Intel Core 2 Extreme QX6850 & Core 2 Duo E6850: 3 GHz

16 juillet 2007 à 06h00
0

Consommation et échauffement

Durant nos tests, nous avons bien sûr mesuré la consommation et l'échauffement de nos divers Processeurs. Pour ce faire, nous lançons autant d'instances de Prime95 que de coeurs et nous relevons la consommation électrique globale de notre système de test, une consommation indiquée par un wattmètre. Nous relevons la température dans les mêmes conditions de charge via Prime95 et ce au bout d'un quart d'heure en utilisant l'outil de monitoring de NVIDIA, en l'occurence nTune 5.

 Consommation globale du systèmeTempérature relevée
AMD Athlon 64 X2 6000+348 Watts84° C
Core 2 Duo E6700276 Watts 69° C
Core 2 Duo E6750282 Watts70° C
Core 2 Duo E6850286 Watts70° C
Core 2 Extreme X6800285 Watts72° C
Core 2 Extreme QX6700340 Watts80° C
Core 2 Extreme QX6850348 Watts84° C


Comme on peut le voir, la consommation électrique globale de notre système en Core 2 Extreme QX6850 est relativement élevée puisqu'elle égale la consommation déjà record de notre Athlon 64 X2 6000+. Corolaire de cette consommation électrique élevée, une température en pleine charge relativement importante de 84°C, température qui rejoint là encore celle de l'Athlon 64 X2 6000+. Ne perdons toutefois pas de vue que l'Athlon 64 X2 6000+ ne comporte que deux coeurs quand le Core 2 Extreme QX6850 en dispose de quatre. A fréquence égale, 3 GHz donc, le Core 2 Extreme QX6850 fait grimper de 100 Watts la consommation globale de notre machine de test face au Core 2 Duo E6850. Au final, on constate donc que l'augmentation de fréquence et de FSB du nouveau Core 2 Extreme QX6850 se paye au prix fort avec une consommation électrique plus importante et un échauffement relativement conséquent et ce malgré le passage à un nouveau stepping du processeur. On tempérera toutefois cette assertion en remarquant qu'entre le Core 2 Extreme QX6700 et le Core 2 Extreme QX6850, la consommation n'a augmenté que de 8 Watts pour 333 MHz de plus.

Overclocking

Difficile sport que l'overclocking qui, d'un processeur à l'autre, d'une carte mère à l'autre, donne des résultats différents. Nous avons fort naturellement cherché à connaître le potentiel d'overclocking du Core 2 Extreme QX6850 en conservant un refroidissement à air basé sur le ventirad Intel standard. Nous sommes qui plus est restés sur notre carte mère XFX en nForce 680i SLI. Bonne surprise, le passage du coefficient multiplicateur 9x au coefficient supérieur, à savoir 10x, n'a posé aucun souci à vitesse de FSB constante alors que nous avons pu maintenir les 10x jusqu'à un FSB de 350 MHz (FSB1400). Au-delà de cette fréquence il nous a fallu hélas abaisser de nouveau le coefficient multiplicateur à 9x pour disposer d'un système fonctionnel. Avec un coefficient de 9x nous avons pu atteindre les 400 MHz de FSB soit une fréquence de 3,6 GHz pour notre processeur. Voilà un beau score qui nous donne tout de même un surcadencement de près de 20%. Nous avons bien sûr tenté d'aller au-delà en nous rapprochant des 4 GHz. Avec un coefficient 9x et une fréquence de bus de 425 MHz, le système démarrait toujours, mais la température du processeur devenait excessive empêchant ainsi Windows de démarrer sans erreur. Nous avons donc remplacé le ventirad livré en standard par Intel par un modèle un peu plus costaud. Résultat nous avons pu faire fonctionner notre Core 2 Extreme QX6850 sans souci à 3,8 GHz, soit un bus système de 1700 MHz.

000000E100548000-photo-intel-core-2-extreme-qx6850-cpu-z-overclocking-3-6ghz.jpg
000000E100549679-photo-intel-core-2-extreme-qx6850-cpu-z-oc3-8.jpg

Intel Core 2 Extreme QX6850 overclocké à 3,6 GHz puis à 3,8 GHz


Quant au Core 2 Duo E6850, nous avons facilement pu lui faire atteindre les 3,6 GHz avec une fréquence de bus fixée à 450 MHz, soit un FSB1800, et un coefficient multiplicateur ramené à 8x. On obtient ainsi une augmentation de fréquence de près de 600 MHz par rapport à la fréquence initiale du processeur, à savoir 3 GHz.

Conclusion

Au fil des mois, la famille de processeurs Core 2 d'Intel continue de s'agrandir par touches successives. Le nouveau processeur haut de gamme du fondeur de Santa-Clara, s'il reste toujours aussi inaccessible pour la plupart des bourses, est à coup sûr le processeur le plus performant du moment. Force est en effet de constater que l'Athlon 64 X2 6000+, le processeur le plus puissant d'AMD, fait bien pâle figure à côté des derniers processeurs Intel, qu'il s'agisse du Core 2 Duo E6850 ou du Core 2 Extreme QX6850.

Loin de tout révolutionner, l'arrivée du bus système 1333 MHz permet tout de même à Intel de proposer des processeurs cadencés à 3 GHz qui tirent mieux parti de la bande passante mémoire. Qui plus est, Intel offre avec le Core 2 Duo E6850 un processeur aussi performant, voire légèrement plus rapide, que le Core 2 Extreme X6800, ancienne référence très haut de gamme. Alors que le Core 2 Extreme X6800 coûtait à son lancement il y a un an près de 1000 euros, le Core 2 Duo E6850 fait aussi bien pour un prix qui devrait si tout va bien être inférieur à 300 euros... Outre-atlantique le tarif de ce processeur est fixé à 268 dollars l'unité par quantité de mille.

00549713-photo-choper-intel.jpg


Le test de l'Intel Core 2 Extreme QX6850 est pour nous l'occasion de faire le point sur les performances des processeurs quadri-cœurs face à leurs homologues double-cœur. Le premier constat est assez évident, avec les bonnes applications, les gains sont définitivement au rendez-vous. Un simple rendu de projet sous Studio 11 qui met une dizaine de minutes à s'exécuter avec un Core 2 Extreme X6800 ne demande plus que 6 minutes sur un Core 2 Quad QX6850 ! Si l'environnement logiciel commence à prendre en compte les processeurs quadri-cœurs, il ne faut pas perdre de vue que dans certaines applications leur apport est nul ou assez peu significatif. Le jeu Supreme Commander est un excellent exemple. Optimisé pour les processeurs multicoeurs, le dernier titre de Chris Taylor, affiche effectivement des meilleures performances sur processeur quadri-cœur sauf qu'ici le gain s'élève à 2 ou 4 FPS maximum. Pas franchement de quoi pavoiser... Le domaine de prédilection des processeurs quadri-cœurs reste aujourd'hui encore le multimédia avec le traitement vidéo et à ce petit jeu le Core 2 Extreme QX6850 d'Intel est tout simplement le meilleur... en attendant Penryn ?

Aussi performant soit le Core 2 Extreme QX6850, ce processeur reste fort coûteux (près de 1000 euros, avec un prix fixé à 970 dollars la pièce par quantité de mille) alors que le gain de performances face à son prédécesseur le Core 2 Extreme QX6800 n'est pas transcendant malgré le changement de bus système. Nous déplorons également l'absence totale de compétition de la part d'AMD qui ne propose toujours rien pour contrer Intel sur le terrain des performances, si ce n'est encore et toujours des baisses de prix. AMD, réveillez-vous, avant la fin de l'année s'il vous plaît !

Intel Core 2 Quad Extreme QX6850

Les plus
+ Montée en fréquence du bus système
+ Excellentes performances
+ Passage en stepping G0
Les moins
- Prix mirobolant
- Chauffe et consommation trop élevées
Performances
Innovation
Qualité prix
2


Intel Core 2 Duo E6850

Les plus
+ Performances supérieures au X6800
+ Bon potentiel d'overclocking
+ Echauffement modéré
+ Prix très intéressant
Les moins
- Seulement deux coeurs ?
Performances
Innnovation
Qualité prix
4


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top