Bureautique en ligne : l'alternative à Office ?

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
30 septembre 2007 à 10h38
0

ThinkFree Office

ThinkFree Office n'est pas une suite en ligne comme les autres puisqu'il s'agit également d'une suite bureautique classique dont l'éditeur propose notamment une version en ligne. La technologie diffère également : là où ses deux concurrents utilisent Ajax, ThinkFree Office nécessite une configuration un peu plus contraignante puisque la suite est en Java. Il en résulte malgré tout des avantages indéniables. La suite se compose là encore des trois applications fondamentales : traitement de texte (ThinkFree Writer), tableur (ThinkFree Calc) et présentation (ThinkFree Show)

Interface

ThinkFree Office propose une interface extrêmement soignée et pour cause : de nos trois suites bureautiques, c'est la seule à proposer une véritable interface de suite bureautique « desktop », tirant parti de l'utilisation de Java (même si celui-ci alourdit quelque peu l'utilisation). Sans remettre en cause les qualités de simplicité de l'interface de Google Documents, retrouver une disposition familière peut être un avantage énorme pour certains utilisateurs.

012C000000603446-photo-thinfree-office.jpg
ThinkFree Office utilise Java et propose une interface très avancée


Un exemple précis : ThinkFree Office propose un VRAI menu « Fichier », permettant d'ouvrir des fichiers présents sur le disque dur de votre ordinateur, sans avoir à les importer. Tous les menus, toutes les barres d'outils, toutes les icônes sont là où un habitué de Microsoft Office ou OpenOffice.org les attend. Les boites de dialogue, d'ouverture et d'enregistrement de fichiers, le correcteur orthographique, la création de graphiques, tout répond exactement comme une suite bureautique traditionnelle. Le prix à payer est une certaine lourdeur : les documents volumineux peuvent mettre un certain temps à s'ouvrir et lors de nos tests, nous avons constaté quelques problèmes de réactivité : l'interface a parfois tendance à se bloquer. Autre point négatif à souligner : l'interface est quelque peu entâchée par des publicités Google Adsense assez visibles. Il est néanmoins possible de les cacher, mais elles réapparaissent à chaque ouverture de fichier.

012C000000603448-photo-thinkfree-office-correcteur-orthographique.jpg


Formats pris en charge

Le tableau est plus mitigé au niveau de la compatibilité du logiciel, et notamment pour les utilisateurs d'OpenOffice.org ou StarOffice : ThinkFree Office ne prend pas en charge le format OpenDocument, ni même l'ancien format SX de la suite libre. Si vous travaillez habituellement avec OpenOffice.org, vous devrez donc convertir vos documents au préalable dans un des formats de Microsoft Office puisque pour ce dernier, aucun problème n'est à signaler, du moins pour les versions antérieures à la version 2007 : les fichiers DOC, PPT, XLS et PPS sont compatibles. On appréciera évidemment la gestion de ces formats qui ne nécessite aucune importation ou exportation : comme nous l'avons vu avec l'interface des applications, il est tout simplement possible d'ouvrir et enregistrer des documents Word, Excel ou PowerPoint directement depuis l'application en ligne. De plus, si les formats gérés sont moins nombreux, la qualité de la compatibilité est nettement meilleure : tout n'est pas géré parfaitement, mais ThinkFree conserve notamment les colonnes des documents Word et gère les graphiques d'Excel 2003 avec soin : la mise en forme est quasiment intacte !

Fonctionnalités

ThinkFree Office affichant une ambition plus large que ses concurrents, l'éventail de fonctionnalités proposé par chaque application est également plus vaste. Alors qu'on ne recommanderait Google Documents ou (dans une moindre mesure) Zoho que pour des tâches basiques, les applications de ThinkFree Office n'ont pas grand chose à envier à des solutions comme OpenOffice (la comparaison avec Microsoft Office est peut être plus hasardeuse, la version 2007 ayant creusé l'écart). Au rayon traitement de texte, on trouvera par exemple des outils complets de mise en forme (bordures, création de styles...), un correcteur orthographique relativement performant, la gestion de la pagination, la création d'une table des matières, l'ajout de notes en bas de page, bref tout ce qu'on attend d'un logiciel de traitement de texte complet.

ThinkFree Calc est tout aussi bien loti. L'éditeur de graphiques du tableur est là encore nettement moins basique et permet de les régler dans les moindres détails (axes, libellés, quadrillage, légende...) même si le rendu ne peut être comparé à celui affiché par Office 2007. On retrouve la même exhaustivité au niveau des nombreuses formules : des statistiques aux finances en passant par les formules mathématiques ou logiques, ThinkFree propose l'essentiel.



Rien à signaler non plus au niveau de ThinkFree Show : le gestionnaire de présentation de ThinkFree est le plus agréable à utiliser et le plus complet, notamment grâce aux outils de dessin (commun aux trois modules) permettant d'ajouter facilement de très nombreux symboles (flèches et polygones en tous genres), et de manière nettement moins poussive que chez Zoho. Les thèmes proposés sont nombreux et relativement variés et l'application de transitions est possible.

012C000000603454-photo.jpg


Partage

Pas de surprise au niveau du partage des documents : ThinkFree Office propose dans ce domaine des fonctionnalités équivalentes à celles de ses concurrents, et un mode de fonctionnement similaire. Un petit détail fait tout de même la différence : l'envoi des invitations peut se faire par ThinkFree Mail (si vos collaborateurs utilisent déjà ThinkFree), mais le message peut également être généré directement dans Gmail ou dans votre client local.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Comparatif antivirus 2020 : quel est le meilleur service du marché ?
Le volant de course Logitech G29 Driving Force de nouveau à prix cassé !
Tesla arrête sa politique de retour sous sept jours avec remboursement aux USA
Comparatif VPN 2020 : quel est le meilleur VPN du marché ?
Des chercheurs californiens utilisent l'impression 3D pour renforcer les bâtiments en béton
Suite Office : 30 ans de bureautique au service de la productivité
Amazon : il n'y a jamais eu autant de faux avis que depuis le début de la pandémie
L'UE va mettre à jour une directive anti-blanchiment visant notamment les cryptomonnaies
6 mois, 2,5 Tb/s de données : Google dévoile une attaque DDoS extrême 3 ans après
GM va faire rouler des voitures autonomes sans conducteur à San Francisco
scroll top