Comparatif 23 appareils photo numériques

22 novembre 2004 à 11h46
0
Le marché des Appareils photo numériques (APN) est en plein essor. Il va se vendre en effet cette année 4 millions d'APN, soit autant que de téléviseurs ! Ce succès phénoménal, les APN le doivent à un certain phénomène de mode, mais aussi, et surtout heureusement, à leurs qualités intrinsèques. Les prix ont chuté, les appareils ont maigri, et simultanément ils sont plus complets, plus réactifs et plus performants. S'ils souffrent encore de la comparaison avec les appareils photos argentiques sur quelques rares points (autonomie d'alimentation en particulier), ils offrent une immédiateté et un confort de retouche qui ne peut laisser personne indifférent.

Le choix d'un appareil photo numérique doit être déterminé par un certain nombre de critères :

La résolution

00109093-photo-apn.jpg
La résolution est mise en avant de façon prioritaire par les constructeurs. C'est un facteur à prendre en compte pour déterminer la taille maximale possible des tirages, mais il n'intervient qu'indirectement sur la qualité des images. Ainsi un 3 Mégapixels doté d'un capteur de qualité, d'un post-traitement pas trop agressif et d'un objectif digne de ce nom peut faire de bien meilleures photos qu'un 5 Mégapixels handicapé par un capteur lilliputien et par un objectif tout plastique.
En ce qui concerne la taille des tirages que l'on peut espérer en fonction de la résolution, voici quelques repères. Un 2 Mégapixels fournira des tirages 10x15 cm de qualité (300 ppp) et des 13x18 cm encore très acceptables (234 ppp). Les 4 et 5 Mégapixels (et même les 3 Mpix si l'on n'est pas trop regardant sur la définition) peuvent se risquer aux tirages 20x30, mais seul un 8 Mégapixels pourra offrir des tirages « haute définition » (300 ppp). Ce même 8 Mpix sera tout juste suffisant pour des tirages corrects en 30x40 (un peu plus de 200 ppp).
Ces indications sont valables pour un tirage plein format. Si l'image est destinée à être recadrée de manière plus ou moins importante, il faudra se tourner, à taille de tirage égale, vers des appareils de résolution supérieure.

La compacité et l'ergonomie de l'appareil

Si l'APN est destiné à vous accompagner partout, dans un sac à main ou dans une poche, il est capital qu'il soit de petite dimension. Si la taille vous importe peu, privilégiez les appareils de taille moyenne, offrant en général un meilleur rapport performances/prix que les APN ultra miniaturisés. Avant d'acheter un appareil, il est judicieux de l'essayer au moins quelques instants. L'appareil doit vous sembler naturel à prendre en main (les doigts ne doivent masquer ni l'objectif, ni le flash, ni le système d'analyse de la lumière et/ou de l'autofocus) et les commandes faciles d'accès et explicites. La visée doit être aisée, lisible en toutes circonstances et suffisamment précise.

Les possibilités

Pour la photo souvenir, un APN tout auto, doté tout de même de quelques programmes résultat, et équipé d'un zoom 3x peut suffire. Pour des photos plus travaillées, il faudra vous tourner vers des modèles pouvant fonctionner en mode semi-auto (priorité à l'ouverture ou à la vitesse), disposant d'un mode Bracketing (prise d'un même cliché à différentes expositions, les images pouvant être recombinées ensuite dans certains logiciels de retouche, ce qui permet de contourner la très faible latitude d'exposition des capteurs) et d'un zoom de grande amplitude (si possible stabilisé pour limiter le flou de bougé). Si vous êtes un gros consommateur d'image, privilégiez les appareils dotés d'un emplacement mémoire Compact Flash ou SD/MMC à ceux qui usent de Cartes Mémoire xD ou Memory Stick, plus coûteuse.

Le comparatif

0096000000109096-photo-appareil-photo.jpg
Nous avons opposé ici quelque 23 appareils de 4 ou 5 Mégapixels, tous disponibles pour moins de 400 € (au moins sur Internet).
Pour les tester, nous les avons longuement essayé, multiplié les photos en intérieur avec ou sans flash comme en extérieur, en auto comme en mode semi auto ou manuel, en usant des programmes résultats, etc. Nous avons aussi exploré l'éventail des possibilités annexes et mesuré, chronomètre en main, le délai de disponibilité (entre le moment où l'utilisateur appuie sur le bouton de mise en route et celui où il peut prendre sa première photo).
Afin d'assurer une meilleure comparaison du rendu des images, nous avons aussi photographié la même poupée au flash, en trois sensibilités : minimale (50, 80 ou 100 ISO selon les appareils) et à 200 et 400 ISO. Vous pourrez consulter ces images et pouvoir ainsi mieux comprendre les dégradations importantes dues à l'accroissement de la sensibilité (ce qui vous conduira sans doute à fixer vous-même cette sensibilité plutôt que d'en laisser le choix à l'automatisme) et comparer de visu les qualités et défauts respectifs de chaque appareil.

Appareil photo numérique : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !
Modifié le 18/09/2018 à 14h00
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
Jeff Bezos lance un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le dérèglement climatique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top