Comparatif des logiciels de montage vidéo

04 janvier 2008 à 12h00
0

Sony Vegas Pro 8 : premiers contacts

0000008200666934-photo-logiciel-sony-vegas-pro-8.jpg
Lorsque le Japonais Sony s'est offert la branche logicielle de l'Américain SonicFoundry, c'était avant tout pour ses solutions logicielles dans le domaine audio. Pourtant avec ce rachat, Sony a hérité de Vegas, un logiciel de montage vidéo assez réputé et résolument professionnel. Celui-ci nous arrivait tout récemment dans une version 8.0 qui pour l'occasion est compatible Windows Vista et proposée depuis peu dans la langue de Molière. S'installant très rapidement, grâce à un programme d'installation des plus sobres, le logiciel se décompose, dans son édition professionnelle, en deux grands modules : Vegas Pro 8.0 pour le montage vidéo, DVD Architect Pro 4.5 pour l'édition de DVD. Hélas, l'installation des deux programmes est séparée et il faudra lancer les programmes d'installation l'un après l'autre.

Lors de son premier démarrage, Vegas Pro 8 vous invite à saisir le numéro de série avant de vous proposer un enregistrement en ligne qui aura pour effet d'activer le logiciel. Résolument professionnel, le logiciel tranche sérieusement avec les Premiere Elements et autres Studio, l'interface étant ici totalement différente et pour tout dire un rien austère. L'utilisateur novice sera qui plus est vite perdu devant le côté touffu de l'interface qui se compose d'une barre d'outils, d'un ruban regroupant diverses activités par le biais d'onglets comme l'exploration de fichiers, les outils de montage vidéo ou encore l'accès aux transitions, alors qu'on retrouve un moniteur de prévisualisation, un indicateur de niveau sonore pour chacun des canaux stéréo sans oublier la large timeline ou ligne de temps présente sur la partie inférieure de la fenêtre.

000000DC00718506-photo-comparatif-logiciels-de-montage-vid-o-2007-vegas-4.jpg

Interface de Vegas 8 : ici avec l'explorateur d'effets

Dépourvu d'assistants, le logiciel est loin de prendre l'utilisateur par la main puisque pour importer une vidéo, il faudra en passer par le menu fichier. L'opération se déroule alors dans une fenêtre séparée qui propose divers modes d'acquisition avec notamment des fonctions de dérushage par lots ou encore la possibilité d'acquérir précisément de la vidéo en spécifiant manuellement les timecodes. Compatible DV, HDV et AVCHD, le module d'acquisition vidéo de Vegas se pare d'un moniteur de prévisualisation qui permet de contrôler l'état d'avancement de la capture. Bizarrement, d'une capture à l'autre, celui-ci affiche notre vidéo ou un écran noir... Signalons la fonction « capturer bande » qui rembobine automatiquement la cassette pour démarrer la capture au début de celle-ci et arrête le processus dès la fin de la cassette, et ce, de manière automatique. Dans la même fenêtre, on dispose d'un explorateur, avec fonction de recherche, pour retrouver ou accéder aux derniers clips numérisés. À noter que par défaut, la détection de scènes tronçonne automatiquement votre fichier vidéo en autant de petits clips que le logiciel détecte de scènes différentes.

000000BE00718494-photo-comparatif-logiciels-de-montage-vid-o-2007-vegas-1.jpg

Le module de capture de Vegas Pro 8


Place au montage vidéo...

L'acquisition effectuée, charge à vous de retrouver le dossier où les clips ont été stockés pour les ajouter à votre projet. Multipiste, Vegas Pro 8.0 inaugure la gestion de plusieurs caméras, utilisées durant le même tournage, une fonctionnalité il est vrai définitivement professionnelle. Avec un seul mode d'affichage, la timeline dispose du scrubbing audio et d'un outil zoom qui permet d'agrandir ou de réduire la taille des vignettes représentant le contenu de vos clips. Petite subtilité séduisante : le volet latéral de la timeline comprend un curseur pour régler le débit d'un clip vidéo. Contrairement à un Studio où il faut passer en édition avancée et accéder aux plug-ins pour modifier le débit de lecture, Vegas offre ici une grande simplicité d'autant que le redimensionnement pur et simple du clip sur la timeline donne le même résultat. Simplicité que l'on retrouve lorsque d'un simple clic droit sur un clip on peut inverser son sens de lecture !

000000DC00718508-photo-comparatif-logiciels-de-montage-vid-o-2007-vegas-5.jpg

Le module de découpage vidéo

Les options de découpage de la vidéo sont en revanche nettement moins intuitives puisqu'il faut cliquer droit sur le clip vidéo ajouté à la ligne de temps pour l'ouvrir dans le module de découpage. Celui-ci permet alors de rapidement définir un point d'entrée et un point de sortie ou encore de diviser en un clic un clip existant. Allant bien plus loin que la plupart des logiciels de ce comparatif, Vegas permet de recadrer une vidéo ou d'effectuer un zoom sur celle-ci. Il est également possible d'effectuer une inclinaison de la vidéo, le tout s'effectuant comme souvent avec Vegas dans une fenêtre tierce, mais avec une relative facilité. Celle-ci se dote d'une zone de gestion des images-clés afin de créer de véritables effets de pan & zoom (entre autres) sur vos vidéos, et ce, en toute simplicité.

Vegas et les fonctions avancées

Particulièrement complet, Vegas propose des outils assez inédits pour les logiciels de retouche vidéo grand public avec notamment un module de détection et de correction des problèmes de synchronisation audio et vidéo, ou encore un encodeur Surround 5.1. Quand Premiere Elements 4.0 ne dispose toujours pas d'encodeur audio multicanal, Vegas Pro 8 propose un encodage Dolby Digital en AC3. Et puisqu'il est question d'audio, sachez que le logiciel gère un nombre de pistes illimité avec un échantillonnage 24 bits pour 192 kHz alors qu'il embarque une trentaine d'effets audios personnalisables. À ce sujet, et à l'instar d'Adobe, Sony propose dorénavant une console de mixage qui offre une interface unique, au travers d'une énième fenêtre séparée, pour le mixage des divers signaux audio constituant votre projet.

000000DC00718498-photo-comparatif-logiciels-de-montage-vid-o-2007-vegas-3.jpg

Table de mixage audio

Parmi les nouveautés introduites avec cette huitième mouture, outre le moteur vidéo en virgule flottante sur 32 bits, Sony propose bien sûr la gravure Blu-ray. Il est ainsi possible de graver un disque Blu-ray directement depuis la ligne de temps avec la possibilité de graver son film sans le moindre menu. Attention, la gravure sur Blu-ray nécessite l'achat du codec AC-3 en ligne pour l'encodage Dobly Digital et celui-ci n'est pas donnée : 199$ pièce ! On retrouve dans Vegas Pro 8 une toute nouvelle titreuse qui s'affiche comme l'une des plus complètes de ce comparatif. Accessible depuis l'onglet générateur de médias, la titreuse s'exécute dans une fenêtre séparée et offre une multitude de paramètres, au nom parfois un rien étrange, à commencer par des options de placement très précises, des animations complexes préprogrammées (déplacement du texte selon une rampe, un sinus, etc.) et bien sûr des options de police avancées avec la possibilité de modifier les options de mot, caractère et ou paragraphe.

000000DC00718496-photo-comparatif-logiciels-de-montage-vid-o-2007-vegas-2.jpg

Le titreur de Vegas Pro 8

Terminons ce tour d'horizon de Vegas Pro 8 en précisant que le logiciel gère comme formats de sortie des grands classiques comme l'AVI, le MPEG1 ou MPEG2, mais aussi le MOV ou le WMV pour n'en citer que quelques-uns. On retrouve également une fonction d'export vers la PSP sans oublier un export direct sur bandes DV ou HDV.

Sony Vegas Pro 8

Les plus
+ Titreur de qualité
+ Prise en charge 5.1/Blu-ray
+ Incroyable richesse fonctionnelle
Les moins
- Logiciel onéreux
- Interface austère
- Codec AC3 en option !
Ergonomie
Fonctionnalités
Performances
3
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
scroll top