Un site web sans ligne de code : 4 solutions en test

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
13 novembre 2007 à 17h28
0

iWeb

Intégré à la suite de logiciels multimédia iLife d'Apple, iWeb n'est pas vendu séparément. Néanmoins, si vous avez acheté un Mac ces deux dernières années, il est forcément inclus, le logiciel ayant rejoint la suite depuis la version 06. Comme son nom l'indique, iWeb est à la création de sites ce que iMovie ou iDVD sont à la vidéo : un outil destiné à être d'une simplicité enfantine, et s'intégrant avec les contenus des autres applications iLife. Disons-le tout de suite, iWeb se concentre presque exclusivement sur la réalisation de sites personnels, pour y publier son blog, ses photos, ses vidéos ou même ses podcasts. Il n'est donc pas indiqué pour des entreprises ou des associations qui feront mieux de se tourner vers RapidWeaver, l'autre solution pour Mac sur laquelle nous reviendrons.

Comme souvent chez Apple (Pages, iDVD...), la première étape est le choix du thème. Ceux-ci sont conformes aux exigences de la marque à la pomme en matière de design : dès le premier coup d'oeil, la plupart d'entre eux sont assez réussis. Il y en a pour tous les goûts, que vous préfériez les mises en pages fantaisistes comme BeBop ou BD, ou le minimalisme du très « classe » Chambre Noire.

0190000000661806-photo.jpg



Pour chaque thème, plusieurs types de pages sont proposés : page de bienvenue, fiche personnelle, photos, albums, film, blog ou podcast. Ces modèles de pages permettent de réaliser très vite des contenus types : tous les éléments (textes, photos, vidéos...) sont déjà en place et vous n'aurez qu'à glisser/déposer vos contenus aux endroits indiqués.

0190000000661810-photo.jpg


Si les modèles ne vous conviennent pas, tous les éléments peuvent être glissés, déplacés, pivotés, ou zoomés à votre guise, avec une simplicité exactement similaire à celle d'un logiciel de mise en page. Ceci est particulièrement intéressant pour les photos, que l'on peut ajuster et même retoucher à l'intérieur même du logiciel. Toutes ces fantaisies se font néanmoins au détriment du respect des standards. Vous pouvez ainsi incliner un bloc de texte. C'est certes amusant, mais en pratique, le texte en question sera fatalement transformé en image, et sera donc impossible à sélectionner, sans parler des problèmes d'accessibilités que cela pose. Si aucun des modèles de pages proposés ne vous convient, une page vide est également disponible et vous permettra de réaliser toutes vos fantaisies de mise en page. De nombreux thèmes supplémentaires, gratuits ou payants, sont également disponibles sur le web.

0190000000661812-photo.jpg


Une nouveauté est à noter pour la version 08. Les « web widgets » permettent notamment d'ajouter des publicités Google Adsense à vos pages et générer de modestes revenus si vous disposez d'un compte. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez demander sa création depuis l'interface du logiciel. Le deuxième « widget » permet d'ajouter un module Google Maps pour l'adresse de votre choix. Celui ci peut même être configuré : vous pouvez afficher ou non la barre de zoom et la bulle indiquant l'emplacement exact sur la carte. Les widgets web ne se limitent pas à Google : vous pouvez également insérer n'importe quel fragment de code HTML et, pour les abonnés à .Mac, d'insérer n'importe quelle photo ou vidéo issue de votre galerie web.

Comme tous les outils de la suite iLife, iWeb offre un accès rapide à votre bibliothèque multimédia via un navigateur, pour y piocher des photos. De même, l'intégration avec les autres services d'Apple est totale : les podcasts peuvent être publiés sur iTunes et le logiciel bénéficie également du fameux service .Mac. Ce dernier est à la fois la force et la faiblesse du logiciel.

0190000000661814-photo.jpg


En effet, iWeb a été conçu avant tout comme une extension de .Mac : la publication du site sur votre espace dédié peut se faire en un clic à condition de saisir vos identifiants. Mais le logiciel va sans doute un peu trop loin en omettant tout simplement de proposer une publication via un serveur FTP classique ! En pratique, ça n'est pas bien grave : une option « Publier dans un dossier » permet de générer les fichiers du site dans un dossier que vous pourrez publier via un client FTP externe. Cyberduck, très simple d'utilisation, s'affranchira très bien de cette tâche, pour ne citer que lui. Néanmoins, alors que RapidWeaver gère le FTP et le service d'Apple, on pourra regretter cette fermeture d'esprit, qui trouve probablement sa source dans des raisons commerciales, d'autant plus que certaines fonctionnalités, comme la gestion des commentaires, sont uniquement disponibles en passant par .Mac.

Au final, le bilan d'iWeb est largement positif, mais est tout de même entaché de quelques points irritants. D'un côté, on jouit d'une ergonomie quasiment irréprochable et d'une très grande simplicité d'utilisation. Pour un néophyte, iWeb est sans aucun doute l'outil le plus agréable pour créer un site en quelques clics. D'un autre côté, il pêche par quelques limitations. Contrairement à RapidWeaver, il est plutôt réservé à un usage personnel et ne permet pas, par exemple, de gérer une boutique en ligne même si, comme nous allons le voir, cette fonctionnalité nécessite l'ajout d'un plug-in à son concurrent.

iWeb

6

Les plus

  • Simplicité enfantine
  • Thèmes d'excellente qualité
  • Intégration avec les autres logiciels iLife

Les moins

  • Fonctionnalités réservées à .Mac
  • Réservé à un usage personnel

0

Ergonomie10

Fonctionnalités8

Qualité des sites8

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top