Profiter de ses vidéos au salon : le dossier

06 avril 2007 à 16h55
0

DVico TViX M-4000 : Quid du Disque dur multimédia ?



0000009100481064-photo-dvico-tvix-m-4000-1.jpg
Aux côtés des solutions multimédias traditionnelles que sont les platines et autres DMA, un nouveau type de périphérique a vu le jour depuis quelques mois. Il s'agit des Disques durs multimédias. L'idée est simple, plutôt que de s'embêter à relier une platine au PC par une connexion réseau, pourquoi ne pas amener directement l'élément primordial, à savoir le disque dur qui contient les vidéos, à côté du téléviseur en lui donnant des capacités de lecture ? C'est ainsi qu'est né le concept de disque dur multimédia, un concept adopté par de nombreux acteurs comme Freecom, , etc.

Dans le cadre de notre dossier, nous avons retenu le TViX M-4000P, un disque dur multimédia livré sans... disque dur ! Le coréen DVico propose en effet son M-4000 en diverses éditions et si certaines sont livrées avec un disque dur, d'autres sont proposées nues. Charge à vous d'acheter séparément un disque dur et de le monter dans le M-4000, une opération qui du reste est extrêmement simple. Le boîtier TViX étant muni d'un petit ventilateur de 40mm, vous veillerez à retenir un disque dur silencieux pour conserver un certain confort. Notez au passage qu'il existe deux versions du M-4000 : P-ATA et S-ATA, cette dernière étant baptisée M-4000S.

0000010400481059-photo-dvico-tvix-m-4000.jpg


Relativement compact, malgré son aspect cubique, le M-4000P affiche une finition bien supérieure à celle de la platine Quartek testée précédemment. Avec un écran en façade et un anneau de commandes argentées, le disque dur propose, en face arrière, une connectique assez riche. Si le HDMI est aux abonnés absents, tout comme la Péritel, on apprécie la présence d'une sortie DVI tout en notant que les divers connecteurs sont plaqués or. Pour sa connexion à un ordinateur, le disque dur dispose de l'interface USB et il est également muni d'un port réseau. Mieux il se dote de deux ports USB Host qui permettent de lui raccorder d'autres périphériques qu'il s'agisse de Clés USB ou de disques durs externes. Et contrairement aux platines de Quartek et , le TViX M-4000P sait lire les disques formatés en NTFS.

000000A000481069-photo-dvico-tvix-m-4000-6.jpg

Connectique du M-4000P


Techniquement, le M-4000P embarque, et ça devient une habitude, une puce Sigma Designs EM8621L. Il devrait donc offrir à peu de choses près les mêmes capacités de lecture que les autres platines de ce test. Par défaut, la sortie vidéo analogique est activée et il faudra faire un détour dans le menu de configuration pour activer les sorties numériques. Ces dernières offrent les modes suivant : 480i, 576i, 480p, 576p, 720p, 1080i et 1080p (exclusivement sur le DVI). Alternativement, vous pourrez choisir une résolution : 640x480, 800x600, 1024x768 et 1280x1024. Pour enregistrer vos vidéos sur le disque dur du TViX vous pourrez soit brancher ce dernier en USB à votre PC, soit utiliser le serveur FTP intégré qui permet d'envoyer les fichiers au moyen de la connexion réseau 100 Mbps intégrée, pratique pour ne pas démonter sans arrêt le TViX !

Au démarrage, le TViX affiche un menu assez sommaire vous permettant d'accéder aux divers médias que le disque comporte selon trois groupes : Vidéo, Audio et Photos. Austère, l'interface de démarrage cède rapidement la place à une interface légèrement plus attractive qui vous permettra de naviguer dans les différents dossiers du disque dur. Les dossiers peuvent afficher la jaquette d'un film ou d'une série, à condition de placer la bonne illustration, au format JPEG, dans le dossier. Sympathique, ce mode d'affichage déçoit rapidement car en ouvrant un dossier illustré par une belle pochette de films on retombe vite sur une morne liste de fichiers, sans la moindre prévisualisation automatique de la vidéo correspondant au film sélectionné. Il est toutefois possible d'ajouter manuellement, pour chaque fichier, une image censé l'illustrer mais la procédure est un peu lourde. En remontant d'un niveau, on pourra afficher les fichiers contenus sur un PC du réseau ou sur un éventuel périphérique USB relié au TViX au travers de la même interface de navigation. Naturellement, le pilotage du disque dur se fait entièrement via la télécommande fournie, une télécommande qui est de loin la plus agréable que nous ayons pu avoir entre les mains de tous les appareils testés ici.

0000009600481066-photo-dvico-tvix-m-4000-3.jpg
0000009600481065-photo-dvico-tvix-m-4000-2.jpg
0000009600481067-photo-dvico-tvix-m-4000-4.jpg

Interface du DVico TViX M-4000


Notez que le M-4000P de DVico peut lire le contenu présent sur le disque dur d'un ordinateur du réseau. Dans ce cas de figure, le fonctionnement du M-4000P est différent de la plupart des DMA puisqu'il ne s'agit ici nullement de mettre en œuvre l'UPnP et d'utiliser Windows Media Connect. Non, le M-4000P utilise le partage réseau Samba ou NetShare pour afficher le contenu présent sur le disque dur des PC distants, un fonctionnement qui s'avère plus complexe que celui des DMA traditionnels puisqu'il faudra paramétrer un à un les ordinateurs du réseau.

Très complet, le M-4000P a, durant nos tests, accepté la quasi-totalité de nos fichiers en lecture. Qu'il s'agisse de DivX 3/5/6, de XviD, de WMV 8/9, de WMV HD ou encore de fichiers MPEG 2 nous n'avons eu aucun problème de lecture. Les sous-titres sont passés comme une lettre à la poste (on peut d'ailleurs changer leur position) tout comme les fichiers VOB. Seul le MS-DVR n'est pas lu par le disque dur multimédia. Comme toutes les solutions basées sur une puce Sigma Designs, le M-4000P n'a hélas pas été capable de lire les flux H.264. Et côté format d'images, le JPEG se sent bien seul puisqu'il le seul format accepté. En lecture, les fonctions offertes sont là encore très complètes puisqu'on peut choisir d'afficher ou non les sous-titres, d'effectuer un zoom pour adapter l'image à l'écran et même réaliser un scroll en déplaçant l'image selon quatre directions. Enfin, disque dur intégré oblige, l'avance et le retour rapide sont ici particulièrement efficaces et rapides (nous n'avons pas observé de plantage en mettant un niveau d'accélération rapide comme ça peut être le cas sur la WHD500-V9 de Quartek avec un disque externe).

DVico TViX M-4000

Les plus
+ Finition impeccable
+ Télécommande agréable
+ Richesse des formats supportés
+ Réactivité lors de l'avance/retour rapide
Les moins
- Interface à revoir
- Pas de streaming UPnP
- Pas de Péritel
Fonctionnalités
Prise en main
Qualité globale
4
Modifié le 18/09/2018 à 14h32
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top