Logiciels de gravure: 5 solutions PC & Mac en test

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
02 novembre 2009 à 16h10
0

Roxio Creator 2010

0000009602373052-photo-roxio-creator-2010-boite.jpg
Anciennement Easy CD Creator, puis Easy Media Creator, Roxio Creator souffre, comme son concurrent, d'une inflation exponentielle de ses fonctionnalités qui dépasse très largement la gravure aujourd'hui. L'utilisateur peut-il encore s'y retrouver dans cette pléthore de fonctionnalités ? Tentons d'en extraire les principales...

Interface

L'interface de Roxio Creator 2010 évolue peu par rapport à la version 2009. On retrouve ainsi l'interface d'accueil centralisant les principales fonctionnalités du logiciel et utilisant allègrement les technologies WPF (ce qui nécessitera d'ailleurs l'installation du .NET Framework 3.5.). En pratique, les effets de transparence et autres animations s'avèrent plutôt agréables mais pas franchement indispensables, tout comme c'est le cas dans Toast, le logiciel de Roxio pour Mac OS X.

On retrouve néanmoins une hiérarchisation intuitive des fonctionnalités regroupées en 4 catégories : Données-Copie, Vidéo - Films, Musique - Audio et Photo. Une page d'accueil permet d'accéder aux tâches les plus courantes ainsi qu'à des didacticiels. On notera quelques changements cosmétiques dans la version 2010, ainsi qu'une légère réorganisation de chaque section, mettant en avant les fonctions principales avec des icônes. Comme pour Nero, l'intérêt principal de cette interface est de pouvoir effectuer la plupart des tâches sans exécuter un module externe. Ça n'est pas le cas de toutes les fonctionnalités : certains modules se lanceront dans des fenêtres indépendantes. Les utilisateurs allergiques à cette interface centrale pourront, comme avec Nero, lancer directement les applications « classiques » de gravure de fichiers et de disques audio. On continuera en revanche de reprocher la lourdeur de cette interface qui s'accapare à elle seule une centaine de Mo !

000000C802561832-photo-roxio-creator-2010-accueil.jpg
000000C802561834-photo-roxio-creator-2010-accueil-video.jpg


Gravure de données et copie

On ne constate pas plus de changements sur la partie gravure de données qui reste semblable à la version précédente, à une exception près : comme Nero et Cyberlink Power2Go, Roxio bénéficie désormais de son gadget de gravure par glisser/déposer. Celui ci n'apparaît que quand un disque est inséré dans le lecteur et propose un aperçu visuel de l'espace occupé par les fichiers prêts à être gravés. Il dispatchera automatiquement ceux ci sur plusieurs disques si la capacité choisie est trop faible. Enfin, un menu déroulant permet d'accéder aux options ainsi qu'à la liste des fichiers préparés.

0190000002592260-photo-roxio-creator-2010-widget.jpg


Pour le reste, on retrouve les fonctionnalités de la version 2009, des plus classiques aux quelques originalités, comme l'analyse qui permet de rechercher automatiquement les vidéos, les photos, les fichiers audio ou encore les fichiers Office pour les ajouter à un disque. Pour les utilisateurs les plus pointus, le module « Roxio Creator Classic » est toujours présent. Celui ci permet pour rappel de basculer vers l'interface « traditionnelle » et de disposer d'options plus avancées, ainsi que des possibilités etendues comme la répartition automatique des fichiers sur plusieurs disques si ceux-ci sont trop volumineux.

000000C802561836-photo-roxio-creator-2010-gravure.jpg
000000C802592258-photo-roxio-creator-2010-gravure-en-cours.jpg
000000C802561838-photo-roxio-creator-2010-roxio-creator-classic.jpg


La gravure d'images disques ignore traditionnellement le format NRG du concurrent Nero et la version 2010 ne brise pas la tradition, à notre grand regret (rappelons que le même Roxio le prend en charge dans son logiciel pour Mac, Toast). Terminons ce tour d'horizon par les possibilités de sauvegarde des données, assurées par le module BackOnTrack. Celui-ci permet de sauvegarder automatiquement tous les fichiers d'un chemin spécifié, ou les fichiers musicaux, vidéo, photos et bureautiques, de manière quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle. Le module, tout comme la gravure de fichiers, propose le chiffrement et la compression des données. Là encore, aucune révolution à l'horizon : Roxio n'a visiblement pas touché à ce module.

Gravure de fichiers audio

Quoi de neuf au niveau de l'audio dans Roxio Creator 2010 ? On le sait, ce domaine distingue souvent Roxio qui propose des options absentes de son concurrent. A ce niveau, la seule nouveauté apportée par la version 2010 n'a pas de quoi révolutionner le genre : il s'agit d'une fonctionnalité de capture de web radios afin d'exporter les titres vers iTunes ! Concrètement, le module capture la sortie de la carte son et sépare automatiquement les pistes enregistrées. Une option permet de désactiver le son des autres applications qui pourraient parasiter les enregistrements. Une fois enregistrés, les titres sont censés être « taggués » par la base de données Gracenote et ajoutés à iTunes. Lors de nos tests, l'importation à échoué, peut être en raison d'une incompatibilité avec iTunes 9.

0190000002561842-photo-roxio-creator-2010-capture-audio.jpg


Les autres fonctionnalités audio, déjà très riches, sont toujours de la partie. Outre la gravure de CD audio et de CD MP3, on trouve toujours la possibilité assez originale de réaliser des DVD audio accompagnés de menus. La création s'effectue en trois étapes : le choix des pistes, le choix du style des menus et la gravure. Le DVD obtenu peut être lu sur une platine de salon, et s'avère assez pratique pour réaliser une compilation dans laquelle on peut naviguer par artiste ou album.
0190000002561840-photo-roxio-creator-2010-disque-audio.jpg


Les utilisateurs plus avancés apprécieront la gravure en mode « Classic », toujours très pratique pour la gestion des transitions entre les pistes son, ou la numérisation de vinyles. Ces derniers bénéficient d'un module plutôt bien fait qui permet de détecter automatiquement les pistes et de les tagguer. Le module de conversion audio, limité aux formats AAC, MP3 et WMA, n'a malheureusement pas bougé.

Gravure de fichiers vidéo

En matière de vidéo, Roxio Creator 2010 apporte principalement le support de l'accélération matérielle via CUDA (NVIDIA) ou ATI Stream en ce qui concerne les conversions vidéo. Cette prise en charge nécessite évidemment une carte graphique compatible avec l'une de ces deux technologies. Roxio annonce un gain de performance assez gigantesque : une conversion serait jusqu'à 5 fois plus rapide. En pratique, l'écart est plus réduit sur nos tests, mais néanmoins significatif. Sur notre machine de test, un Core 2 Quad Q9450 à 2,66 GHz et équipé d'une carte graphique NVIDIA GeForce 8800 GT, la conversion d'une vidéo DivX de 66 minutes au format H264 compatible PSP s'effectue en 15 minutes en mode logiciel et en 8 minutes avec l'accélération matérielle activée. A noter que l'accélération matérielle offerte par la carte graphique ne soulage pas le processeur : en effet nos quatre coeurs sont restés sollicités à 80/90% pendant tout le processus de conversion. La carte graphique vient donc en renfort.

0190000002561844-photo-roxio-creator-2010-copy-convert.jpg


On appréciera néanmoins la simplicité d'utilisation du module de conversion Copy & Convert qui permet d'ajouter des vidéos par glisser/déposer et de sélectionner des pré-réglages pour de multiples appareils mobiles ici représentés par leur visuel. Les utilisateurs plus pointus pourront fouiller dans les réglages. La copie de DVD Video est également permise à condition que ceux-ci soient dépourvus de protection. Enfin, le module Copy & Convert permet également de télécharger et sauvegarder des vidéos issues de sites communautaires.

Roxio 2010 permet comme son prédécesseur l'importation depuis un caméscope AVCHD, et il autorise la gravure des vidéos sur DVD (environ 60 minutes) ou sur Blu-ray... moyennant finance pour cette dernière possibilité. Il faudra en effet débourser une quinzaine d'euros pour acquérir le plug-in autorisant la gravure de films sur des disques Blu-ray. Comme pour l'audio et les données, Roxio Creator propose deux manières de procéder selon que vous soyez néophyte ou utilisateur avancé, et celles ci ne bougent pas dans la version 2010. Ainsi, en ce qui concerne le montage du film, vous aurez le choix entre Cinemagic, un assistant qui crée un montage automatiquement ou VideoWave, une application plus complète, qui joue presque dans la cour des « vrais » logiciels de montage.

0000012C02562944-photo-roxio-creator-2010-video-wave.jpg
0000012C02562946-photo-roxio-creator-2010-cinemagic.jpg


On peut néanmoins se poser des questions sur ce module qui paraît extrêmement lourd, notamment sur des projets issus de vidéos HD, qui ont réussi à le bloquer complètement. La convergence a ses limites et il vaut peut être mieux s'en remettre à des logiciels spécialisés pour ce type de tâche. En ce qui concerne la création de disques dotés de menus, pas de surprise : on retrouve le module MyDVD permettant de créer DVD, Blu-Ray ou DVD AVCHD. Il ne s'agit évidemment pas d'une solution d'authoring complète comme le DVDIt Pro HD de Sonic (la mison mère de Roxio), mais l'application propose de nombreux styles de menu personnalisables.

0190000002562994-photo-roxio-creator-2010-mydvd.jpg



Notre avis :

Roxio Creator 2010 demeure une suite imposante et très complète, parfois même trop complète. Si certaines fonctionnalités sont plutôt bienvenues, notamment au niveau de l'audio où le logiciel propose à peu près tout ce dont on peut avoir besoin en matière de gravure et de conversion (à part pour les utilisateurs de formats plus « power user » ), d'autres, comme le montage vidéo, sont toujours superflues. La version 2010 de la suite n'apporte pas vraiment d'amélioration fondamentale : une accélération NVIDIA CUDA et ATI Stream pour la conversion vidéo, un gadget par ci ou une fonctionnalité revue par là : les utilisateurs de la version 2009 devront réfléchir à deux fois avant d'effectuer la mise à jour. Pour les nouveaux venus, tout dépendra de l'intérêt que l'on peut avoir pour l'ensemble des modules proposés.

Roxio Creator 2010

Les plus
+ Très simple d'utilisation
+ Fonctionnalités originales
+ (importation vinyl, CD audio mixé...)
+ Interface agréable
Les moins
- Nécessite .NET 3.5
- Effets parfois lourds
- Trop de fonctionnalités ?
- Peu de différences avec la version 2009
Ergonomie
Fonctionnalités
Compatibilité
Accessibilité
3


  • Comparer les prix pour Roxio Creator 2009 (à partir de )
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
Le navigateur Microsoft Edge s'enrichit de nouvelles fonctionnalités
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Clap de fin pour Hadopi ? Le Conseil constitutionnel déclare ses pouvoirs contraires à la Constitution
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
scroll top