Microsoft Wireless Optical Desktop for Bluetooth

Julien
15 novembre 2002 à 10h32
0

00F8000000055378-photo-microsoft-wireless-intellimouse-explorer-for-bluetooth-2.jpg
La souris est donc une Wireless IntelliMouse Explorer remaquillée et renommée en Wireless IntelliMouse Explorer for Bluetooth, que c'est original ! Les défauts du modèle précédent persistent donc : la souris est relativement lourde, elle glisse plutôt mal et pire son capteur optique émet un grésillement fort désagréable... Le capteur optique, dont la position a changé, est capable de traiter 6000 images par seconde pour un balayage ultra précis de votre surface de travail. Toutefois la bande passante offerte par la connexion Bluetooth n'est pas suffisante pour traiter cette masse de données qui sature très rapidement la transmission. De fait les mouvements de la souris sont parfois saccadés et le tracking lors de déplacements rapides est plus que mauvais. L'utilisation de cette souris n'est donc clairement pas recommandée avec les jeux de type FPS comme Quake III et consorts. Son domaine se limite hélas à une utilisation bureautique...

Si les performances techniques de la souris Bluetooth sont loin d'être exceptionnelles ce n'est pas le cas de son ergonomie. Habillée d'une robe bleue marine et garnie sur les côtés d'un revêtement anti dérapant anthracite, la souris est plutôt plaisante. L'insert de couleur argenté entourant la roulette, et le logo 'IntelliEye' de couleur argent présent au bas de la souris renforcent l'aspect moderne du dispositif. Lorsque vous posez votre main sur la souris, votre pouce trouve naturellement sa place sur la partie prévue à cet effet. Grâce à son héritage cette souris est pourvue de cinq boutons dont trois sont reprogrammables via les pilotes IntelliPoint. Si la roulette est un peu dure les autres boutons répondent bien.

012C000000055384-photo-m-canique-souris-microsoft-wireless-intellimouse-bluetooth.jpg

Mécanique interne de la Microsoft Wireless IntelliMouse Explorer de Bluetooth


La technologie Bluetooth est censée consommer moins de puissance que les technologies couramment utilisées par les autres produits sans fil. Aussi l'autonomie de la souris Bluetooth devrait s'en trouver, en théorie, améliorée par rapport à la Wireless IntelliMouse Explorer. En pratique ce n'est pas du tout le cas car Microsoft a supprimé le circuit de gestion de l'alimentation destiné à optimiser l'autonomie. Au contraire de la Wireless IntelliMouse Explorer la souris Wireless IntelliMouse Explorer for bluetooth n'éteint jamais son capteur optique. Ce dernier possède trois modes : en utilisation normale le système IntelliEye est à pleine puissance, au bout de quelques secondes de non utilisation l'intensité lumineuse diminue avant que la fréquence de rafraîchissement ne décroisse pour clignoter régulièrement au bout d'une dizaine de secondes. De ce fait l'autonomie de ce mulot ne dépassera pas le mois... Mieux vaut donc vous munir de piles rechargeables.

015E000000055376-photo-microsoft-wireless-intellimouse-explorer-for-bluetooth.jpg

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
L'iPhone 9 s'appellerait finalement iPhone SE, et serait disponible ... demain
scroll top