VOD : comparatif de 19 offres

Frédéric Cuvelier
11 juillet 2007 à 12h21
0

Canalplay

Le catalogue probablement le plus complet et le plus attractif du moment, réalisé par un acteur majeur du cinéma en France.

Catalogue

Canal+ propose un éventail de programmes particulièrement large et efficace avec plus de 2 000 vidéos : films récents du box office (Prête moi ta main, Ne le dis à personne, Bleu d'enfer), d'autres plus confidentiels (Festen, Lemming), des séries (avec Weeds et Desperate Housewives, mais dans leurs premières saisons malheureusement), des documentaires variés (dont Super Size Me, Farenheit 9/11 ou une vidéo sur le Motown que je vous recommande), une plateforme très développée destinée aux enfants (comprenant le fameux Bob l'éponge ou Dora l'exploratrice, mais aussi Lucky Luke), une autre qui ne leur est interdite, et même quelques mangas comme GTO ou Cosmowarrior Zero (la jeunesse d'Albator).

00FA000000526126-photo-logo-canalplay.jpg
16 films en HD (1 280x720) viennent compléter ce tableau. Canalplay offre également quelques films en téléchargement définitif (Billy Elliot, Las Vegas Parano entre autres), mais les vidéos bénéficiant de ce mode de distribution sont au nombre de 29, ce qui est encore insuffisant. Bon point pour cette offre : de nombreux films proposés en version originale sous titrée et une offre pour les baladeurs multimédias compatibles « PlaysForSure ».

Interface

Très semblable à la page d'accueil de Canal+, ce site possède par conséquent une interface qui a fait ses preuves : professionnalisme et efficacité sont donc au rendez-vous. Si les onglets en haut de page vous dirigeront vers les thèmes qui vous intéressent (Cinéma, Séries, Kids, Manga, Charme...), c'est le bandeau latéral qui se révèle être le plus pratique : la sélection du site vous guidera si vous n'êtes pas trop fixé sur votre choix avec les coups de coeur, le box office, mais surtout les playlists thématiques ou les collections qui sont des choix assez fins et emprunts d'une bonne connaissance du catalogue, signe du sérieux de ce site.

Canalplay possède également un onglet « Actualité » avec les nouveautés et les derniers ajouts (enfin un site qui ne mélange pas les deux), mais aussi les meilleures ventes et surtout les prochains films à paraître, fonctionnalité intéressante qui permet aux plus fidèles visiteurs de prévoir leurs séances de cinéma à domicile. Il bénéficie par ailleurs d'un module de recherche particulièrement efficace, qui utilise une interface proche de celle de VirginMega pour explorer le catalogue et propose un classement alphabétique des titres, acteurs ou réalisateurs. Mentionnons enfin « les + de Canalplay » qui permettent d'avoir un accès direct aux programmes en Haute Définition, à ceux qui sont téléchargeables de façon définitive ou compatibles avec un baladeur vidéo : vraiment très pratique ! Notons enfin la présence des scènes cultes, lien très sympathique et qui incitera sans doute certains d'entre vous à voir ou revoir des films proposés dans cette partie.

012C000000526144-photo-lecteur-canalplay.jpg
Le lecteur / navigateur de Canalplay : tout le catalogue à portée de clic

En sus des services comme la newsletter, le flux RSS, le Canalplay Mag, l'aide en ligne ou téléphonique (prix d'un appel local) ou le test de votre configuration, ce site propose un lecteur qu'il est nécessaire d'installer afin de profiter du service. Le choix de la connexion, la possibilité d'afficher ou non des notifications (nous vous conseillons de désactiver cette fonction, qui peut se révéler très pénible puisque visiblement boguée) et même l'emplacement des téléchargements vous sont proposés. Un très bon point : il se charge de mettre à jour les composants de Windows si besoin est, et comporte un outil de gravure pour les vidéos achetées.

Ce lecteur va par la suite se substituer à votre navigateur pour se rendre directement sur Canaplay et profiter de tous les services du site : téléchargement, paiement, lecture de la vidéo, tout se passe ici. D'un point de vue technique, le téléchargement progressif fonctionne à peu près, le pourcentage du film effectivement sur le disque devant être suffisamment important pour que la lecture se lance sans coupure. Il est évidemment possible de mettre en pause un téléchargement puis de le reprendre. Les films dont la licence est périmée sont automatiquement supprimés.

A noter : vous pouvez changer à tout moment la langue ou les sous-titres d'un film via l'onglet « Lecture » de cette fenêtre. Une mesure de bande passante est même possible via le menu « Affichage », puis « Vitesse ... ». Enfin, au moment de télécharger le film de votre choix, une fiche très complète vous apporte toutes les informations dont vous avez besoin, comme la disponibilité du programme en terme de langue et de support (baladeur, HD, VOST...), un résumé complet, une bande annonce et les critiques des utilisateurs.

012C000000526281-photo-canalplay.jpg


Tarifs

Les tarifs sont multiples : la page d'accueil met l'accent sur les prix découvertes, c'est à dire une liste de 40 programmes à 1,99 euros. Contrairement aux idées reçues, ces films ne sont pas des oubliés du box office ou des navets destinés à une diffusion le mardi après-midi sur M6. On peut trouver parmi eux Buena Vista Social Club, de Win Wenders, Requiem for a Dream, Summer of Sam ou encore Le Projet Blair Witch. Pour une nouveauté, comptez 4,99 euros. Notez que les locations de films se font toujours pour une durée de 48h. Un film en HD se loue 3 euros plus cher qu'en qualité DVD, soit entre 5,99 euros et 6,99 euros.

Pour les séries, louées pour une durée de 24h ou 48h, les prix sont fixés à 1,99 euros pour un épisode de Desperate Housewives ou Weeds, et deux épisodes Absolutely Fabulous ou The Office. Pour les mangas, le prix est également fixé à 1,49 euros par épisode pour 24h, et il en va de même pour les dessins animés de la section Kids, qui sont cependant loués pour des durées beaucoup plus longue de 15 jours.

Enfin les prix des films destinés à un téléchargement définitif vous coûteront 9,99 euros pour la plupart, seuls 4 d'entre eux affichant un prix plus élevé (17,99 euros tout de même). Au niveau de la facturation, le système Internet Plus est disponible. A noter un accord avec Auchan pour des cartes prépayées.

Box

Canalplay n'est disponible que sur la Freebox. L'interface proposée par ce terminal est très agréable, fonctionnelle même si aucune fonction de recherche n'est disponible. Toutefois, et ce pour chaque catégorie de programme (Cinéma, Kids, Manga, Séries), un classement par genre ou ordre alphabétique est proposé, ainsi que les nouveautés et le top films. Une fois votre sélection effectuée, une fiche descriptive vous résume le programme et vous fait bénéficier de la notation des utilisateurs de Canalplay. Même si l'on repère quelques bugs d'affichage et de classement, ceux-ci n'affectent pas la qualité générale de ces présentations, dans lesquelles des bandes annonces figurent de manière systématique, même si la pertinence et la longueur de celles-ci restent très variables. La navigation est aisée, que ce soit pour passer d'un programme à un autre ou à l'intérieur même du film (fonctions type Personnal Video Recorder).

012C000000526221-photo-interface-canalplay-freebox.jpg
Canalplay sur la Freebox : à tester sur le canal 100


Canalplay

8

Les plus

  • La richesse du catalogue
  • La facilité pour trouver un film
  • Le player, efficace
  • La VO, disponible relativement souvent

Les moins

  • Peu de films HD
  • Peu de films à téléchargement définitif

0

Catalogue8

Ergonomie8

Prix6

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top