La défragmentation : principe et logiciels

06 mars 2008 à 07h53
0
0096000000596278-photo-disque-dur-seagate-momentus-200-go-serial-ata-7200-trs-min.jpg
Même si le but de cet article était avant tout d'introduire ce qu'est la défragmentation pour les moins initiés d'entre vous, il recèle également quelques enseignements à propos des logiciels dédiés à cet usage. Première conclusion : le défragmenteur de Windows n'est pas si mauvais que cela à tous les niveaux, mis à part une consommation de mémoire vive trop importante. Il lui manque toutefois des options pourtant disponibles chez certains gratuiciels.

Concernant les autres logiciels, force est de constater que les programmes payants ne sont pas d'un intérêt flagrant par rapport aux logiciels gratuits pour qui ne cherche pas de complications. Les algorithmes utilisés par ces derniers sont probablement moins complexes que ceux de leurs concurrents, mais ils conviennent parfaitement pour une utilisation classique. Si les programmes payants devaient justifier leur prix, ce seraient dans des conditions plus particulières de défragmentation, celle d'un disque système par exemple. Confrontés à des fichiers que le défragmenteur de Windows ne parvient pas à déplacer, O&O Defrag prend par exemple le dessus sur Auslogics Disk Defrag. La capacité de certains logiciels payants à accélérer le démarrage de votre machine est également à prendre en compte au moment du choix.

Si nous devions établir une sélection à vous conseiller, nous choisirions sans nul doute Auslogics Disk Defrag. Ce logiciel nous a fait forte impression et ne possède pas de points faibles, son interface étant même des plus agréables. Si en revanche vous désirez bénéficier d'options plus avancées telles que la planification d'une défragmentation ou d'un agent résiduel qui opère pendant l'inactivité ou les veilles du système, il vous faudra vous tourner vers un logiciel payant. En la matière, Diskeeper Professional, PerfectDisk et O&O Defrag Professional Edition sont assez proches, même si nous penchons pour ce dernier, plus léger en mémoire.

Enfin nous l'avons vu dans la page précédente, il ne faut pas toujours attendre monts et merveilles de la défragmentation. Réalisée de façon périodique, voire continue avec des logiciels comme O&O Defrag ou Diskeeper, elle vous apportera un confort d'utilisation qu'il est toutefois bon de relativiser face à d'autres problèmes plus handicapants que sont le manque de mémoire vive ou un processeur trop âgé, par exemple.


Télécharger Defraggler pour Windows.

Télécharger SuperCopier pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top