l'appareil... On retrouve ainsi le même petit poste monobloc, fondu dans un moulage de plastique étonnamment dense mais toujours aussi brillant, sensible aux rayures et salissant. Les reflets sont légion, avec en prime un effet arc-en-ciel sur la façade. Particulier... La finition du produit reste heureusement tout à fait sérieuse.

012c000005487309-photo-logitech-ue-smart-radio-cran.jpg
012c000005487291-photo-logitech-ue-smart-radio-reflets.jpg

La marque UE prend le relais sur Logitech. La finition reste très sérieuse, mais les matériaux utilisés s'avèrent sensibles aux reflets et l'effet arc-en-ciel pour le moins étrange


Malgré ses petites dimensions (22 x 12,8 x 8,5 cm), la Smart Radio pèse tout de même 1 532 g, un poids qui surprend lorsqu'on saisit l'objet par sa poignée. Oui la Smart Radio est transportable, et changement de stratégie plaisant, Logitech fournit cette fois la batterie en standard (elle était en option sur les Squeezebox Radio). Pas moins de 10 accumulateurs LR04 empaquetés en un seul bloc, produisant 2 000 mAh à 12 volts !

00c8000005487281-photo-logitech-ue-smart-radio-forme.jpg
00c8000005487305-photo-logitech-ue-smart-radio-batterie2.jpg
00c8000005487307-photo-logitech-ue-smart-radio-batterie3.jpg

Le produit vu de côté et de dos. Et la trappe à batterie, un bloc de 10 accus fournissant 2 000 mAh sur 12 V !


En façade la conception dichotomique demeure : moitié haut parleur, moitié interface utilisateur. La Smart Radio s'appuie sur un haut-parleur mono à deux voies, un tweeter à dôme souple de 1,9 cm de diamètre et un woofer de 7,6 cm. Chaque voie dispose de son amplificateur de classe D avec crossover, mais pas d'information sur la puissance. Côté interface, on prend les mêmes et on recommence : écran couleur 2,4 pouces (6 cm), détecteur de lumière ambiante, six boutons de présélection des stations, huit touches variées (accueil, réveil, ajout, retour, lecture, pause, avant et arrière), un petit potentiomètre pour le volume et un beaucoup plus gros pour la navigation. Rien à redire sur cet agencement, si ce n'est que naturellement, la main a plus tendance à se diriger vers le plus gros potentiomètre pour baisser ou monter le volume.

012c000005487299-photo-logitech-ue-smart-radio-1.jpg
012c000005487277-photo-logitech-ue-smart-radio-d-tecteur-luminosit.jpg

Les commandes n'ont pas changé. Et le détecteur de lumière ambiante, qui ajuste automatiquement la luminosité de l'écran, est toujours de la partie


Ce tour d'horizon se termine avec la connectique, qui rassemble Ethernet, entrée mini jack et sortie casque. Tout cela venant bien évidemment en complément du module Wi-Fi 802.11 g. Hélas, toujours pas de DLNA (enfin si, mais fermé), ni d'AirPlay : la Smart Radio fonctionnera uniquement dans son écosystème Logitech | UE. Et pas de télécommande en standard non plus, c'est le smartphone (Android ou iOS) qui remplira cette mission.

01c2000005487275-photo-logitech-ue-smart-radio-connectique.jpg

La connectique de la Smart Radio.


Installation et utilisation


00c8000005487285-photo-logitech-ue-smart-radio-maj.jpg
La configuration de cette Smart Radio est un jeu d'enfant ou presque. A l'allumage de l'appareil, il suffit de sélectionner la langue, de se connecter au réseau Wi-Fi domestique, d'attendre que la Smart Radio fasse sa mise à jour automatique de firmware et redémarre. A ce stade, il est déjà possible d'écouter toutes les radios proposées par le service TuneIn intégré (appelé "Live Radio" chez Logitech | UE), à savoir toutes les stations du monde plus celles nationales et locales. Pour classer tout ce beau monde, la Smart Radio découpe son interface en différents filtres : radio locale, musique, actualités, sports, émission-débats, lieu, langue et podcasts. Ce, en plus d'une barre de recherche. Quand on tombe sur la station voulue, il suffit de maintenir appuyé un des six boutons qui bordent l'écran pour la mémoriser.

00c8000005487229-photo-logitech-ue-interface-smart-radio-21.jpg
00c8000005487203-photo-logitech-ue-interface-smart-radio-1.jpg
00c8000005487225-photo-logitech-ue-interface-smart-radio-2.jpg

L'écran d'accueil, le menu Live Radio et les radios


Pour écouter la musique stockée sur un ou plusieurs PC de la maison, il faut se rendre sur www.uesmartradio.com pour télécharger et installer la bonne version du logiciel UE Music Library v10.0.1 (Windows XP/2003/2008/Vista/7/8 ou Mac OS X 10.5-10.8). Ce logiciel, une version simplifiée de l'ancien Logitech Media Server (LMS), permettra de streamer la musique vers une ou plusieurs Smart Radio. Mais contrairement au LMS, Music Library ne transforme pas l'ordinateur en serveur audio autonome mais plutôt en passerelle. En effet avec cette nouvelle plateforme, les Smart Radio doivent effectuer des accès distants, probablement à des serveurs hébergés chez Logitech, pour chaque titre lu en local. En clair, sans connexion à Internet, point de streaming ! Disons-le tout de suite, c'est le plus gros inconvénient de l'écosystème Smart Radio.

00c8000005490359-photo-logitech-ue-accueil-interface-web.jpg

Pour ajouter des services de diffusion de musique en ligne, il faut se connecter à son compte UE Smart Radio et renseigner les abonnements dont on dispose. UEsmartradio.com c'est finalement l'interface Web qui remplace mysqueezebox.com, mais en ultra simplifiée : elle permet quelques paramétrages des appareils connectés (noms, réveils, fuseau horaire, etc.) mais pas leur pilotage. L'écosystème Squeezebox était ouvert et parfois complexe (car enrichi par de multiples applications et plugins tierces), Smart Radio est fermé et simple. Les utilisateurs visés ne sont clairement pas les mêmes... Et notez que l'ancien écosystème n'est pas compatible avec le nouveau. Il est toutefois possible de mettre à jour ses Squeezebox Radio pour les transformer en Smart Radio, mais on perd alors toutes les fonctionnalités plus avancées de l'ancienne plateforme.

00c8000005487245-photo-logitech-ue-interface-web.jpg
00c8000005487249-photo-logitech-ue-interface-web2.jpg
00c8000005487253-photo-logitech-ue-interface-web4.jpg

Ajout de services de streaming via UEsmartradio.com


Enfin, l'utilisateur peut également piloter sa Smart Radio depuis son smartphone (Android ou iOS) via la nouvelle application Smart Radio Controller. Elle aussi est passée par la moulinette de la simplicité, ce qui n'est pas foncièrement une mauvaise chose, du moins pas pour tout le monde. On retrouve les mêmes fonctionnalités que celles proposées par l'interface de la Smart Radio, sauf qu'on dispose alors d'un écran tactile plus agréable et pratique à utiliser, notamment lorsqu'il faut saisir du texte pour une recherche par exemple. Exercice pour lequel le potentiomètre n'est clairement pas l'outil idéal (mais ça aurait pu être pire...). Dans le cas d'une synchronisation de plusieurs Smart Radio, l'application permet de jongler entre les différents appareils, notamment pour contrôler les volumes. Dommage que Logitech ne propose pas une commande unifiée (qui modifie tous les volumes en même temps) comme sur les systèmes Sonos !