Le point sur l'internet par satellite

02 janvier 2008 à 11h41
0

Vidéo d'installation

Envie de souscrire à une offre Internet par satellite ? Si vous souhaitez vous lancer vous-même dans le montage de votre installation, voici un avant-gout de ce qui vous attend. Après visualisation de cette vidéo, vous trouverez probablement que le déploiement d'une installation ADSL est un jeu d'enfant. La mise en place d'une liaison Internet par satellite ne sera probablement pas à la portée de tout le monde.




Un peu de technique

Mais comment tout cela fonctionne ?

Les fondements du principe de fonctionnement de l'Internet par satellite sont relativement simples à appréhender. Pour y voir un peu plus clair, nous vous avons concocté le schéma suivant :




01F4000000716500-photo.jpg



  • A) La liaison Internet principale est acheminée à l'aide d'un réseau fibre optique. Cette connexion provient de gros opérateurs télécom internationaux comme Level 3 ou Colt (c'est à ces prestataires que nous devons l'acheminement de grosses liaisons fibres sous l'océan).
  • B) Un unique pôle terrestre centralise toutes les informations. Ce centre technique transmet les données (Web) fournies par les gros opérateurs télécom aux satellites dédiés aux accès internet (la plupart des satellites sont uniquement dédiés à la diffusion des chaînes de télévision).
  • C) Les satellites se chargent de couvrir leur zone géographique. Ils assurent la liaison entre le pôle terrestre et les clients finaux.
  • D) En bout de chaîne, l'internaute communique avec les satellites à l'aide de sa parabole. Les signaux provenant du satellite sont convertis en trames Ethernet classiques sur lesquelles transitent nos paquets IP.

Quel débit maximum pour un satellite

00C8000000716504-photo.jpg
Sur un satellite, les données informatiques transitent à l'aide d'un émetteur-récepteur appelé «transpondeur ». Actuellement, le débit maximal d'un transpondeur est de 80 Mbit/secondes. A titre d'exemple, chez Astra, l'un des deux satellites orientés à 23.5° EST embarque 20 transpondeurs (ce satellite est dédié aux abonnements Internet). Le débit total que ce satellite sera en mesure de fournir sera donc de 1600 Mbit/secondes (200 Mo/secondes). Cette valeur cumule l'upload et le download. Du fait que les abonnement proposent généralement un débit descendant (download) 10 fois plus important, neuf transpondeurs sur 10 sont dédiés au flux dirigé vers la parabole de l'internaute (download).

Pas de place dans l'espace ?

Pour diffuser des chaines de télévision ou fournir des services Internet, les opérateurs satellite sont obligés d'utiliser des satellites géostationnaires. En clair, ce terme signifie que leur vitesse de rotation leur permet de rester constamment alignés avec une même surface géographique terrestre (le satellite fait un tour de terre en un jour). Si l'on ne respectait pas cette condition, le client final serait obligé de réajuster sa parabole en permanence. Quel est le rapport avec le titre de ce paragraphe ? Simple : autour de la terre, un seul et unique rayon permet d'atteindre cette vitesse de rotation tout en conservant une orbite stabilisée par l'attraction terrestre. Il est donc impossible de placer un nombre infini de satellites géostationnaires. Etant donné que cette orbite est unique et qu'il existe un certain nombre d'opérateurs satellite dans le monde, les places sont rares.

0258000000716502-photo.jpg


Pour aller plus loin
  • Depuis la terre, un satellite géostationnaire paraît immobile.
  • La distance qui sépare un satellite géostationnaire du centre de la Terre est de 42 164 km.
  • La distance qui sépare un satellite géostationnaire de la surface de la Terre est de 35 768km


Futur de cette technologie

Des débits supérieurs

L'évolution de la technologie devrait permettre d'obtenir des gains de performances significatifs. Pour améliorer les débits, les opérateurs satellites devraient adopter des fréquences de transmissions plus élevées. On peut aussi imaginer que de nouvelles générations de transpondeur voient le jour. Quoi qu'il en soit, en raison de ses nombreuses qualités, il y a toutes les raisons de penser que cette technologie vive encore de beaux jours.


00C8000000715582-photo.jpg
00E1000000715578-photo.jpg


Un nouveau pas vers l'Internet mobile ?

0096000000716524-photo.jpg
Le problème de l'«upload» est maintenant réglé. Comme nous l'avons vu, aujourd'hui, il est parfaitement possible d'utiliser sa parabole pour envoyer et recevoir des données. Cette avancée ne manquera pas de lever de nombreuses interrogations chez les amateurs d'appareils mobiles. Est-il envisageable que de futurs PDA, Smartphones, UMPC ou Ordinateurs Portables deviennent compatibles avec cette technologie ? En attendant l'arrivée du WIMAX (couverture Wi-Fi de longue portée), le surfeur mobile est contraint de devoir s'accommoder des parfois faibles, mais souvent coûteuses liaisons GSM, GPRS ou 3G (HSDPA ). Même après l'arrivée du WIMAX, une liaison Internet mobile par satellite conserverait l'essence même de son intérêt. Aucun autre type de liaison n'est capable de couvrir une telle zone géographique sans qu'il soit nécessaire d'implanter le moindre émetteur sur le territoire. La réponse à cette question est positive. En ce moment même, les services recherche et développement de plusieurs opérateurs satellite planchent sur la mise au point de solutions mobiles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

0
0

Actualités récentes

Forfaits mobiles : les forfaits sans engagement en promo ce weekend !
Cyberpunk 2077 : tout savoir sur le jeu de CD Projekt RED juste avant le lancement des hostilités !
Black Friday : Amazon continue les promos,avec ce Huawei Matebook 13 à prix choc
La webcam Aukey Full HD toujours en promotion pour le Black Friday
Black Friday Fnac : la souris gamer Razer Naga Trinity baisse encore de prix grâce à un code
Black Friday Amazon et Cdiscount : toutes les promos encore disponibles ce week-end !
Test Western Digital WD_Black SN850 : le plus rapide des SSD NVMe
Au lendemain du Black Friday, le casque Logitech G Pro X est toujours à prix cassé
Black Friday Amazon : une souris bureautique Logitech à moins de 20€
Profitez du Black Friday Amazon pour changer de smartphone pour le Poco F2 Pro à prix cassé
Haut de page