Intel ou AMD? Quel processeur à moins de 130 euros?

Par
Le 16 mars 2010
 0
En janvier dernier, Intel a enfin étendu sa nouvelle gamme « Core » vers des tarifs réellement abordables. Avec le Pentium G6950 et les Core i3 530 et 540, le constructeur offre aux vaillants Core 2 une retraite méritée pour la plage tarifaire comprise entre 80 et 130 euros. De quoi rajouter du piment dans la compétition avec AMD qui dominait jusqu'ici ce segment ? Le concurrent d'Intel n'a en tout cas pas dit son dernier mot en introduisant ces derniers jours également un rafraichissement de sa gamme...

Si nous nous étions intéressés au Core i5 661 lors de notre test précédent, particulièrement pour jeter un œil à ses performances graphiques, à l'époque Intel avait lancé en parallèle d'autres modèles moins onéreux. Les Core i3 540, 530 et le Pentium G6950 représentent en effet une offre un peu plus entrée de gamme, avec un prix d'appel sous la barre des 100 euros.

C'est l'occasion pour nous aujourd'hui de faire un point sur les performances de ces puces, ainsi que leurs concurrentes chez AMD. Le constructeur rival offre en effet une gamme assez large et éclectique dans cette gamme de prix, avec des processeurs double, triple et même quadruple cœurs ! Le tout décliné en deux gammes que l'on a appris désormais à connaitre, les Phenom II et Athlon II. Avant de voir la nouvelle offre d'AMD, commençons déjà par quelques rappels sur les particularités de l'offre d'Intel.

0000015e02984568-photo-amd-trois-processeurs.jpg

Trois des processeurs proposés aujourd'hui par AMD

32 nm, double cœur, HyperThreading


0000009601578418-photo-logo-intel-marg.jpg
Parmi les caractéristiques communes à ces nouveaux processeurs Intel, il y a tout d'abord le procédé de fabrication en 32 nanomètres. C'est la deuxième génération du procédé de gravure utilisant des diélectriques High-k dans la construction des transistors, et pour la première fois Intel aura utilisé la lithographique par immersion pour certaines couches critiques. Pour rappel, un bain de liquide disposant d'un indice de réfraction élevé est ajouté entre la lentille et le wafer. Ce liquide agit ainsi comme une loupe, concentrant plus finement la lumière.

L'avantage d'un nouveau procédé de gravure, comme toujours, est multiple. Il permet tout d'abord de réduire la taille des puces à nombre de transistors égal. Ici deux possibilités sont offertes, la première est de créer des processeurs plus petits et moins couteux à produire, le cas qui nous intéresse aujourd'hui avec la famille des cœurs Clarkdale dont font partie les Core i3 et Pentium G. L'autre est de pouvoir créer des processeurs avec un plus grand nombre de transistors, ce qui est le cas du processeur six cœurs « Gulftown » dont nous vous parlions en fin de semaine dernière avec le test de l'Intel Core i7 980X. Un nouveau procédé de gravure est synonyme généralement d'une augmentation de la « performance » des transistors. Ce que l'on peut traduire simplement par la possibilité, au choix, d'augmenter les fréquences, ou de diminuer la consommation électrique de la puce. Les constructeurs optant généralement pour un mélange des deux.

0000015e02984576-photo-intel-pentium-g6950.jpg

Le Pentium G6950 est le moins onéreux des processeurs "Core"


Côté caractéristiques toutes ces puces ont en commun d'être de « simples » puces double cœur. Intel a cependant activé sur la (quasi) totalité d'entre elles (seul le Pentium G n'en dispose pas) sa technologie HyperThreading, qui fait que l'on verra quatre cœurs virtuels apparaitre sous Windows.

Contrairement aux Core i7 et Core i5 750 cependant, les Clarkdale ont une particularité de taille : ils n'intègrent pas de contrôleur mémoire intégré directement dans leur die. Ce que l'on appelle un Core i3, c'est avant tout deux puces dans un même package. Le processeur double cœur d'un côté, et de l'autre une puce gravée en 45 nanomètres qui inclut contrôleur mémoire et contrôleur graphique. En clair, ce que l'on appelait un northbridge à été déporté à l'intérieur du package du processeur.

Avant de voir les mises à jour proposées de son côté par AMD sur ce segment tarifaire, voyons en détail les caractéristiques des trois processeurs Intel.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Processeurs AMD

scroll top