Récupérer ses données perdues : astuces et logiciels

12 septembre 2007 à 10h40
0

Récupération avancée

Il existe des cas bien plus complexes qu'une simple récupération immédiate de fichiers sur un disque defragmenté. Les tests précédents vous ont montré de quoi étaient capables certains logiciels dans un environnement de travail propice à de bons résultats. Certains se trouvent être déjà dépassés, d'autres ont passé l'épreuve sans souci. Qu'en est-il lors d'altérations plus importantes de vos données ?

La récupération après écrasement

Protocole de test

00C8000000584097-photo-ecraser-fichier.jpg
Dans une majorité des cas, la suppression d'un fichier se fait sans que vous vous en aperceviez. Vous continuez donc à utiliser votre ordinateur en toute insouciance, ignorant que chaque manipulation supplémentaire augmente un peu plus les chances de perdre à jamais votre fichier. En effet, nous l'avons vu dans le petit rappel théorique, rien n'empêche votre système d'exploitation de réutiliser les blocs laissés vacants par le fichier supprimé.

Pour juger de la capacité des logiciels choisis à récupérer des données même après un éventuel écrasement, nous avons utilisé une partition formatée en NTFS de 256 Mo sur laquelle nous avons écrit 80 Mo de données. Puis nous avons supprimé ces fichiers et placé dans cette partition une quantité plus importante de données (185 Mo pour être précis). Nous avons alors tenté une récupération des fichiers supprimés. La même expérience a été effectuée sur une clé USB de 256 Mo formatée en FAT32. Qui a pu nous retrouver des fichiers dans ces conditions ?

Résultats

Ce test est probablement le plus drastique que l'on puisse imposer à ces logiciels, et les résultats l'attestent : seul Easy Recover, grâce à son module de récupération de données brutes, et Stellar Data Recovery ont pu récupérer quelques photos. Sur les 46 photos présentes dans notre répertoire supprimé et écrasé, 22 ont été retrouvées en bon état par le logiciel de Ontrack, et 29 par celui de Stellar qui est donc le plus efficace dans ce cas. Tous les autres ont fait chou blanc pour récupérer les fichiers de notre partition NTFS.

Souvenez-vous, nous vous disions en seconde page que le système de fichiers NTFS permettait une meilleure sécurité de données que le système FAT. Cela se constate ici, puisque malgré les efforts déséspérés des logiciels utilisés, aucun d'entre eux n'a pu récupérer la moindre photo de notre clé USB !

La récupération après formatage

0096000000581645-photo-syst-me-de-fichiers.jpg
Si nous avons jusqu'ici tenté de récupérer des fichiers supprimés par nos soins, il arrive que ce ne soit pas quelques documents seulement qui soient effacés, mais bien des Disques durs entiers formatés ! Que faire dans ce cas ? Nous avons utilisé une clé USB formatée en FAT32 et la même partition NTFS que pour le test précédent (toutes deux étant remplies de Fichiers divers et variés) afin de tester la capacité de nos logiciels à récupérer des données après un formatage classique (sans cocher l'option « Formatage rapide »).

Sur notre partition NTFS, les seuls à passer sans encombre ce test se sont alors révélés être les logiciels payants que sont Easy Recovery Professional (le plus rapide), Stellar Windows Data Recovery (avec la possibilité de stopper l'analyse sans perdre le bénéfice du travail effectué, ce qui est rare) et GetDataBack (même avec la version d'évaluation, bravo !). PC inspector File Recovery et R-Studio (pourtant payants) n'ont, quant à eux, pu venir à bout du formatage. Sachez également que si Easy Recovery est parvenu à restaurer les noms des fichiers effacés, les autres logiciels ont échoué dans cette tâche. Quant à l'arborescence, elle n'est en aucun cas recréée, le formatage n'y étant pas étranger. Notez que les logiciels non cités dans ce paragraphe se sont montrés incapables de passer cette épreuve avec succès.

Concernant la récupération sur le système de fichiers FAT32 de notre clé USB, GetDataBack (avec Undelete, dans une moindre mesure) s'est montré le plus efficace en étant le seul à conserver des noms de fichiers intacts. La version FAT32 bénéficie-t-elle de moyens supérieurs à la version NTFS ? Pour Easy Recovery, c'est l'inverse : les noms de fichiers sont erronés après la récupération de la clé USB alors que ce n'était pas le cas dans l'expérience précédente. De plus, il a fallu recourir à la récupération de données brutes du logiciel pour venir à bout du formatage, alors que le fichier PDF de nos échantillons de fichier n'a pu être retrouvé. Enfin, la dernière image récupérée s'est vue dotée d'une taille de 230 Mo, soit la taille de l'espace vide de la clé... probablement un bug du logiciel. Petite déception donc pour Easy Recovery face au FAT32. En ce qui concerne PC Inspector, de nombreux bugs nous ont convaincus que ce n'était pas le logiciel à utiliser dans pareil cas. Pas de surprises pour Stellar Data Recovery qui se comporte exactement comme Easy Recovery face à ce problème, la lenteur en plus. Enfin, bonne surprise de la part de R-Studio et surtout Restoration qui ont pu tous les deux récupéré nos fichiers.

Notez enfin que lorsque ces opérations se déroulent avec succès, c'est au prix d'un temps d'analyse et de récupération beaucoup plus long que pour une « simple » suppression des fichiers.

Et si vous ne voulez pas récupérer...

Finalement, nous avons utilisé le logiciel Eraser, un programme qui assure qu'il est impossible de retrouver un fichier après son passage, afin d'écraser toutes nos données en profondeur. Et il ne ment pas puisqu'en effet aucun logiciel n'a pu retrouver la moindre trace de nos données après cette opération.

Réparation après récupération

Pour terminer ce dossier, précisons que s'il est possible de récupérer des fichiers supprimés, ces derniers ne sont pas forcément dans un état propre à une utilisation immédiate. C'est par exemple le cas d'un fichier Word qui aurait été récupéré après l'arrêt (très) brutal du célèbre logiciel bureautique. Il existe alors des programmes spécialisés (Easy Recovery en contient un, Stellar en propose également, Recovery for Word en est un autre exemple) capables de reconstruire les données manquantes afin de vous retourner un document qui, s'il n'est pas parfait, sera au moins récupéré en grande partie. Enfin des logiciels semblables existent également pour les mails, les documents Excel ou les photos par exemple.

012C000000581839-photo-recovery-for-word.jpg
Recovery for Word, un logiciel très austère, mais d'une efficacité surprenante
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Black Lightning : un trailer pour annoncer son retour (et ses adieux) en février sur The CW
Comparatif : quel hub USB-C choisir pour optimiser la connectique de votre PC ?
Harry Potter : HBO Max aurait commencé à travailler sur une potentielle adaptation en série
Les astronautes de l'ISS gardent un endroit de la station sale pour une expérience du CNES
Soldes : les meilleurs bons plans high-tech avant la 2ème démarque !
Test Yale Linus Smart Lock : cette serrure connectée simplifie t-elle vraiment la vie ?
Soldes Boulanger : cet écran gamer MSI est à prix cassé
L'opérateur RED by SFR relance son forfait 200 Go à 15€
L'édition collector Complete Set de Resident Evil 8 Village est affichée... à plus de 1 500 euros !
Haut de page