Le fin du fin des claviers : le comparatif 2007 !

le 26 janvier 2007
 0

Microsoft Wireless Entertainment Desktop 7000



0000005A00089967-photo-compagnie-logo-microsoft.jpg
Cette année, Microsoft a décidé de jouer dans la cour des grands en signant son grand retour sur le haut de gamme avec un kit clavier/souris sans fil susceptible de rivaliser avec le célèbre diNovo de Logitech. L'arrivée de Windows Vista permet au géant des logiciels de remanier ses gammes ; ainsi ce ne sont pas un mais deux modèles qui sont susceptibles de rivaliser avec le diNovo ! Il s'agit des Wireless Entertainment Desktop 7000 et 8000, le second modèle étant une version plus luxueuse, et plus aboutie, du Wireless Entertainment Desktop 7000 que nous vous présentons aujourd'hui.

A l'instar de Logitech et son diNovo Edge, le Wireless Entertainment Desktop s'adresse avant tout à un usage multimédia. Il faut voir le clavier comme une sorte de télécommande, dont les fonctions ont été pour la plupart conçues pour Windows Vista et son Media Center. Cette exigence d'intégration dans un environnement multimédia a poussée les ingénieurs de Microsoft à revoir leur copie et pour la première fois un clavier Microsoft se montre extra-plat ! Autre première, l'utilisation de touches conçues à l'origine pour les Ordinateurs Portables avec une suspension à microcharnière. Avec une robe alternant les nuances de gris, le clavier se distingue également par son galbe, une courbure que l'on retrouve jusque dans la disposition des touches. Microsoft propose ici le même agencement que sur le Wireless Laser Desktop 6000 toujours dans le but d'offrir la meilleure ergonomie possible. Curieusement, si la chose ne nous a pas frappés avec le clavier précité, il nous a fallu un petit temps d'adaptation sur le Wireless Entertainement Keyboard 7000 afin que nos doigts tombent en face des bonnes touches. Intégrant un repose-poignets assez court mais au contact doux, le clavier est alimenté par quatre piles LR6 que l'on insérera dans deux logements distincts placés en ses deux extrémités. Notez que les deux compartiments sont fermés par des verrous que l'on manœuvrera avec une pièce de monnaie.

000000E600443915-photo-lavier-microsoft-wireless-entertainment-desktop-7000.jpg


Avec une frappe ultra-silencieuse, un toucher extra confortable, et un bon dynamisme des touches, le Wireless Entertainement Keyboard 7000 se distingue par la matérialisation de certaines touches. Ainsi, tout comme le diNovo EDGE, il n'est pas question ici de pavé numérique. On pourra toutefois activer un semblant de pavé numérique, comme sur les ordinateurs portables, en activant la touche Fn et en pressant les lettres marquées d'un chiffre bleu (le verrouillage numérique est même possible). Le ruban de touche de fonction est ici de la partie mais les touches ne sont pas mécaniques : Microsoft les a remplacées par des touches sensitives qu'il suffit d'effleurer. C'est sympathique et comme sur nombre de Claviers, les touches de fonction ont chacune une fonction secondaire que l'on activera avec une pression sur Fn. Nous regrettons en revanche la trop grande proximité du pavé de touches directionnelles du reste des touches du clavier et leur petitesse. Clairement, le pavé directionnel n'a pas été conçu pour les joueurs et il ne brillera pas dans ce type d'usage. Autre déception, le bloc de touches « Insertion, suppression, origine, page suivante/précédente » auquel nous avons souvent fait allusion dans cet article, est disposé d'une façon tout à fait inédite. Les touches « Origine » et « Fin » sont placées dans le prolongement du ruban de touches de fonction et il s'agit donc de touches sensitives. La touche suppression est isolée à droite de la touche entrée, avec juste en dessous deux touches l'une au dessus de l'autre pour les fonctions page suivante et page précédente. Notez au passage que les touches « page suivante » et « page précédente » se transforment en contrôle du zoom lors d'une pression simultanée avec la touche « Fn ». La touche « Insertion » est-elle physiquement supprimée et il faudra user d'une pression jointe sur « Fn » et « Impr. Ecran » pour la ressusciter. La fameuse nouvelle touche Windows est ici remplacée par un bouton coloré affichant fièrement l'étendard Windows et placé au centre du repose-poignets, juste en dessous de la barre d'espace. On retrouve même la touche activant le menu contextuel, Microsoft étant visiblement plus attaché à cette fonction que Logitech. Parmi les fonctions additionnelles et les touches de raccourci, le clavier fait l'impasse sur une touche permettant de lancer le client mail par défaut. Dommage !

000000FA00443892-photo-microsoft-wireless-entertainment-desktop-7000-1.jpg

Zone de frappe du Wireless Entertainment Keyboard 7000


Nous évoquions dès le début de cette page consacrée au petit dernier de Microsoft son aspect multimédia. Il faut en effet savoir qu'en la matière le Wireless Entertainment Keyboard 7000 est presque imbattable. Grâce à sa forme et à la présence de renfoncements sous sa base, vous pourrez le saisir de vos deux mains afin de l'utiliser comme une télécommande. Encore mieux : la bordure droite du clavier comporte un pavé tactile agissant au choix comme une croix de direction avec un bouton OK en son centre (pratique pour naviguer dans l'interface de Windows Media Center) ou comme un pointeur de souris guidé par le simple déplacement de votre doigt (pour activer ce mode il faudra déplacer un petit curseur). A l'usage, celui-ci s'avère un peu moins précis que le TouchDisc de Logitech, notamment du fait de sa surface réduite. Reste que face au système proposé l'an dernier par le même Microsoft avec le Remote Keyboard MCE, les progrès sont ahurissants ! On retrouve également sur la tranche droite, aux côtés du bouton précédent, un second bouton circulaire aux couleurs Windows, permettant cette fois-ci de lancer Windows Media Center. De l'autre côté du clavier, on retrouve deux boutons cliquables reproduisant le clic gauche ou le clic droit de la souris. Ce n'est pas tout puisque nous avons droit à divers autres raccourcis avec un bouton activant une loupe à l'écran, un bouton affichant les gadgets, un bouton pour les appels téléphoniques sous Windows Live Messenger, ainsi que l'arsenal parfait de contrôle pour Media Center : réglage du volume, zapette pour les chaînes TV, bouton d'enregistrement, bouton de lecture/pause et plages précédente/suivante.

000000C800443916-photo-microsoft-wireless-entertainment-desktop-7000-4.jpg
000000C800443894-photo-microsoft-wireless-entertainment-desktop-7000-3.jpg
000000C800443893-photo-microsoft-wireless-entertainment-desktop-7000-2.jpg

Détails du Wireless Entertainment Keyboard 7000


Utilisant la technologie Bluetooth, le Wireless Entertainment Keyboard 7000 est livré avec la nouvelle clé Microsoft Bluetooth 2.0 EDR. Une fois les pilotes installées par l'intermédiaire des logiciels Microsoft IntelliPoint et Microsoft IntelliType Pro, celle-ci fonctionne selon deux modes. Le premier, activé par défaut consiste à offrir une prise en charge Bluetooth par défaut dédiée exclusivement au clavier et à la souris, ceux-ci étant reconnu de manière transparente par le système d'exploitation. Le seconde mode consiste à transformer la clé en hub Bluetooth, ce qui aura pour résultat d'activer la prise en charge Bluetooth de Windows XP en vous permettant de connecter d'autres périphériques Bluetooth comme un PDA, un téléphone ou encore une oreillette Bluetooth.

000000B400444328-photo-souris-ms-wed7000.jpg
Le Microsoft Wireless Entertainment Desktop 7000 est livré accompagné d'une Souris optique sans fil (Bluetooth) rechargeable, la Wireless Laser Mouse 8000. Ambidextre, la souris utilise le capteur optique laser de Microsoft à la résolution de 1000 dpi et se dote de quatre boutons (deux boutons de clic et deux boutons page précédente et page suivante) et d'une molette multidirectionnelle. Hélas celle-ci est toujours « molle », Microsoft ne semblant pas prêt à faire machine arrière. Tout comme le clavier, la souris dispose d'un bouton de mise en route. Elle est livrée avec une pile rechargeable et sa station de chargement.

Les pilotes Microsoft offrent pour leur part divers réglages, et si l'on regrette le manque d'unification entre le pilote clavier et le pilote souris, on apprécie en revanche la fonction de vue instantanée des applications en cours d'exécution sur le système. Que l'on ouvre les pilotes souris, ou les pilotes clavier, on pourra accéder aux informations d'autonomie ou de portée du signal sans fil. La vitesse de déplacement du pavé tactile de notre Wireless Entertainment Keyboard 7000 est réglable depuis les pilotes IntelliType Pro, en revanche il ne sera pas possible de reprogrammer le second bouton Windows vert dédié au lancement de Media Center. Dommage, puisque sur un Windows XP familiale ou professionnel, cela aurait permis de lancer Windows Media Player par exemple.

000000D200443923-photo-microsoft-wireless-entertainment-desktop-7000-drivers-1.jpg
000000D200443924-photo-microsoft-wireless-entertainment-desktop-7000-drivers-2.jpg

Pilotes Microsoft IntelliType Pro 6.1


Microsoft Wireless Entertainment Desktop 7000

Les plus
+ Design innovant, toucher portable
+ Ultraplat, contrôle du curseur intégré
+ Touches idéales pour Media Center
Les moins
- Touches tactiles dangereuses
- Disposition des touches déroutante
- Souris à molette molle
Ergonomie
Fonctionnalités
Qualité/prix
4
Modifié le 18/09/2018 à 14h32
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Périphérique informatique

Test Nacon Revolution Unlimited Pro Controller : une manette qui les surpasse toutes ?
Razer Ripsaw : une nouvelle carte de capture 1080p et 4K passthrough
Turtle Beach, spécialiste du casque Gamer, acquiert ROCCAT
Cooler Master lance une étonnante souris avec affichage OLED
Samsung CRG9 : un moniteur gamer incurvé de 49
⚡ Cyber Monday : Jusqu’à -50% sur une sélection d’accessoires PC et Surface
Razer BlackWidow Lite : le clavier à vocation professionnelle et gaming
scroll top