Montage vidéo : comparatif de 7 logiciels pour PC/Mac

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
04 mai 2010 à 18h25
0

Magix Video Deluxe 16 : Effets, transitions et titres

Pas de nouveauté dans Magix Video Deluxe 16 au niveau des transitions et des effets. On retrouve ainsi les qualités de l'organisation par onglets où l'on trouve facilement ce que l'on cherche... et les défauts concernant notamment les effets : on aurait aimé que Magix sépare effets « cosmétiques » et réglages de l'image. Ceci dit, le logiciel se rattrape sur l'animation des effets où on bénéficie d'une interface plutôt bien pensée pour ajouter des images clé. A noter qu'au niveau des effets, Magix prend exemple sur son concurrent Pinnacle en proposant une version Premium fournie en plug-ins supplémentaires. On appréciera notamment l'inclusion du stabilisateur d'image proDAD Mercalli Expert mais on trouvera également plusieurs autres effets d'incrustation proDAD. Si le cadeau est appréciable, il donne droit, là encore, à une activation supplémentaire ! (c'est une manie...). Dans la mesure où l'utilisateur a payé pour sa version Premium, pourquoi diable ne pas lui fournir tout le contenu dès l'installation du logiciel ? Egalement fourni en effets supplémentaires, Pinnacle Studio 14 ne pose pas ce problème.

000000FA02583750-photo-magix-video-deluxe-16-transitions.jpg
000000FA02583752-photo-magix-video-deluxe-16-effets.jpg


Comme dans tout logiciel de montage, la question de la qualité des effets et des transitions se posent : comme d'habitude, on rappellera que la plupart de ces éléments sont à utiliser avec parcimonie tant ils peuvent donner un côté kitsch à vos vidéos. Le choix proposé par Magix est néanmoins équivalent à celui de ses concurrents. Pour les amateurs de sobriété, il ne sera même pas nécessaire de s'aventurer dans la bibliothèque des transitions pour appliquer fondus en ouverture, en fermeture ou enchainés puisque la manipulation des clips se suffit à elle-même pour effectuer ces opérations : superposition de deux clips pour créer un fondu enchainé et déplacement des poignées supérieures du clip pour créer un fondu en ouverture ou en fermeture.

En ce qui concerne les titres, le module dispose de nombreux styles prédéfinis que l'on peut glisser/déposer sur la ligne de temps, mais s'avère un peu moins pratique à l'usage que Premiere Elements ou PowerDirector pour éditer le style des polices ou les animations. En revanche, la version 16 apporte un aperçu en temps réel des modifications plutôt bien vu.

0190000002583754-photo-magix-video-deluxe-16-titres.jpg


Gestion du son

La gestion du son fait partie des points forts de Magix Video Deluxe et la version 16, si elle n'apporte pas d'améliorations dans ce domaine, ne fait pas exception. On retrouve ainsi la possibilité d'appliquer plusieurs filtres à un objet audio particulier (réduction du bruit ou du souffle, égalisation, compression...), mais également à une piste entière via un rack d'effets emprunté aux logiciels musicaux de Magix (Music Maker et Music Studio). De même, la piste principale bénéficie d'un rack de masterisation incluant un égaliseur à 4 bandes, un compresseur, un limiteur et un outil d'amélioration de la stéréo. Pour finir avec les outils issus de Music Maker/Studio, on retrouve dans la version 16 les deux synthétiseurs Drum&Bass et Atmos permettant respectivement de créer des boucles rythmiques et des sons d'ambiance.

0190000002583756-photo-magix-video-deluxe-16-son.jpg


Magix Video Deluxe gère le son multicanal de manière assez complète. Outre l'importation de pistes sonores Dolby Digital, on dispose comme par le passé d'un outil de spatialisation du son, permettant de répartir chaque piste sonore sur les 5 haut-parleurs d'un système 5.1. Cette fonctionnalité pratique et visuelle remplace le panoramique classique lorsqu'elle est activée. Il vous faudra bien entendu une carte son compatible et des pilotes Direct Sound ou ASIO.

Exportation et gravure

La nouveauté principale de Magix Video Deluxe 16 en matière d'exportation réside dans la possibilité de graver les films produits sur disque Blu-ray, en utilisant le codec MPEG2. Les disques simple et double couche sont pris en charge et des options avancées permettent de contrôler les paramètres d'encodage. Le logiciel propose un nouveau module de création de DVD plutôt simple d'utilisation : plusieurs thèmes sont proposés et l'utilisateur dispose d'un mode Edition assez complet permettant d'ajouter des boutons, de personnaliser leur action, ou encore d'agrémenter ses menus d'un arrière-plan, d'une vidéo, d'une bande-son ou encore d'une vidéo d'introduction. Malheureusement, le module souffre d'un gros manque de réactivité qui rend les opérations poussives, et son interface est pour le moins étrange, mobilisant toute la largeur de l'écran pour une zone d'édition assez réduite. La nouveauté est là, cette fois, mais la copie est à revoir ! D'autres possibilités d'exportation permettent de convertir le projet dans de multiples formats (AVI, DV AVI, MPEG, Quicktime, MPEG4, Windows Media...) et de le publier sur YouTube ou Vimeo.

0190000002583758-photo-magix-video-deluxe-16-exportation-dvd.jpg


Performances

Durant notre utilisation, Magix Video Deluxe 16 nous a paru moyennement gourmand. Il semble néanmoins plus stable dans son occupation qu'un Premiere Elements pouvant grimper jusqu'à près d'un gigaoctet sans que l'on sache vraiment trop pourquoi. Au niveau de la réactivité, l'interface ne souffre pas de problème particulier en dehors du module d'exportation DVD/Blu-ray. En revanche, le logiciel se retrouve fréquemment dans les choux lors de la prévisualisation d'une transition.

En ce qui concerne les performances en encodage, le logiciel s'acquitte de l'exportation d'un projet de 10 minutes (avec transitions, titres, effets et bande sonore) en H264 et 1080p en plus de 90 minutes, avec une consommation en mémoire avoisinant les 720 Mo et un processeur mobilisé à 80%.


Notre avis :

Après un Video Deluxe 15 qui améliorait considérablement le bilan parfois moyen de l'éditeur, Magix Video Deluxe 16 semble se reposer sur ses lauriers. Certes, Magix n'a rien cassé par rapport à la version précédente, mais en dehors de quelques améliorations comme la prise en charge du Blu-ray, le logiciel évolue finalement assez peu et les principales nouveautés résident dans l'ajout de plug-ins externes. Assez complet mais toujours un peu complexe pour l'utilisateur néophyte, il bénéficie néanmoins d'une interface plutôt bien faite. Les nouveaux venus pourront le considérer comme un choix à prendre en compte, mais la mise à jour ne sera peut-être pas indispensable pour les utilisateurs de la version 15. Une meilleure stabilité constatée pourra éventuellement faire pencher la balance.

Magix Video Deluxe 16

Les plus
+ Interface modulable
+ Stabilité en progrès
+ Montage multi caméras
+ Gestion du son complète
Les moins
- Peu de nouveautés
- Un peu complexe pour le néophyte
- Activations multiples agaçantes
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
3
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top