Le fin du fin des claviers : le comparatif 2007 !

Par Julien Jay
le 26 janvier 2007 à 16h00
0

Logitech diNovo EDGE



00055161-photo-logo-logitech-aqua.jpg
Initiée en 2003 par Logitech, la gamme diNovo est la vitrine technologique du fabricant puisque derrière ce nom se cachent les Claviers les plus aboutis. Fin 2006, Logitech donnait naissance au diNovo EDGE, un diNovo qui, contrairement à la croyance populaire, ne remplace pas l'actuel diNovo Media Desktop, mais le complète, les deux modèles coexistant dans la gamme. Alors que le diNovo Media Desktop est un kit complet regroupant clavier et souris sans fil, le diNovo EDGE est un simple clavier multimédia. Simple ? Non pas tout à fait puisque le diNovo EDGE se distingue sur bien des points non seulement du diNovo Media Desktop mais également des autres claviers.

000000DC00443317-photo-logitech-dinovo-edge-1.jpg


Relativement plat (11mm d'épaisseur), le diNovo nouvelle formule, alias diNovo EDGE, utilise un revêtement inédit fait d'une plaque de plexiglas noire brillante et d'un repose-poignets incliné en aluminium brossé arborant fièrement le logo de la marque en son centre. Elégant, cet habillage confère au diNovo EDGE un aspect stylé tout en permettant à Logitech de proposer le système de commandes « Stealth ». Il s'agit de commandes de raccourcis invisibles en utilisation normale qui s'illuminent en orange dès que l'on appuie sur la touche de fonction ou touche « FN ». Revers de la médaille : la clavier est assez lourd, sans toutefois atteindre le poids record de notre Enermax, alors que la matière choisie s'avère fragile. Non seulement le plexiglas se salira très vite avec des traces de doigts apparaissant un peu partout, mais en plus le moindre choc peut s'avérer bien plus fatal que sur un clavier en plastique. Seule consolation, Logitech livre un petit chiffon pour nettoyer et épousseter son clavier ! Autre originalité du diNovo EDGE : en le retournant, on découvre une surface orange entièrement lisse sans la moindre vis ni même sans le moindre emplacement pour y loger des piles. Tout juste apercevons-nous un bouton de connexion. Il faut en effet savoir que le diNovo EDGE est le premier clavier rechargeable de Logitech. Il intègre donc une batterie Lithium-Ion et possède deux contacteurs qui permettent de le recharger. Le dernier joujou de Logitech est livré avec un socle et un adaptateur secteur, la curiosité venant de la position de rechargement : une position verticale. De fait, il n'est physiquement pas possible d'utiliser le clavier pendant la charge. Autre regret, le clavier ne fait pas nécessairement contact lorsqu'on le glisse dans sa base si jamais vous ne prenez pas soin de le centrer : il faudra donc veiller à voir la batterie verte s'illuminer pour être sûr que le clavier charge bien (celle-ci clignote lors de la charge avant de se fixer une fois la batterie à son niveau maximal). Bien que muni d'une batterie rechargeable, le diNovo EDGE comporte tout de même sur sa tranche latérale droite un bouton de mise en marche qui permettra de l'éteindre lorsque vous n'en avez pas l'utilité. A l'allumage, toutes les touches s'illuminent progressivement, ce qui a un côté presque féérique. En ce qui concerne l'autonomie, Logitech annonce 2 mois maximum avec une recharge complète s'effectuant en 2 heures maximum.

000000E600443318-photo-logitech-dinovo-edge-2.jpg
000000E600443319-photo-logitech-dinovo-edge-3.jpg


Comme le veut la tradition diNovo, le diNovo EDGE utilise des touches d'ordinateur portable de type PerfectStroke. Logitech emploie ici un mécanisme à microcharnières qui procure un certain confort avec des touches dynamiques et plutôt nerveuses. Celles-ci sont particulièrement silencieuses et l'on notera que leur marquage est différent de celui opéré sur les autres kits Logitech de ce test. Contrairement au diNovo classique, le diNovo EDGE ne comprend aucun pavé numérique, fut-ce-t-il proposé sous forme d'une télécommande additionnelle. Non, le diNovo EDGE, tout comme d'ailleurs le Wireless Entertainment Desktop 7000 de Microsoft, ne comporte que les touches usuelles avec tout de même la toute nouvelle touche Windows au look Vista. Le bloc de touches « Début, Fin, Suppr, etc » reprend la même disposition que les LX710 et autres EasyCall Desktop, alors que le clavier offre sur son côté droit une véritable zone tactile dédiée au multimédia. Dans un espace délimité par les signes + et -, l'utilisateur pourra régler le volume du PC en manœuvrant son index vers le haut ou vers le bas : des diodes orange suivront alors le mouvement. Près de cette zone, on retrouve un bouton pour couper le son, mais également un touchpad baptisé TouchDisc par Logitech. Il s'agit ici d'un pavé tactile contrôlant parfaitement les déplacements du curseur avec deux boutons permettant d'effectuer un clic gauche et un clic droit. Le TouchDisc permet de donner une véritable dimension multimédia au clavier puisqu'il vous permettra de piloter l'interface de votre MediaCenter à bonne distance sans vous encombrer d'une souris (précisons qu'il peut également être désactivé au besoin). Le clavier comporte d'ailleurs dans son extrémité supérieure droite un bouton pour lancer Windows Media Center. En ce qui concerne les autres fonctionnalités, le diNovo EDGE est pourvu de trois touches contrôlant le niveau de zoom et d'un bouton pour mettre en veille le PC.

000000E600443371-photo-logitech-dinovo-edge-5.jpg


Seul hic à nos yeux pour ce clavier multimédia : l'absence de touches de contrôle de la lecture accessibles aisément ! Bien que Logitech propose des fonctions lecture, pause, stop, suivant et précédent, celles-ci sont reléguées au second plan puisqu'accessibles en pressant simultanément la touche FN et l'une des touches F5 à F8. On a connu plus pratique sur un clavier multimédia ! L'occasion pour nous de préciser que les touches F9 à F12 peuvent être personnalisées pour exécuter l'action de son choix alors que les quatre premières touches de fonction permettent : de lancer l'application de voix sur IP, de lancer une recherche, d'ouvrir le client mail et d'exécuter le navigateur Internet par défaut.

000000E600443376-photo-logitech-dinovo-edge-7.jpg
000000BE00443372-photo-logitech-dinovo-edge-6.jpg

Détails du diNovo EDGE


Bluetooth, le diNovo EDGE n'est pourtant pas véritablement Bluetooth au sens où on l'entend habituellement. En effet, et contrairement à Microsoft et son Wireless Entertainment Desktop, Logitech fait le choix ici de livrer une clé qui, bien que Bluetooth, fonctionne comme les clés radios standards des autres claviers sans fil. Avantage : le clavier est tout de suite reconnu et opérationnel avec tous les systèmes, alors qu'il ne nécessite aucune phase d'appairage et ne repose sur aucune couche Bluetooth logicielle. Inconvénient : le récepteur Bluetooth ne peut être utilisé comme hub, et l'on ne pourra donc pas l'utiliser pour transférer des données à son téléphone ou pour connecter au système un casque audio Bluetooth. Dommage ! De fait, le diNovo EDGE utilise les mêmes pilotes SetPoint que les autres claviers Logitech. Exempt de stack Bluetooth, le diNovo EDGE n'est pas pour autant exempt de problème puisque sur notre exemplaire de test, nous avons pu faire face à un problème récurrent : la frappe se bloquant de temps à autre avec la répétition du dernier caractère saisi, un phénomène particulièrement crispant qui nous obligeait à éteindre et rallumer le clavier.

Pour être totalement complet, il nous faut également signaler la présence d'un avertisseur sonore dans le diNovo EDGE : un petit bip se fait ainsi entendre lorsque vous activez le verrouillage majuscule, et un son différent, toujours très discret, se fait entendre lorsque vous le désactivez. Enfin l'insertion du clavier dans sa base de chargement provoque également un signal sonore, témoin que celui-ci est bien positionné.

000000E100442998-photo-logitech-dinovo-edge-setpoint-2.jpg
000000E100442997-photo-logitech-dinovo-edge-setpoint-1.jpg

Pilotes SetPoint 3.1 et diNovo EDGE


Logitech diNovo EDGE

Les plus
+ Design magnifique
+ Clavier rechargeable
+ TouchDisc pour contrôler la souris
Les moins
- Prix trop élevé
- Surface fragile
- Bluetooth en partie castré
- Touches médias reléguées au 2d rôle
Ergonomie
Fonctionnalités
Qualité/prix
3
Modifié le 18/09/2018 à 14h32
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Périphérique informatique

Test Nacon Revolution Unlimited Pro Controller : une manette qui les surpasse toutes ?
Razer Ripsaw : une nouvelle carte de capture 1080p et 4K passthrough
Turtle Beach, spécialiste du casque Gamer, acquiert ROCCAT
Cooler Master lance une étonnante souris avec affichage OLED
Samsung CRG9 : un moniteur gamer incurvé de 49
⚡ Cyber Monday : Jusqu’à -50% sur une sélection d’accessoires PC et Surface
Razer BlackWidow Lite : le clavier à vocation professionnelle et gaming
scroll top