Microsoft SmartPhone 2002 (Orange SPV)

Julien
04 avril 2003 à 10h05
0

Design

00B4000000057410-photo-orange-spv-sur-sa-base.jpg
A la lecture des spécifications de ce téléphone hors norme, on pouvait craindre qu'il soit énorme, laid et peu ergonomique. En vérité il n'en est rien ! Certes l'appareil est un peu plus lourd qu'un Nokia 6610 avec un poids annoncé de 120 grammes mais les proportions sont quasiment identiques. Le téléphone affiche les mensurations suivantes : 11,5cm en hauteur, 2cm d'épaisseur et 4,5cm de large. La façade avant du téléphone est des plus stylées avec un revêtement façon chrome alors que le reste de l'appareil est en plastique gris. Notez toutefois qu'il n'est point question de façade interchangeable sur ce modèle. Je vois que certains se demandent déjà par qui est fabriqué ce mobile... Bien qu'Orange soit fort peu loquace sur le sujet, son SPV est fabriqué par la société HTC à qui l'on doit les fameux iPAQ de Compaq.

Comme c'est la mode actuellement ce mobile est dépourvu d'antenne ce qui le rend idéal pour le glisser dans une poche où le porter à la ceinture. Afin de mettre en avant le côté multimédia de son mobile, Orange a sélectionné un écran TFT de 176*220 pixels qui surpasse la plupart des écrans de la concurrence, capable d'afficher quelques 65536 couleurs sur six lignes. Hélas la luminosité et le contraste de l'écran ne sont pas réglables. Vu sa taille (4,5cm x 3,5cm), l'écran occupe une bonne moitié du téléphone. Aussi les touches du clavier sont minuscules et il faudra avoir des doigts de fée pour les utiliser. Le clavier numérique est des plus conventionnels avec une croix de direction munie d'un bouton de validation en son centre et surplombée de deux boutons servant à cliquer dans les menus. Afin de voir ce que vous tapez dans la pénombre le clavier est rétro éclairé.

Le côté gauche du téléphone héberge un bouton de mise en route, un bouton servant à régler le volume ainsi qu'un troisième bouton permettant d'enregistrer rapidement des mémos vocaux. Une petite fente présente sur ce même côté peut accueillir indifféremment des cartes mémoires aux formats Multimedia Card ou Secure Digital. Attention le slot supporte un maximum de 512Mo de mémoire. Sur le côté droit de l'appareil on trouve une fiche mini-jack permettant de relier le kit piéton. Un capteur infrarouge se trouve sur le sommet de l'appareil alors qu'un connecteur data est présent sur le bas de l'appareil. Orange livre son SPV avec une base au look arrondi qui permet de relier le téléphone au PC via le câble USB et ce dans le but de synchroniser les données.


Spécifications matérielles

Le SPV d'Orange est un téléphone tribande : il peut donc être utilisé indifférement en Europe et aux Etats-Unis. Il est doté de la technologie GPRS qui offre un débit de données théorique de 160Kb par seconde, contre seulement 9,6Kbps pour la norme GSM. En pratique le réseau Orange offre un débit oscillant entre 25 et 30Kb par seconde. Ce débit restreint est tout de même suffisant pour relever son courrier électronique et surfer convenablement sur nombre de sites internet tant que ceux-ci sont optimisés pour les mobiles. Le SPV est également compatible WAP 1.1, MMS et PBCCH.

Le premier représentant de la génération Smartphone est animé par un microprocesseur Texas Instruments ARM cadencé à 120MHz et épaulé par 16Mo de mémoire vive SDRAM (dont seulement 8Mo sont utilisables). Le système SmartPhone 2002 est stocké sur les 32Mo de mémoire ROM Flash dont dispose le SPV. Question autonomie le SPV est pourvu d'une batterie Lithium Ion de 1000mAh dont l'autonomie annoncée est de 100 heures en veille pour 3 heures en communication. Durant nos tests le SPV a pu fonctionner quatre jours sans recharger la batterie et en usage modéré (10 minutes de conversation et 25 minutes de surf GPRS).
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top