Webcams : 6 caméras à moins de 60 euros en test

le 12 janvier 2009 à 18h39
0

Hercules Dualpix Exchange



000000FA00679882-photo-webcam-hercules-dualpix-exchange.jpg
Les produits Hercules ont souvent une image à double tranchant : d'un côté un rapport qualité/prix plutôt intéressant, mais de l'autre une fabrication un peu quelconque, souvent issue de modèles de référence. La Dualpix Exchange est ainsi une petite sœur de la DualPix HD dont elle partage des éléments de design.

Design et qualité de fabrication



La DualPix Exchange reprend la forme de la DualPix HD, c'est-à-dire un design « futuriste » dont la tête en forme de soucoupe pourrait très bien se retrouver dans un épisode de Star Wars. Trêve de plaisanterie, l'esthétique de la DualPix est un peu spéciale, mais on appréciera néanmoins sa petite taille. Une fois posée sur l'écran, on l'oublie assez facilement. Toute de plastique noir brillant, elle fait un peu « cheap » et grince au moindre déplacement de la tête ou de la pince. Celle-ci est assez basique et se replie pour se poser sur un écran CRT ou une surface plane et s'adapte sur à peu près tout type d'écran plat. La tête de la webcam est fixée par une rotule. On notera que celle-ci est assez limitée pour les déplacements en hauteur, et qu'elle est de manière générale trop dure. La DualPix Exchange est enfin dotée d'une bague de mise au point manuelle.

Logiciels et pilotes



La DualPix Exchange est compatible UVC et ne requiert donc aucun pilote spécifique pour fonctionner. Nous avons d'ailleurs pu l'utiliser sous Ubuntu 8.10 avec la version Linux de Skype sans avoir à configurer quoique ce soit. Hercules fournit néanmoins deux logiciels avec sa webcam : Windows Live Messenger, que l'on ne fera pas l'affront de présenter et le logiciel maison d'Hercules : Webcam Station Evolution. Derrière ce nom à coucher dehors se cache un logiciel qui ne paie pas de mine mais qui propose des fonctionnalités essentielles pour la capture de photos et de vidéos, et quelques subtilités bienvenues. Ainsi, on trouvera non seulement un retardateur mais aussi un mode rafale pour les captures. Plus pointu, le logiciel permet de choisir le codec de compression des vidéos. On peut se poser la question de l'utilité d'un tel choix pour une « simple » webcam, mais l'option est présente. Enfin, plusieurs possibilité d'exportation des vidéos et captures sont proposées : par mail, sur un blog mais aussi sur une PSP ou un iPod avec conversion et ajout sur le périphérique automatiques.

0190000001857130-photo-hercules-interface.jpg
Le logiciel d'Hercules permet d'exporter ses vidéos sur un périphérique externe (iPod, PSP)


Une application permet également de contrôler le zoom numérique de la webcam et le suivi automatique du visage. On passera sur l'utilité relativement limitée de la fonctionnalité de suivi, en l'absence de motorisation. En revanche, l'application est plutôt bien faite : une petite fenêtre s'affiche dans un coin de l'écran et permet de régler manuellement le panoramique et le zoom en quelques clics. Bref, à défaut d'être indispensable, cette fonctionnalité a le mérite d'être bien implémentée.

Qualité de l'image



Le capteur de la DualPix Exchange permet d'acquérir des images jusqu'à une résolution de 640x480 (résolution native) ou 2 650 x 1 920 par interpolation logicielle, avec la réduction de la qualité de l'image que cela implique. Dans ses résolutions natives, la Dualpix offre une image correcte à condition d'effectuer la mise au point manuelle indispensable, mais on note tout de même plusieurs défauts. Le premier est un désagréable effet « impressionniste » qui entache toutes les captures réalisées. On peut également citer des couleurs assez froides avec les paramètres par défaut. Sur une note positive, on pourra citer la précision tout à fait satisfaisante des images, même si la mise au point manuelle nécessite un effort physique supplémentaire : on est très loin du rendu pixellisé de la SPC1030 de Philips ou de la QuickCam S5500 de Logitech. Enfin, l'angle de vision est le plus réduit parmi les webcams de notre comparatif. La qualité des vidéos, en revanche, est tout à fait honorable : la fluidité est de mise et l'image ne subit quasiment pas de déformation à moins d'effectuer des panoramiques brusques. En situation de conversation, elle reste globalement satisfaisante : on souffre toujours de l'angle de vision réduit et des couleurs froides, mais il faut admettre qu'elle produit l'une des images les plus fluides et les plus nettes que l'on ait pu tester sous Windows Live Messenger ou Skype. Le son a paru, en revanche, assez métallique à notre interlocuteur au cours des conversations.

000000C801857132-photo-visage-hercules-dualpix-exchange.jpg
000000C801857134-photo-crayon-hercules-dualpix-exchange.jpg
000000C801857136-photo-livre-hercules-dualpix-exchange.jpg


Notre avis :



La DualPix Exchange a beau ne pas payer de mine et souffrir de quelques défauts, elle tire tout de même son épingle du jeu grâce à une offre logicielle minimaliste mais cohérente, une compatibilité UVC qui dispense de l'installation de pilotes, un design discret malgré un côté un peu « cheap » et une bonne qualité en vidéo. On lui reprochera en revanche ses couleurs trop froides par défaut et son angle de vision réduit qui ne facilite pas son utilisation à plusieurs devant la caméra. Bref, une webcam classique mais efficace, et d'autant plus attractive qu'elle est plutôt bon marché !

Hercules Dualpix Exchange

Les plus
+ Image assez nette
+ Vidéo fluide en conversation
+ Exportation vers iPod et PSP
Les moins
- Angle de vision très réduit
- Couleurs un peu froides
- Qualité de fabrication moyenne
Design
Qualité de l'image
Qualité du son
Offre logicielle
3


  • Comparer les prix pour la Hercules DualPix Exchange(à partir de )
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Adobe Premiere Rush est dispo sur Android
Selon Jim Ryan, Death Stranding, The Last of Us II et Ghost of Tsushima sortiront sur PS4
Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes
Lancement des 60 premiers satellites Starlink : comment regarder le décollage en direct
Une application Steam Chat débarque sur iOS et Android
Black Mirror : les trailers des 3 épisodes de la prochaine saison
Huawei P30 Lite vs Google Pixel 3a : lequel est le meilleur pour moins de 400 € ?
A l'aube des élections européennes, Facebook est envahi par la propagande d'extrême droite
ARM annonce arrêter de travailler avec Huawei : l’avenir des puces Kirin compromis
L'OS mobile de Huawei pourrait débarquer dès cet automne (et a déjà un nom)
scroll top