TV Perso Freebox : qui y a-t-il à la télé ce soir ?

Par
le 02 août 2007 à 16:35
 0

Conclusion - Quel avenir pour la TV Perso de Free ?


Le service proposée par Free a le mérite d'innover. Techniquement acceptable, il déçoit cependant par la faiblesse du contenu qui y est proposé. Bien qu'intéressant, il semble devoir évoluer, et ce dans plusieurs directions :

- Le contenu payant : dans un avenir proche, Free compte proposer la facturation de chaînes personnelles à péage, ce qui pourrait tendre vers l'envahissement par l'industrie du sexe d'un espace à l'origine destiné aux freenautes. Si cette évolution n'est pas forcément souhaitée par tous, cela semble malheureusement être un passage obligé pour les nouveaux médias. Par ailleurs, l'industrie du X n'est peut être pas la seule intéressée, et d'autres secteurs pourraient vouloir utiliser ce service à des fins mercantiles.

0078000000545172-photo-logo-article-fibre-optique.jpg
- La fibre optique : elle semble être l'arme ultime pour compléter ce service, tant les débits d'émission offerts permettront de diffuser des images de qualité. Cependant et d'après nos observations, il semblerait que la prochaine mouture de la Free-boîte, j'ai nommé la Freebox Ô (pour optique), ne comporte pas d'entrées vidéos. L'acquisition (pas toujours gratuite) de la Freebox HD restera donc obligatoire pour profiter du service.

- La TV perso sur le Web ? Il y a quelques semaines, Free a déposé deux noms de domaines - tv-perso.fr et matvperso.fr - qu'il destine à l'hébergement des manuels d'utilisation du service de TV Perso. Difficile de croire à cela. L'arrivée du service sur le Net est donc envisageable et pourrait alors directement concurrencer les Youtube et autres Myspace. Une nécessaire amélioration du contenu serait alors possible, l'intérêt d'une visibilité sur Internet étant évidente.

- Des salons audiovisuels ? Un type d'évolution possible serait l'apparition de salons de discussion audiovisuels, dans lesquels plusieurs créateurs de TV Perso pourraient visualiser sur leurs écrans respectifs une sorte de mosaïque des autres interlocuteurs, avec possibilité d'agrandir l'une des images par exemple. Les débits en réception permettent probablement déjà de faire cela à l'heure actuelle, et le problème ne se posera même plus avec la fibre optique.

00C8000000454930-photo-orange-logo-fibre.jpg
- La concurrence aidera-t-elle Free ? Le positionnement d'Orange sur la question d'un tel service semble assez clair : un service baptisé « Self TV » est à l'étude dans les laboratoires de recherche de l'opérateur historique, et permettrait à terme l'échange de vidéos personnelles de PC à PC. Se poserait alors probablement les mêmes problèmes de droits que connaît Free actuellement, ce qui soulèvera peut être un débat de fond sur la télévision de demain, la possible télé 2.0 comme la rêve déjà certains, et qui semble en marche avec des innovations comme le time shifting, la catch up TV, le service Backspin d'Orange, ou encore des logiciels comme Joost.

- Quelle réponse face au piratage ? Des mesures seront probablement prises pour lutter contre le piratage. Quelles formes prendront-elles ? Quelles nouvelles contraintes apparaîtront dans l'utilisation de ce service ? De nombreuses questions restent en suspens, y compris celle de l'existence même du service...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Boitier TV

La fondation Raspberry Pi vient de lancer un nouveau module équipé d’un Tuner TV Sony CXD2880 permettant de diffuser les transmissions télévisuelles DVB-T2. Produit sous le même format que le Pi Zero, ce nouvel add-on est désormais disponible pour 22,56 € !
19/10/2018 | Raspberry Pi
scroll top