Intel Core 2 Extreme QX6850 & Core 2 Duo E6850: 3 GHz

16 juillet 2007 à 06h00
0

Intel Core 2 Extreme QX6850 : Cap sur le FSB1333



0000009B00549712-photo-logo-intel-carte-m-re.jpg
Nous le disions dès l'introduction, la nouveauté de ce Core 2 Extreme en version quadri-cœurs vient essentiellement du passage d'un bus système de type FSB1066 à un FSB1333. Une nouveauté du reste également d'actualité sur le Core 2 Duo E6850. Toujours quad-pumped, un vieil héritage de ce cher Pentium 4, le bus système est donc maintenant cadencé à 1333 MHz (333 MHz x4) contre 1066 MHz (266 MHz x4) pour les précédents Core 2 Extreme. Jouant un rôle fondamental dans les performances de tout processeur, l'augmentation de la fréquence de bus système permet à Intel de mieux tirer parti de l'importante bande passante mémoire offerte ne serait-ce que par la DDR2-800 en mode double canal. ll faut en effet se souvenir que sur les Core 2 Quad en 1066 MHz, le bus système offre une bande passante de 8,5 Go/s alors que notre mémoire DDR2-800 offre un débit de 12,8 Go/s. Mécaniquement, le bus système agit donc comme un goulot d'étranglement, puisque théoriquement l'ensemble des données provenant de la mémoire ne peut être traité en une seule passe.

En passant au FSB1333, la bande passante théorique du processeur évolue logiquement puisqu'elle passe de 8,5 Go/s à 10,6 Go/s. Cette progression pourra aider certaines applications mais elle reste insuffisante pour exploiter pleinement la bande passante offerte par la mémoire DDR2-800, toujours en mode double-canal et s'élevant rappelons-le à 12,8 Go/s.

Intel Core 2 Extreme QX6850 : quadri-cœurs



Toujours basé sur le noyau Kentsfield, le Core 2 Extreme QX6850 reprend sans surprise l'architecture quadri-cœurs d'Intel déjà connue depuis quelques mois, avec ses avantages... mais aussi avec ses faiblesses. La force d'Intel est d'avoir appliqué la même recette utilisée à l'époque du Pentium D, avec il est vrai un peu plus de succès, ce qui lui permet d'être à ce jour encore le seul fondeur à proposer des Processeurs quadri-cœurs. En soi, la recette est d'une simplicité diabolique : plutôt que de concevoir un seul noyau réunissant quatre cœurs, ce qui est sur le papier optimal mais qui pose visiblement des soucis de fabrication, AMD n'ayant toujours pas réussi à sortir le moindre Barcelona de ses usines, Intel colle littéralement deux noyaux double cœur côte à côte sur une seule et même puce physique.

000000F000385433-photo-intel-core-2-quad.jpg


A première vue peu élégante, la solution profite tout de même de l'architecture Core puisque que chaque groupe de deux cœurs profite de sa propre mémoire cache de second niveau partagée. Bien sûr on aurait aimé une mutualisation totale du cache mais cela n'est hélas pas encore à l'ordre du jour. Autre problème potentiellement source de ralentissement : la communication entre le cœur 1 et le cœur 4 exigera de passer par le bus système ce qui pénalisera forcément les temps d'exécution malgré le passage au FSB1333. Toutefois ces observations ne sont que théoriques et dans la pratique les cas où la communication intercoeur doit se faire entre les deux dies de notre Core 2 Extreme sont moins nombreux qu'on le croit.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top