nForce 2 (Leadtek Winfast K7 NCR18D Pro)

Julien
31 octobre 2002 à 13h08
0

DualDDR : esbrouffe ou vraie révolution ?

Parce que nous ne croyons que ce que nous voyons nous avons testé le nForce 2 en mode DualDDR (2x256Mo) et nous avons comparé les résultats à ceux obtenus en mode normal avec une seule barrette de 512Mo de mémoire. Voici ci-dessous un premier comparatif :

0258000000055192-photo-dual-ddr-vs-single-ddr-1.jpg


Le mode single DDR donne dans les tests SYSMark 2002 & CPUMark 99 des résultats aussi bons ou supérieurs à ceux du mode Dual DDR. La seule exception est Quake III qui profite, bon an mal an, de l'apport de bande passante avec un résultat très légèrement supérieur (à peine 1 fps) à celui du mode single DDR.

024A000000055193-photo-dual-ddr-vs-single-ddr-2.jpg


Cette deuxième batterie de tests, montre que le mode Dual DDR n'offre un gain de performances que très limité, lorsque gain il y a... En DDR333, 3DMark 2001 SE donne les mêmes résultats en mode Dual DDR et en mode Single DDR. Par contre l'application phare de MadOnion obtient un résultat sensiblement meilleur en Dual DDR qu'en Single DDR lorsque la DDR400 est employée. A l'inverse avec la DDR400, PCMark 2002 nous dit que le mode Dual DDR est plus lent que le mode single alors qu'avec l'emploi de DDR333 la donne se retrouve bouleversée...


Athlon XP 2000+ : Quo vadis ?

Nous l'avons dit tout le monde n'aura la chance de disposer d'un système utilisant des fréquences mémoire et processeur synchronisées. Aussi il nous a paru intéressant de voir comment se comporte le nForce 2 lorsqu'il est utilisé avec un Athlon XP2000+ et de la mémoire DDR333 ou DDR400 face au KT400.

01EC000000055195-photo-athlon-2000-kt400-vs-nforce-2-1.jpg


Ici le nForce 2 arrive systématiquement en tête. Le test PCMark 2002 montre une avance de près de 3% pour le nForce 2 face au KT400. Il en va de même pour 3D Mark 2001 SE où le couple nForce 2/DDR333 devance le KT400 et sa DDR400 de 6%.

0205000000055196-photo-athlon-2000-kt400-vs-nforce-2-2.jpg


SYSMark 2002 montre ici très clairement que le nForce 2 devance le KT400 : avec de la DDR400 le chipset de NVIDIA devance celui de VIA grâce à des performances 7% plus élevées. L'autre fait notable le nForce 2 avec de la DDR400 obtient un meilleur résultat qu'avec de la DDR333. Ces observations sont également valables pour Quake III où le nForce 2 est pratiquement 10% plus véloce que le KT400 !


Les Performances Audio

Curieux comme nous le sommes nous n'avons pu nous empêcher de tester les performances du processeur audio intégré au nForce 2. Pour ce faire nous avons utilisé Quake III avec et sans le son pour comparer les résultats obtenus avec ceux d'une Sound Blaster Live 1024 et du Realtek ACL650 qui équipe bon nombre de Cartes mères.

0218000000055216-photo-performances-audio-nforce-2.jpg


Les résultats sont plutôt probants ! La SoundBlaster Live! arrive certes en tête mais son avance de 0,7fps (soit un écart de 0,2%) sur le nForce 2 est dérisoire. Face au chip son intégré concurrent, le nForce 2 démontre avec splendeur son excellence en termes de performances audio puisqu'il devance la solution Realtek ACL650 de près de 7,5%. Ce test permet de constater que la solution RealTek est beaucoup plus gourmande en ressources CPU que le nForce 2 ou la Sound Blaster Live!.


Bilan : de l'utilité des fréquences synchrones

00C9000000052544-photo-chip-nvidia.jpg
A première vue, NVIDIA a fait de l'excellent travail puisque dans tout les cas la plate-forme nForce 2 surpasse les solutions équipées de KT400. La première partie du contrat est donc remplie puisque NVIDIA a réussi le tour de force d'offrir un chipset plus performant que celui de son principal concurrent tout en garantissant une stabilité et une compatibilité très élevées. Mais tout n'est pas rose... Tous nos tests ont mis en avant, et ce de manière indiscutable, le fait que la plate-forme nForce 2 obtient de meilleures performances lorsqu'elle est utilisée avec de la mémoire DDR333 plutôt qu'avec de la DDR400.

Sur le papier et d'un point de vue marketing le nom 'DDR400' laisse pourtant entendre que les performances sont plus élevées avec ce type de mémoire qu'avec de la DDR333. En réalité ce n'est malheureusement pas le cas, comme nous avons pu le constater. Ce phénomène, surprenant pour le profane, est dû au fait que les équipes de développement de NVIDIA ont optimisé le chipset nForce 2 afin qu'il délivre les meilleures performances lorsque les fréquences mémoire & FSB sont synchronisées. Dans une telle configuration les temps de latence sont réduits de manière colossale : c'est précisément cet avantage qui permet au nForce 2 de damer le pion à VIA et son KT400. Le nForce 2 est donc doté de ce qui se fait de mieux en matière de contrôleur mémoire. Mais cette exigence fait que pour obtenir les meilleures performances, un processeur Athlon avec un FSB de 133MHz devra être utilisé avec de la DDR266, alors qu'un Athlon avec FSB de 166MHz fonctionnera au mieux avec de la DDR333.

Tout le monde n'aura donc pas la chance de pouvoir utiliser son système en mode synchrone. Le timing mémoire a quant à lui son importance puisque plus ce dernier est agressif meilleures seront les performances, ce que nous avons d'ailleurs pu vérifier avec notre DDR333 en CAS 2.0.

00043391-photo-m-moire-vive-barrettes-128sd-sub-gif.jpg
Introduit avec le nForce premier du nom, le système TwinBank ? aujourd'hui appelé DualDDR ? donne des résultats plus que mitigés avec le nForce 2. A vrai dire on pourrait même parler de flop puisque les résultats en mode Dual DDR sont systématiquement en dessous de ceux obtenus avec l'utilisation d'une seule barrette, exception faite de Quake III et 3D Mark 2001SE. Pourquoi ? Tout simplement parce que le bus EV6 d'un Athlon XP FSB166 ne traite que 2,48Go de données par seconde. Aussi tout apport de bande passante supplémentaire s'avère plus ou moins inutile dans la plupart des cas, sauf pour les applications gourmandes et lors de l'exécution de plusieurs process en simultané. Seules des applications réelles et donc professionnelles sont capables de tirer le meilleur parti du DualDDR, ce que nous avons pu constater avec Viewperf 7.0 où le gain mesuré avoisinne les 50% en faveur du système DualDDR. Mais le commun des mortels n'utilisera jamais une application de l'envergure de Viewperf... Ce qui nous amène à nous demander pourquoi NVIDIA a opté pour une architecture mémoire double canal supportant qui plus est de la DDR400 ? La réponse principale tient en trois lettres : IGP. En effet l'architecture DualDDR combinée à de la DDR400 offre une bande passante globale frôlant les 6Go et offrant 2Go pour le processeur graphique (intégré au Northbridge du nForce 2 en version IGP), 2Go pour la mémoire, et 2Go pour le processeur.

Un deuxième élément de réponse pourrait venir du fait que la vitesse du FSB des Processeurs Athlon XP est susceptible d'évoluer dans le futur. NVIDIA n'étant pas né de la dernière pluie, la société s'est donc assurée de la pérennité de sa plate-forme en intégrant dès maintenant le support de la DDR400, support qui sera nécessaire pour un fonctionnement en mode synchrone avec un hypothétique FSB tournant à 200MHz. NVIDIA a donc plus d'un atout dans son jeu d'autant que le Dual DDR prendra vraisemblablement tout son sens avec l'avènement des prochains jeux ou applications professionnelles exploitant l'AGP 8x et DirectX 9.0. Pour l'heure le DualDDR ne sert pas à grand chose pour le commun des mortels et constitue l'un des principal griefs que l'on peut formuler à l'encontre du nForce 2.

De plus, il nous paraît nécessaire de préciser que les premiers acquéreurs du nForce 2 n'utiliseront vraisemblablement pas leur système avec un processeur Athlon doté d'un FSB de 166MHz, ceux-ci étant rares et par conséquent beaucoup trop chers. Aussi ils devront se « contenter » d'un couple processeur avec FSB de 133MHz (comme l'Athlon XP 2000+) et mémoire DDR266, qui ne sera pas en mesure d'exploiter le plein potentiel du nForce 2.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Test iPhone 12 mini : exactement le même... En plus petit
Un nouveau forfait mobile spécial Black Friday débarque chez Free 🔥
Le TOP des promos high-tech ce dimanche en attendant le Black Friday
Cinq mangas à lire sans modération, même hors confinement !
10 jeux bacs à sable et simulateurs de promenades pour explorer l'univers malgré le confinement
Test vélo électrique VanMoof S3 : une jolie réussite
Le smartphone POCO M3 est (déjà) en promo chez Amazon !
Test Creative Outlier Air V2 : des écouteurs toujours aussi bien pensés, à l’autonomie monstrueuse
La célèbre enceinte Ultimate Ears Megaboom à moins 46% ce week-end
Qu'est-ce qu'un spyware et comment s'en protéger avec un antivirus ?
Haut de page