Choisir son boîtier par l'exemple

24 décembre 2001 à 11h00
0
00FA000000051449-photo-du-choix-du-bo-tier.jpg
Le boîtier est certainement l'un des éléments les plus négligé lors de l'achat d'un PC chez un assembleur. Après avoir choisie une configuration "aux petits oignons", il faut en effet souvent rogner pour que tout rentre dans le budget fixé. Dans bien des cas, c'est le boîtier qui est le plus mal loti et c'est à peine si on prend le temps de vérifier l'alimentation.

Cet élément du PC de tout un chacun est pourtant avec l'écran celui qui est amené à être conservé le plus longtemps. Les changements technologiques sont bien peu nombreux et depuis le passage à la norme ATX avec les systèmes Pentium II, il faut reconnaître que l'unique technologie introduite à nos boîtiers est l'ATX v2.03 des Pentium IV.


De l'importance du boîtier

Sans pour autant commencer un discours digne de nos futurs candidats aux élections présidentielles, je dirais simplement ces quelques mots : ne négligez pas le boîtier ! Ce message s'adresse particulièrement à ceux qui envisagent de mettre un jour "les mains dans le cambouis", c'est à dire qui aspirent à ajouter tout seul une barrette mémoire, voire à changer sans l'aide de personne une carte graphique ou un disque dur.

Les habitués du bidouillages pourront leur dire aussi bien que moi : si avoir un boîtier de qualité n'est pas indispensable cela pourra apporter un confort non-négligeable ! De même, tous les amateurs d'overclocking ou de périphériques en pagaille auront vraisemblablement besoin d'un boîtier plus "costaud" que les traditionnelles "moyenne-tour 230W" aux environs de 350 francs.


0087000000051450-photo-un-bo-tier-tr-s-design.jpg

Les grands noms

De fait on peut dégager plusieurs reproches généralement faits aux boîtiers d'entrée de gamme : alimentation trop faible et trop bruyante, mauvaise finition interne et externe, manque d'espace et mauvaise ventilation. Sans vouloir faire un inventaire exhaustif de tous les boîtiers existants, nous allons maintenant voir certains modèles de quelque unes des plus grandes marques. Modèles qui permettront de voir les points qui semblent les plus importants pour être en mesure de choisir "son" boîtier idéal.

Suivront donc dans les prochaines pages le Enermax CS989AL-03, le EnLight EN-7237, le Lian Li PC60-U et les Antec SX830 / SX1030. D'autres modèles seront certainement ajoutés à l'avenir, mais avec ces quelques marques et modèles, il y a déjà de quoi avoir une bonne idée de ce que l'on peut trouver.

Une remarque toutefois avant de commencer, il ne s'agit pas pour nous de tester véritablement ces boîtiers avec comparaisons du bruit, de la chaleur interne, du poids... Même si nous ne manquerons pas de présenter nos impressions, il est davantage question de mettre en avant les plus / moins de chacun d'eux afin de disposer de critères pour choisir son futur boîtier.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top