NVIDIA nForce 4 SLI Intel Edition

05 avril 2005 à 15h00
0

Gigabyte : premier sur le nForce 4 SLI Intel Edition

0000009600080312-photo-logo-gigabyte.jpg
Gigabyte est le tout premier constructeur à avoir pu nous faire parvenir une machine nForce 4 Intel Edition. Le constructeur taiwanais propose en effet, comme annoncé lors du CeBIT, une toute nouvelle carte mère haut de gamme basée sur le dernier chipset de NVIDIA et baptisée GA-8N SLI Royal. Arborant un PCB bleu, la carte au format ATX et aux embouts arrondies est un modèle on ne peut plus haut de gamme. Le northbridge se voit ici surmonté d'un imposant radiateur métallique alors que le southbridge se contente d'un petit radiateur. Comme à l'accoutumée chez Gigabyte il est possible de clipser un ventilateur sur le radiateur du northbridge si vous n'êtes pas fan de silence. Comportant quatre bancs mémoire, deux ports PCI-Express 16x, deux slots PCI-Express 1x et deux ports PCI conventionnels, la carte profite du système DPS cher à Gigabyte. Rappelons que le DPS, ou Dual Power System, est censé stabiliser l'alimentation électrique de la carte mère grâce à l'adjonction d'une carte fille. Le connecteur DPS est ici positionne à la verticale quelques centimètres à côté du socket processeur : du coup l'utilisation de la carte fille DPS est impossible avec un large radiateur muni d'un ventilateur de 120 mm. Dans la même veine, la carte est équipée du DualBIOS : un BIOS de secours prenant le relais du premier en cas de défaillance.

000001A400123970-photo-nforce-4-sli-intel-edition-carte-m-re-gigabyte.jpg

Machine Gigabyte avec carte mère GA-8N SLI Royal

L'alimentation électrique est comme de coutume confiée à un connecteur ATX 24 broches secondé par un connecteur ATX 12 volts. SLI oblige, la carte dispose d'une prise Molex indipsensable à l'alimentation électrique des Cartes Graphiques. La configuration du SLI se fait au moyen d'une carte SO-DIMM grâce à un procédé identique à celui vu sur les A8N SLI d'Asus. Disposant à l'origine de quatre connecteurs Serial-ATA gérés par le chipset, la carte de Gigabyte propose deux connecteurs supplémentaires grâce à une puce Promise PDC20779 qui, cerise sur le gâteau, prend en charge le Serial-ATA II. Cette dernière offre des fonctionnalités RAID et gère qui plus est un canal ATA supplémentaire. Du côté des fonctionnalités réseau, Gigabyte propose ici un double contrôleur Gigabit où le contrôleur natif du nForce 4 SLI Intel Edition se voit complété par une puce Marvell Yukon interfacée nativement en PCI-Express. La partie audio incombe à un composant Realtek, en l'occurence un ALC850 et Gigabyte propose du FireWire 800 grâce à un composant Texas Instruments. Question connectique enfin la carte est comme toujours chez Gigabyte extrêmement complète avec deux ports PS/2, un port parallèle, un port série, quatre ports USB 2.0, deux connecteurs RJ45, une sortie SPDIF et une entrée optique avec en plus six connecteurs mini-jack.

Du côté du BIOS et alors même que la carte mère Gigabyte n'est pas encore finalisée les options sont déjà fort complètes. Toutefois l'agencement du BIOS ne saurait trahir un lien de parenté évident avec le BIOS de référence NVIDIA. Fidèle au concept du CTRL+F1, Gigabyte offre avec cette combinaison de touches un accès à des réglages sophistiqués sous le nom de MIT pour Motherboard Intelligent Tweaker. On peut ainsi modifier le multiplicateur CPU, activer le fameux FSB Turbo Mode et régler manuellement le FSB processeur et le bus mémoire. Ici, il suffit d'entrer la fréquence désirée pour l'obtenir. Les timings mémoire sont bien entendu réglables tout comme le multiplicateur HyperTransport ou bien la fréquence du bus PCI-Express fixée par défaut à 100 MHz. Les voltages sont également accessibles et ce aussi bien pour la mémoire, le processeur que pour le Serial-ATA ou le bus PCI-Express. On retrouve de plus la fonction Robust Graphics Booster propre à Gigabyte qui overclocke dynamiquement le bus PCI-Express.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
scroll top