Windows Live Messenger : zoom sur la version 2009

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
05 janvier 2009 à 16h00
0

Messenger 2009 : ce qui manque

Au cours des deux pages précédentes, nous avons passé en revue les nouveautés apportées par Messenger 2009. Même s'il ne s'agit pas d'une révolution, le bilan reste très positif. Les améliorations apportées ne sont pas extraordinaires mais contribuent toutes à rendre l'utilisation de Windows Live Messenger beaucoup plus agréable. Toutefois, on attend toujours des nouvelles versions qu'elles corrigent LES défauts des précédentes et viennent combler les lacunes plus ou moins gênantes, et tout n'est pas rose de ce côté. L'oubli le plus flagrant concerne l'absence de gestion des onglets pour les conversations. Windows Live Messenger fait partie des logiciels récalcitrants en la matière. Certes, on pourrait rétorquer qu'il y a des adeptes des fenêtres de conversation séparées pour chaque contact. Néanmoins, nous pensons que les clients de messagerie qui proposent des fenêtres à onglets multiples sont globalement plus agréables à utiliser du fait qu'ils évitent la profusion des fenêtres sur le bureau. Il y a évidemment des solutions pour pallier cet oubli comme par exemple, Messenger Plus! Live, dont une nouvelle version compatible Messenger 2009 est en cours de développement. Toutefois, les énièmes versions de ce plug-in non officiel auraient pu pousser Microsoft à intégrer cette fonctionnalité à son client.

0190000000321091-photo.jpg


On regrettera également le manque d'interopérabilité du logiciel. Suite à l'accord qui a été passé entre Yahoo et Microsoft à ce sujet il y a deux ans, on aurait pu penser que cela allait ouvrir la brèche et enfin nous libérer de la nécessité de jongler entre les clients de messagerie officiels et non officiels pour dialoguer avec les contacts allergiques au client de Microsoft. Malheureusement, l'interopérabilité demeure en grande partie l'Arlésienne de la messagerie instantanée. La compatibilité relative entre Windows Live Messenger et Yahoo Messenger est certes existante mais se limite toujours à la messagerie instantanée. La vidéo est exclue de la boucle.

Le dernier point noir que l'on pourrait noter ne concerne pas directement la version 2009 de Windows Live Messenger, mais plutôt l'écart qu'elle creuse encore un peu plus avec une version Mac OS X de plus en plus à la traine. À chaque mise à jour majeure de l'application, les utilisateurs de Mac sont épris d'un mélange d'espoir et de scepticisme : l'interface va-t-elle enfin évoluer et perdre cet immonde bouton bleu ? La vidéo sera-t-elle enfin prise en charge ? Version après version, malgré quelques améliorations mineures au niveau de la recherche de contacts, Microsoft Messenger (nom officiel de l'application pour Mac) traine la patte. La vidéo est enfin en bonne voie (elle est déjà disponible en passant par un réseau d'entreprise, mais pas pour le grand public), mais on a l'impression que l'on entend ce discours depuis des années. Il semble cependant que Microsoft soit bien décidé à présenter une version de Messenger pour Mac prenant en charge la vidéo lors du prochain Macworld. Affaire à suivre...

0190000000225940-photo.jpg


Les alternatives à Messenger

Si Windows Live Messenger 2009 déçoit toujours sur les points cités plus haut, tout n'est pas perdu et on peut lui préférer, dans une certaine mesure, des solutions alternatives. Aucune d'entre elles n'est parfaite et il subsistera toujours des incompatibilités qui ne s'arrangent pas au fil des versions (voir le bug rencontré sur Pidgin lors d'une connexion simultanée sur plusieurs ordinateurs avec le client officiel). Néanmoins, parmi la multitude de clients alternatifs disponibles, on peut dégager trois logiciels, tous compatibles (officiellement ou non) avec le protocole MSN, qui nous semblent incontournables.

Yahoo! Messenger

Enfin, au niveau des alternatives, il ne faudrait pas oublier le seul client de messagerie officiellement compatible avec Windows Live Messenger : Yahoo! Messenger. Récemment passé en version 9, le client de Yahoo! est moins populaire que Windows Live Messenger par chez nous, mais il bénéficie tout de même d'une interface très agréable qui a encore évolué dans sa dernière version. Par exemple, il est maintenant possible de choisir l'une des 12 skins proposées. On peut également afficher les contacts sur deux lignes (ce que Windows Live Messenger 2009 reprend avec l'affichage des avatars dans la liste de contacts). Le logiciel se dote, lui aussi, de fonctionnalités d'imports de contacts en provenance de 20 services dont Gmail, AOL, Hotmail ou encore Orkut. Enfin, on notera la possibilité de recevoir automatiquement ses messages vocaux par mail, sous la forme de pièces jointes au format MP3.


0190000001650436-photo-mess.jpg


Pidgin

Conçu au départ comme un clone libre d'AIM, le client de messagerie d'AOL (d'ou son ancien nom Gaim), Pidgin a su s'imposer au fil des années comme un des meilleurs clients alternatifs pour Linux, mais aussi pour Windows où il entre en concurrence directe les clients officiels. Ses atouts ? Une interface minimaliste qui plait aux utilisateurs peu friands de thèmes, de wizz et autres avatars animés. Le logiciel gère de nombreux protocoles de communication, dont évidemment AIM, mais aussi MSN, Yahoo, ICQ, Google Talk ou encore Jabber. Ajoutez à cela une gestion des conversations à onglets et l'ajout de nombreux plug-ins et vous obtenez un client auquel il ne manque que la prise en charge du son et de la vidéo, ce qui est tout de même un gros handicap. Néanmoins, si votre utilisation de Windows Live Messenger se limite aux messages texte, il peut s'avérer être largement suffisant. Grâce à Pidgin, il est possible de bénéficier des avantages d'un client multi protocoles relativement bien ficelé sur les environnements Windows. D'autre part, pour ne rien gâcher, on note également la présence bienvenue d'une version portable (exécutable depuis une clé USB) ne nécessitant pas d'installation.

0190000001545780-photo.jpg


Adium

Les utilisateurs de Windows et Linux peuvent compter sur Pidgin, mais qu'en est-il des utilisateurs de Mac OS X, obligés de composer avec client officiel à la traine ? Heureusement, ils disposent de leur propre client alternatif : l'excellent Adium. Le concept est le même que celui de Pidgin et les deux projets partagent d'ailleurs certaines technologies. Au programme, on retrouve donc les mêmes avantages : conversations par onglets et gestion de plusieurs protocoles. Le petit plus se situe au niveau de l'interface qui est un modèle de classe et de sobriété. Malheureusement, comme Pidgin, Adium ne propose pas non plus de prise en charge de la vidéo, même si là encore, des travaux sont en cours à ce sujet. Remarquez que pour l'heure, le client officiel de Microsoft ne fait pas mieux : ce dernier ne prend toujours pas cette fonctionnalité en charge ! En conclusion, on préférera souvent son utilisation à celle de la version Mac OS X de Messenger.

0190000001558336-photo.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

0
0

Actualités récentes

Audi va investir 15 milliards d'euros dans l'électrique d'ici à 2025
Black Friday : les meilleurs bons plans et promos high-tech en DIRECT
Black Friday Amazon : disque dur externe anti-choc Transcend 2 To
Black Friday : pas moins de 200€ d'économie sur la Smart TV QLED 55 pouces 4K UHD
Porsche se lance dans la recherche sur les
Black Friday : un pack Xiaomi Redmi Note 9S avec le bracelet connecté Mi Band 4 en promo
Black Friday : le OnePlus Nord N10 128Go est 200€ moins cher chez Cdiscount
Black Friday : le Huawei P30 Lite XL 256 Go est 100€ moins cher chez Cdiscount
Black Friday : le PC portable Asus Chromebook C423 14 pouces plus abordable que jamais
Le Samsung Galaxy A21s est encore moins cher pour le Black Friday Cdiscount
Haut de page