Les solutions pour numériser vos cassettes vidéos

Frédéric Cuvelier
04 octobre 2007 à 15h56
0

Quelques autres possibilités

Un autre logiciel : Windows Movie Maker

Windows Movie Maker possède probablement l'ergonomie la plus réussie par rapport aux autres logiciels gratuits évoqués ici , il est en français et assez simple d'utilisation. Les étapes sont bien décrites, et capturer une vidéo avec ce programme ne relève pas du tout de l'exploit, loin s'en faut, puisqu'il suffit de cliquer sur « Capturer à partir du périphérique vidéo » pour démarrer la procédure de capture. Les problèmes arrivent alors. En effet, Movie Maker ne reconnait pas tous les périphériques possibles, notamment en terme de source audio. À titre d'exemple, sachez qu'il a parfaitement fonctionné avec le couple carte tuner / carte son, les deux sources étant parfaitement reconnues, mais avec le module externe de Pinnacle, il n'a pas été capable de le considérer comme pouvant apporter un signal sonore. Pire, il n'a pas du tout fonctionné avec la clé de Terratec, malgré toutes nos tentatives.

Au niveau des fonctionnalités, Movie Maker ne permet pas une grande marge de manœuvre sur le traitement du fichier obtenu, particulièrement en ce qui concerne la compression. En effet, si les possibilités proposées restent assez nombreuses (le logiciel propose même d'ajuster la qualité de la vidéo enregistrée à une taille définie par l'utilisateur), il n'existe pas de réglages fins sur les codecs utilisés pour la compression, comme avec le DivX ou autre XviD. Ceci étant dit, les vidéos obtenues à partir de notre VHS sont d'une qualité très semblable à celles réalisées à partir des codecs cités juste avant. Les informations concernant la taille du fichier, le débit utilisé et ou l'emplacement dans l'ordinateur de la vidéo créée sont également présentes de manière claire. Le logiciel propose de plus quelques conseils placés en bas de la colonne de gauche, qui seront utiles pour les plus novices d'entre vous. Dernière note : contrairement aux deux logiciels présentés par la suite, Movie Maker ne consomme absolument rien en ressources processeur lors d'une acquisition simple (sans compression).

00C8000000609244-photo-choix-source-movie-maker.jpg
00B9000000609686-photo-options-movie-maker.jpg
00B9000000609250-photo-config-movie-maker.jpg

Quelques captures de Windows Movie Maker : les fenêtres de configuration sont déjà connues...


Le graveur de DVD de salon

00C8000000600478-photo-toshiba-rd-xv45.jpg
C'est la solution la moins contraignante, la plus simple, celle qui demande le moins de temps et le moins d'effort. C'est également celle qu'il vous faudra privilégier si vous souhaitez numériser un grand nombre de vidéos. Mais c'est aussi une solution qui n'offre pas la même souplesse que si vous utilisiez un ordinateur, notamment au niveau du traitement du fichier numérisé, son nettoyage ou sa compression.

La mise en oeuvre est simple si vous possédez un graveur de DVD et un magnétoscope, puisqu'il suffit de relier les sorties audio-vidéo de ce dernier aux probables entrées auxiliaires du graveur DVD de salon et le tour est joué. Il peut y avoir des variantes (utilisation d'un câble S-Video, d'un adaptateur péritel), mais la manipulation ne consiste qu'à effectuer correctement les branchements et à lancer la lecture de votre VHS en même temps que l'enregistrement sur votre graveur DVD.... qui peut tout aussi bien être un enregistreur numérique à disque dur par ailleurs, si vous ne souhaitez pas graver la vidéo obtenue, ou pas dans l'immédiat (pour ajouter d'autres vidéos sur le DVD par exemple).

Encore plus simple, il existe des enregistreurs DVD de salon hybrides, équipés à la fois d'un graveur et d'un magnétoscope, ce qui permet de copier très facilement le contenu de l'un sur l'autre. Aucun branchement à effectuer, il vous faut juste lire avec soin le mode d'emploi de votre matériel !

La carte PCMCIA, pour les portables

0064000000320422-photo-tv-acquisition-vid-o-lifeview-flydvb-t-duo-cardbus.jpg
Même si un module USB peut tout à fait convenir si vous possédez un ordinateur portable, vous pourrez également utiliser une carte PCMCIA pour capturer vos vidéos. Cette solution, comparable à l'utilisation d'une carte d'acquisition interne pour un ordinateur de bureau, vous permettra d'utiliser un mode de transfert rapide (via le bus PCI de la carte mère de votre portable), assurant un peu plus de souplesse lors de l'utilisation (possibilité de visualiser pendant la capture, voire compression à la volée...).

Le module externe avec compression MPEG-2

Cette solution peut être extrêmement utile pour les gens qui ont de nombreuses vidéos à numériser et qui se fichent de la compression, désirant sauvegarder les vieilles cassettes sur DVD. La puce présente dans ce type de périphérique sera à même de numériser et de compresser le flux entrant pour ne faire intervenir l'ordinateur que dans un rôle de stockage, ce qui laisse le champ libre pour une utilisation simultanée de votre machine, le transfert via les ports USB ou Firewire ne nécessitant que très peu de ressources.

Le caméscope avec entrées analogiques

0064000000544942-photo-cam-scopes-panasonic-nv-gs230.jpg
Pour finir, voici la solution la plus exotique, qui consiste à utiliser un caméscope comme convertisseur analogique-numérique. Pour cela, celui-ci doit posséder des entrées analogiques pour y relier les sorties du magnétoscope. Vous avez alors la possibilité d'enregistrer « ce qui sort » du magnétoscope sur le disque dur, DVD, ou cassette de votre caméscope (en commençant l'enregistrement à la mise en lecture de votre VHS), puis de brancher votre caméscope à votre ordinateur pour en récupérer le contenu (via une prise Firewire le plus souvent). Le caméscope se charge alors de la conversion analogique-numérique, tandis que la connexion entre le caméscope et l'ordinateur ne sert qu'à un transfert de données. Votre ordinateur n'est quasiment pas sollicité par cette opération, et pourra se consacrer à la compression de cette vidéo par exemple.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Test iPhone 12 mini : exactement le même... En plus petit
Un nouveau forfait mobile spécial Black Friday débarque chez Free 🔥
Le TOP des promos high-tech ce dimanche en attendant le Black Friday
Cinq mangas à lire sans modération, même hors confinement !
10 jeux bacs à sable et simulateurs de promenades pour explorer l'univers malgré le confinement
Test vélo électrique VanMoof S3 : une jolie réussite
Le smartphone POCO M3 est (déjà) en promo chez Amazon !
Test Creative Outlier Air V2 : des écouteurs toujours aussi bien pensés, à l’autonomie monstrueuse
La célèbre enceinte Ultimate Ears Megaboom à moins 46% ce week-end
Qu'est-ce qu'un spyware et comment s'en protéger avec un antivirus ?
Haut de page