Comparatif des plateformes de blog gratuites

02 février 2007 à 19h30
0

Canalblog

00452229-photo-logo-canalblog.jpg
La plateforme Canalblog revendique 2,6 millions de visiteurs uniques par mois et 3 millions de pages vues par jour pour environ 240 000 blogs. Gratuit, le service est financé par la publicité, laquelle prend la forme d'un bandeau relativement discret qui surmonte la colonne principale du blog. Canalblog met notamment en avant la possibilité d'administrer plusieurs blogs depuis un même compte, d'animer un blog à plusieurs ou d'intégrer simplement images et contenus multimédia dans ses billets. La plateforme dispose d'un forum, d'un annuaire des blogs ainsi que d'une rubrique d'aide, censée permettre aux débutants de surmonter les premiers obstacles de la gestion d'un blog.

Inscription et création d'un premier billet

Nous passerons rapidement sur le formulaire d'inscription, très classique, en nous contentant d'indiquer que contrairement à d'autres services, l'adresse postale de l'utilisateur est requise chez Canalblog. Une fois ce formulaire rempli, l'inscription est immédiate : il ne sera pas nécessaire d'attendre l'email de confirmation rappelant les identifiants choisis pour la confirmer. On arrive donc sur la page de création d'un blog, qui permet de déterminer son titre, son adresse Web (de la forme nomdublog.canalblog.com) et d'entrer une description succincte.

000000DC00452230-photo-canalblog-inscription.jpg
000000DC00452039-photo-canalblog-liste-blogs.jpg

Formulaire d'inscription, accueil administration et liste des blogs ouverts


Ces informations validées, l'utilisateur arrive directement sur la page de création d'un billet et l'interface WYSIWYG qui l'accompagne. Haute de quinze lignes, celle-ci présente un menu de boutons permettant d'appliquer des styles à une sélection de texte : gras, italique, souligné, barré, et texte en couleur. Il est également possible de gérer l'alignement d'un élément et de créer des listes à puce, numérotées ou non. Un bouton permet par ailleurs l'insertion d'un filet horizontal tandis qu'un autre sert à créer les liens hypertextes. Ceux-ci se gèrent très simplement, via la sélection d'un pan de texte, puis l'ouverture d'une fenêtre dans laquelle il n'y aura qu'à écrire l'adresse du lien.

000000DC00452036-photo-canalblog-dition-avec-texte.jpg
000000DC00452035-photo-canalblog-dition-html.jpg

Edition d'un billet, en mode WYSIWYG et en mode HTML


Terminons par les deux commandes situées à l'extrémité gauche du menu de la zone d'édition : l'une d'entre elles permet le passage en mode HTML, tandis que la seconde lance le correcteur orthographique intégré. Le mode HTML ne s'ouvre pas dans une nouvelle fenêtre, mais prend la place de la zone d'édition WYSIWYG, sans rechargement général de la page, ce qui se révèle relativement confortable. Cette fenêtre se révélera particulièrement pratique pour corriger les éventuelles irrégularités importées dans le code source de votre billet par un import sous forme de copier/coller depuis Word par exemple. C'est également grâce à elle que l'utilisateur pourra intégrer les quelques lignes de HTML qui permettent d'intégrer le lecteur vidéo d'un service comme YouTube à l'un de ses billets.

Canalblog dispose d'un correcteur orthographique qui ne se contente pas d'indiquer les erreurs potentielles mais affiche directement certaines suggestions à côté du texte, dans une interface qui n'est pas sans rappeler celle de certains logiciels dédiées à cette tâche. Il est possible de remplacer d'un clic un mot mal orthographié, et même d'appliquer cette correction à toutes les occurrences de ce mot dans le texte. Certes imparfait, comme tous les correcteurs orthographiques, l'outil mis en place par Canalblog signale les fautes les plus courantes et, surtout, les inévitables fautes de frappe qui entachent les billets.

000000DC00452033-photo-canalblog-correcteur-orthographique.jpg

Correcteur orthographique


Administration, catégories, images, commentaires

Pour accéder à l'administration de son blog, il est nécessaire de passer par la page d'accueil du service, puis de s'authentifier via le traditionnel couple login / mot de passe. L'utilisateur arrive alors sur une page qui liste ses blogs ouverts sur Canalblog, avec la possibilité de créer d'un simple clic un nouveau site personnel. Une fois le blog de son choix sélectionné, la navigation s'effectue au sein d'un menu horizontal explicite, dont chaque élément recèle un sous-menu, horizontal lui aussi. La liste des billets déjà rédigés prend place en bas de la zone d'édition d'un nouveau message, ainsi que dans l'onglet « Contenus ». C'est par ailleurs dans ce dernier que l'on accédera à la modération des commentaires (édition impossible, seule la suppression est proposée), à la création de nouvelles catégories (auxquelles seront attribués les billets via un menu déroulant présent dans la zone d'édition).

Dans l'onglet Outils, Canalblog propose un module de gestion des fichiers multimédia ou des illustrations insérées dans les billets, accessible au moyen d'une arborescence classique. De là, il est possible de renommer ou de supprimer les fichiers, mais pas de les envoyer vers le serveur. Cette étape intervient durant l'édition d'un billet, via deux des boutons de la zone d'édition ; un choix cohérent dans la mesure où les fichiers sont généralement uploadés en vue de l'insertion dans un billet.

000000DC00452042-photo-canalblog-upload-mises-jour.jpg
000000DC00452038-photo-canalblog-gestion-fichiers.jpg

Envoi d'une image et gestion des fichiers


Pour les images, cette procédure passe par l'ouverture d'une nouvelle fenêtre qui contient le formulaire d'envoi. Elle permet également de gérer l'alignement de l'image (gauche, droite, centré) ou de demander la création d'une vignette, avec la possibilité de changer cette miniature en lien vers la version originale de l'image dans une nouvelle fenêtre. Canalblog interdit l'insertion d'images qui dépasseraient la largeur de la colonne de contenu du blog, afin tout simplement de ne pas risquer de casser le design de ce dernier comme cela peut arriver lorsqu'on charge des illustrations trop importantes. Une fois insérées, les images sont immédiatement visibles dans la zone d'édition, et peuvent être redimensionnées à la volée via un simple clic prolongé de la souris sur l'un des marqueurs qui l'encadrent. Les proportions de l'image seront conservées si l'on utilise les marqueurs situés aux quatre coins de l'image.

Comme Hautetfort, Canalblog permet de créer simplement des « albums photo » via l'administration. Ceux-ci peuvent être accompagnés d'un fond sonore (MP3 uniquement) et se présentent sous la forme d'un diaporama présentant la liste des miniatures à droite et l'image désirée au centre. Toutes les images sont automatiquement redimensionnées à 500 pixels de large. Les albums photo ne peuvent pas être insérés à un billet comme chez Hautetfort, mais ils peuvent éventuellement prendre place dans la colonne de menu sous la forme d'une vignette cliquable, accompagnée de l'intitulé de l'album. Les formats JPG, Gif, PNG et BMP sont acceptés.

000000DC00452034-photo-canalblog-cr-ation-album.jpg

Création d'un abum


Apparence et personnalisation

La personnalisation du design passe par l'onglet « Apparence » de l'administration et se joue sur deux niveaux : paramétrage des styles, des couleurs et de la mise en page générale, puis choix des modules de contenus et de liens qui prendront place dans la ou les colonnes latérales. Pour commencer, l'utilisateur est donc invité à choisir une base parmi les sept modèles différents proposés et à déterminer s'il souhaite un squelette basé sur deux colonnes (avec menu à droite ou à gauche) ou trois colonnes (une de part et d'autre du contenu principal). Il lui sera également suggéré de donner un nom au thème qu'il souhaite élaborer. Ce nom identifiera l'un des états successifs de l'apparence du blog, et permettra de retrouver une configuration donnée.

Personnalisation par formulaires...

Plutôt que de proposer un accès direct aux feuilles de style qui régissent la mise en page, Canalblog choisit de proposer des formulaires dans lesquels chaque paramètre de couleur et de style peut être modifié. On changera donc la taille d'une police, la couleur du bandeau ou des liens hypertextes, d'un simple clic. Comme il n'est pas évident de s'y retrouver dans cette profusion de cases à cocher et de menus déroulants répartis sur cinq rubriques (Style général, Messages, Colonne de liens, Titre du blog, Albums), Canalblog propose sous chaque élément paramétrable une petite fenêtre de prévisualisation qui permet de constater immédiatement les changements.

000000DC00452040-photo-canalblog-liste-mod-les.jpg
000000DC00452041-photo-canalblog-param-tres-styles.jpg

Liste des thèmes et édition des thèmes par formulaires


Après avoir décidé des couleurs qu'il souhaite voir sur son blog, et de l'architecture générale de ce dernier (deux ou trois colonnes), l'utilisateur pourra administrer les « blocs » de contenu qui occupent la ou les colonnes latérales de son blog. Canalblog propose un certain nombre de modules prédéfinis, parmi lesquels la liste des derniers billets ou des derniers commentaires publiés sur le blog, un champ photo, email, ou syndication, auxquels s'ajouteront s'il le souhaite les albums photo, des flux d'actualité en provenance de sites tiers ou la liste des « membres du blog ». Ici, pas de glisser déposer, la sélection se fait en cliquant sur un simple lien, et les modules s'ordonnent comme l'utilisateur le souhaite à l'aide de flèches qui permettent de les faire monter, descendre, ou passer d'une colonne à l'autre en cas de mise en page trois colonnes.

000000DC00452233-photo-canalblog-colonnes.jpg

Mise en page : choix des colonnes


Ces colonnes peuvent être configurées de façon globale pour toutes les pages du site, mais il est également possible de choisir une configuration pour la page d'accueil, une autre pour les pages n'affichant qu'un seul billet et une troisième pour les archives par exemple.

... ou modification manuelle des fichiers

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, Canalblog permet de faire basculer certains des thèmes enregistrés en « mode avancé ». Cette opération, irréversible, permet d'accéder directement au code source des documents qui forment la structure du blog. Chaque type de page dispose de son propre squelette, en XHTML, tandis qu'une feuille de style unique régit l'ensemble du blog. L'édition de ces documents se fait directement depuis un champ texte, dans le navigateur. Canalblog ne propose donc pas l'export automatique de ces fichiers, mais il suffit de copier le code pour pouvoir le travailler dans un éditeur de textes, puis de le coller dans le navigateur pour voir ses modifications appliquées au blog. Aucune option de récupération n'est proposée. Pour conserver les étapes intermédiaires de la personnalisation de son blog, il sera donc conseillé de créer plusieurs modèles, chacun correspondant à une étape des transformations.

000000DC00452037-photo-canalblog-gestion-blocs.jpg
000000DC00452231-photo-canalblog-dition-mod-le-en-html-css.jpg

Gestion des blocs et édition des fichiers qui composent le modèle


S'il est ainsi possible d'insérer des contenus tiers dans les colonnes de son blog, comme un module de statistiques, un outil communautaire ou une bannière FlickR, le contrat d'utilisation de Canalblog stipule que les webmasters amateurs n'ont pas le droit d'intégrer leurs propres publicités dans les pages de leur blog. Notons enfin qu'un bouton « Prévisualiser » permet de
juger des modifications apportées avant de les valider.

Statistiques, fonctionnalités diverses et conclusion

Au chapitre des considérations diverses, mentionnons la possibilité d'inviter très simplement des contacts à collaborer à l'édition de son blog, via un simple email. Ceux-ci peuvent voir leurs droits élevés au rang d'administrateur, ce qui leur permettra d'accéder à l'ensemble de l'administration, ou se voir cantonnés aux droits de simple rédacteur, ce qui ne leur donne accès qu'à l'édition de billets. La liste des « membres » du blog est d'ailleurs l'un des blocs de contenu que Canalblog propose de faire figurer dans les colonnes de menu.

Un outil de statistiques est également intégré à l'interface d'administration de Canalblog (onglet Outils). Relativement complet, celui-ci permet de visualiser les statistiques quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles. Il propose également des informations relatives au passage des robots des moteurs de recherche ainsi qu'aux cent derniers accès enregistrés sur le blog, à la provenance des visiteurs ou aux mots clé utilisés pour accéder au blog. On appréciera enfin la possibilité d'exporter ces données au format XLS (Excel), afin de construire localement un historique des statistiques du blog. Cerise sur le gâteau, les statistiques sont proposées en temps réel : il est donc possible de visualiser sans attendre les données de la journée en cours. Signalons enfin la possibilité d'exclure son blog de l'annuaire Canalblog et de choisir si l'on souhaite avertir les moteurs de recherche tels que Google Blog Search de la publication d'un nouveau billet.

000000DC00452232-photo-canalblog-statistiques.jpg

Onglet statistiques


Conclusion ? Canalblog se révèle une plateforme très complète, qui tente de répondre aux besoins des utilisateurs débutants, en simplifiant au maximum les procédures de personnalisation du blog à l'aide de formulaires (toutefois un peu chargés) ; comme à ceux des bloggeurs avertis, avec l'accès direct au code source des fichiers qui composent le blog. On appréciera de pouvoir très simplement créer plusieurs blogs à l'aide d'un même compte. Guère de reproche à formuler. Peut-être Canalblog gagnerait-il à multiplier le nombre de modèles de page prédéfinis, afin d'enrichir le choix pour ceux qui n'ont pas l'intention de se lancer dans la personnalisation avancée.

Canalblog

Les plus
+ Riche en fonctionnalités
+ Personnalisation avancée
Les moins
- Publicité, discrète mais présente
- Thèmes prédéfinis peu nombreux
Simplicité
Ergonomie
Fonctionnalités
3
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top