La nouvelle bombe d'AMD : Athlon 64 FX-57

27 juin 2005 à 06h00
0

Asus A8N-SLI Premium



000000B400054969-photo-logo-asus.jpg
Pour ne pas tester seul, l'Athlon 64 FX-57 nous avons décidé de nous pencher sur la dernière carte mère haut de gamme d'Asus dédiée à la plate-forme K8 : l'A8N-SLI Premium. Succédant au best-seller du genre, l'A8N-SLI Deluxe, la dernière-née du fabricant taïwanais exploite la même base et y apporte diverses améliorations. Autant vous le dire de suite, il ne faut hélas pas s'attendre à de grands chambardements, Asus s'étant principalement contenté de corriger les défauts du modèle précédent. Premier défaut soulevé par nombre d'utilisateurs : le bruit strident du ventilateur du chipset dont la vitesse de rotation était à peine croyable. Pour notre part, sur les deux A8N-SLI Deluxe dont nous disposons encore, le ventilateur chipset ne s'est heureusement pas emballé, mais le problème semble être pour le moins fréquent au vu des remontées d'utilisateurs. Du coup, Asus a pris le taureau par les cornes et l'A8N-SLI Premium est dépourvue d'un quelconque ventilateur. Les ingénieurs de la firme ont dans ce but opté pour un caloduc baptisé AI Cool Pipe comme nous le verrons plus loin. Deuxième point négatif de l'A8N-SLI Deluxe : la nécessité de requérir à une petite carte SO-DIMM pour reconfigurer le mode de fonctionnement SLI (une ou deux cartes graphiques). Cette manipulation n'est pas vraiment fastidieuse, mais si on peut l'économiser c'est toujours un plus. Pour le reste, l'A8N-SLI Premium est en tout point identique au modèle Deluxe.

0000017C00134657-photo-asus-a8n-sli-premium-4.jpg

Carte mère Asus A8N-SLI Premium

Passons maintenant à la description de la carte, pour souligner que celle-ci, au format ATX, adopte un PCB noir aux embouts arrondis. Le chipset nForce4 SLI animant la carte mère est donc recouvert d'un épais radiateur métallique, qui repose sur un fin feuillet plastique et est relié à un heat-pipe dont l'extrémité donne naissance à un radiateur à ailettes apposé sur les composants MOSFETs de la carte. L'A8N-SLI Premium embarque trois ports PCI, deux slots PCI-Express 16x, un connecteur PCI-Express 1x et un connecteur PCI-Express 4x (alors que l'A8N-SLI Deluxe comportait deux connecteurs PCI-Express 1x). Dépourvue de la carte SO-DIMM autrefois nécessaire à la reconfiguration des ports PCI-Express pour le SLI, l'A8N-SLI Premium fait appel à des puces Pericom qui se charge de reconfigurer automatiquement les lignes PCI-Express. À noter que le connecteur Molex délivrant un surplus d'alimentation aux ports PCI-Express lorsque le SLI est activé est toujours de la partie. La carte offre par ailleurs quatre connecteurs mémoire au format DDR et l'alimentation se fait par un branchement ATX 24 broches qui, comme toujours, est complété par un connecteur ATX 12 volts. Munie de huit ports Serial-ATA, dont quatre sont gérés par le chipset, la carte a recours à un composant Silicon Image Sil3114 pour gérer les quatre ports supplémentaires. On regrettera ici qu'Asus n'ait toujours pas opté pour un circuit plus récent interfacé en PCI-Express et supportant le Serial-ATA 3Gb/s. La partie réseau est fort complète puisqu'en sus du contrôleur NVIDIA, Asus a disposé une puce Marvell 88E8001 supportant le Gigabit Ethernet. Le FireWire est également au programme, via un composant Texas Instruments et on retrouve deux ports IDE sur la carte-mère. L'audio enfin est pour sa part pris en charge par une puce Realtek ALC850. La connectique externe met à la disposition de l'utilisateur deux ports PS/2, un port parallèle, quatre ports USB 2.0, deux connecteurs RJ45, un port FireWire, une rampe de six minijacks audio complétée par deux connecteurs SPDIF dont l'un est optique.

000000B400134656-photo-asus-a8n-sli-premium-3.jpg
000000B400134654-photo-asus-a8n-sli-premium-1.jpg
000000B400134655-photo-asus-a8n-sli-premium-2.jpg

Gros plan sur le Heat-Pipe de l'A8N-SLI Premium et sur les puces Pericom

Côté bundle, la carte n'a pas grand-chose de Premium, Asus n'ayant pas jugé bon d'intégrer le moindre support Wi-Fi comme il le fait habituellement avec sa gamme Premium. On retrouvera donc dans la boîte une avalanche de câbles (SATA, nappes IDE/Floppy), le pont SLI, quelques équerres pour des connecteurs externes ainsi qu'un clip de rétention pour le pont SLI. Côté BIOS, celui-ci est strictement identique à l'A8N-SLI Deluxe et propose en conséquence toutes les options que l'on peut attendre d'une telle carte avec réglages des tensions, réglage du coefficient multiplicateur avec toute la latitude pour overclocker son système. Entendez par là qu'outre les temps de latence mémoire vous pourrez régler la fréquence CPU par pas de 1 MHz, modifier la fréquence du bus PCI-Express et appliquer un PCI-Lock. La fréquence mémoire est également réglable, mais Asus ne fait pas apparaître en clair les ratios. On notera pour l'anecdote que le PEG-Link est toujours activé par défaut et que la fréquence du générateur d'horloge n'est pas propre puisqu'elle s'établit à 201,5 MHz quand vous la réglez à 200 MHz dans le BIOS.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo
La Russie met Google sous pression quant à l'annonce de manifestations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top