Comparatif des plateformes de blog gratuites

02 février 2007 à 19h30
0

MySpace : un véritable blog ?

00C8000000446972-photo-logo-myspace.jpg
En novembre dernier, MySpace pouvait selon ComScore revendiquer plus de 39 milliards de pages vues aux Etats-Unis, devenant de fait l'un des premiers sites du pays en termes d'audience. Bien sûr, MySpace n'est pas à proprement parler une plateforme de blogs, mais dans la mesure où de nombreux internautes l'utilisent à des fins d'expression, il nous a paru judicieux d'en toucher quelques mots. Sur MySpace, l'utilisateur est invité à se créer un profil, qui lui servira ensuite pour se constituer un réseau de relations (dit réseau social), en inscrivant dans ses « amis » les profils dont il se sent proche.

Le blog, assez simpliste chez MySpace, ne vient que pour offrir une dimension participative à ses profils : les visiteurs peuvent y laisser des commentaires et interagir avec l'auteur. On s'inscrit aux blogs que l'on apprécie, afin de les retrouver dans sa propre interface de gestion. On peut ensuite dialoguer avec eux au sein du service, leur faire partager ses goûts ou ses billets, et même les inviter à des évènements. Comme Vox, MySpace propose des « groupes » qui permettent aux passionnés de se retrouver sur un espace qui leur est propre afin d'échanger sur leurs sujets de prédilection.

Avec plus de 130 millions de profils, MySpace fonctionne sur un modèle de service gratuit financé par la publicité. Propriété du magnat des médias Rupert Murdoch depuis 2004, MySpace a signé en août dernier un accord visant à offrir l'exclusivité de la recherche et des publicités sur son service à Google. Montant de la transaction (qui concerne tout de même quelques autres sites du groupe Fox) : 900 millions de dollars. C'est dire quel phénomène incontournable est aujourd'hui devenu MySpace. En France, la version définitive du service vient tout juste d'être lancée, et plusieurs centaines de milliers d'internautes auraient déjà choisi d'y adhérer.

Inscription, création d'un profil et d'un billet

Comme toujours, l'inscription ne présente aucune difficulté : un simple email suffit. Une fois le pseudo choisi, l'utilisateur est invité à renseigner son profil, qui lui servira de carte de visite en ligne sur le réseau MySpace. La plupart des champs sont facultatifs mais, réseau social oblige, mieux vaut détailler quelque peu ses informations personnelles afin d'avoir une chance d'attirer d'éventuels contacts. Les renseignements se classent dans différentes catégories censées vous permettre de donner un aperçu exhaustif de votre personnalité : « Intérêts & Personnalité », « Noms & Pseudos », « Infos générales », « Style de vie », « Ecoles », « Jobs », « Réseau pro ». Le dernier point, « Chansons et vidéos du profil », est l'une des clés du succès de MySpace, point sur lequel nous reviendrons ultérieurement.

000000DC00446969-photo-myspace-page-perso-mon-myspace.jpg
000000DC00446964-photo-myspace-accueil-blog-onesque.jpg

Page d'accueil Mon MySpace - page d'accueil de la section blog


Pour ce qui est de la partie blog, la création d'un billet n'a là encore rien de bien difficile, même si certaines particularités propres à MySpace font que les utilisateurs uniquement intéressés par la dimension blog se tourneront vers d'autres plateformes plus ergonomiques. Un éditeur dit « avancé » dispense une interface de type WYSIWYG, dans laquelle on retrouve les styles traditionnels, la couleur, la possibilité de créer des liens ou d'insérer des images. Mais attention, pour ces dernières, l'envoi d'images n'est pas proposé directement dans l'interface de rédaction d'un billet. Ici, il n'est possible que de lier une image externe, déjà stockée quelque part sur un serveur. Il est toutefois possible d'expédier des images vers les serveurs de MySpace, mais cette fonctionnalité n'est proposée que dans les liens afférents au profil.

000000DC00446968-photo-myspace-dition-billet.jpg
000000DC00446965-photo-myspace-apercu-billet.jpg

Edition d'un billet et mode aperçu avant publication


Une fois rédigé, mis en forme et agrémenté de quelques-uns des nombreux symboles ou smileys disponibles, le billet doit être prévisualisé avant d'être publié sur la partie publique du blog. Là, il pourra être commenté ou évalué par les utilisateurs. Identifié, l'auteur a la possibilité d'éditer ou de supprimer un billet directement depuis son blog, sans passer par une administration dédiée. Toujours dans cette logique de réseau social, quelques informations personnelles sont dispensées dans les colonnes de menu (inutile de m'envoyer mon horoscope, la date de naissance utilisée n'est de toute façon pas la bonne ;-)). On notera également l'indicateur de présence en ligne.

Personnalisation et mise en forme

MySpace offre d'intéressantes possibilités de mise en forme de son espace personnel et de son blog, mais les outils qui permettent de les exploiter ne sont pas des plus aimables. Ainsi, la personnalisation de son espace passe par un long formulaire composé de choix de couleurs et de boutons radio permettant de définir si l'on veut afficher telle ou telle information personnelle. Si l'interface n'est pas particulièrement sexy, elle autorise un nombre assez important de modifications, avec un certain nombre de gadgets appréciables (pour certains !), comme la possibilité de choisir une image « fond d'écran » pour son blog. L'idée est amusante, mais le résultat fera parfois hurler les esthètes !

000000DC00446970-photo-myspace-personnalisation-1.jpg
000000DC00446971-photo-myspace-personnalisation-2.jpg

Options de mise en forme du blog


Les plus habiles auront tout de même la possibilité d'aller ajouter à la main des éléments dans la feuille de style qui régit leur blog. Au final, il est possible de créer une page vraiment personnalisée, assez différente du triste modèle par défaut que nous utilisons ici. L'une des captures d'écran ci-dessous vous permettra de constater à quel point la transformation peut être radicale ! Mais au final, la différence se fait plus sur le réseau d'amis déjà établis et sur les goûts revendiqués, que sur la sobriété de la mise en page.

MySpace : paradis des artistes ?

MySpace mériterait sans doute un article à part entière et tel n'est pas notre propos aujourd'hui. Avant de passer à un service concurrent, précisons tout de même que la réputation de MySpace s'est en partie forgée grâce à l'univers de la musique. Aux Etats-Unis, des milliers d'indépendants utilisent MySpace comme plateforme de promotion et de diffusion de leurs œuvres, ce qui leur permet de toucher gratuitement un public potentiel de millions d'internautes.

Sans parler de la distribution directe, qui permet aux artistes de vendre leur musique sans intermédiaire, il faut rappeler que MySpace prodigue d'importants services d'hébergement, qui permettent d'enrichir son profil et, partant, son blog de ses créations audio ou vidéo. Aujourd'hui, MySpace n'a rien à envier à un site comme YouTube et a longtemps été le plus important pourvoyeur de vidéos gratuites en ligne. Comme ses concurrents, le service se heurte d'ailleurs aux diverses problématiques sur le droit d'auteur. Les utilisateurs d'un profil MySpace peuvent donc uploader leurs contenus sur le site, puis les réintégrer dans leurs blogs sans difficulté.

000000DC00446966-photo-myspace-mon-blog.jpg
000000DC00446967-photo-myspace-blog-hideux.jpg

Notre blog de test, et un blog plus... coloré ;-)


Lancé en France depuis le mois d'août 2006, MySpace est d'ores et déjà habité par des milliers d'artistes et de groupes indépendants qui tentent de se faire connaitre, en attendant peut-être, qu'une certaine notoriété leur permette de passer à la vitesse supérieure.

En tant que plateforme de blogs, MySpace ne peut guère rivaliser avec d'autres services, nettement plus complets, mais son mode de fonctionnement, à mi chemin entre le réseau social et le site de rencontres, pourra en séduire certains qui ne veulent un blog que pour exister en ligne, se faire des amis ou se faire connaître. Ceux dont les motivations sont plus confuses, plus... littéraires ou plus intimes, auront sans doute intérêt à aller voir ailleurs. En revanche, une petite visite de routine s'impose, comme sur Skyblog : certaines pages personnelles vont au-delà de ce que l'internaute moyen croit possible en matière de mauvais goût !

MySpace

Les plus
+ Réseau social
+ Thématiques fortes
Les moins
- Blog un peu pauvre
- Mise en page hasardeuse
Simplicité
Ergonomie
Fonctionnalités
2
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top