Apprenez à mieux utiliser et régler votre webcam

13 juin 2008 à 17h00
0

De l'art d'effectuer les bons réglages

Le but de cette page est le suivant : pour chaque question qu'un utilisateur peut se poser face à sa caméra, quelle est la solution à appliquer en fonction du pilote utilisé ? Un rapide descriptif de l'opération (si elle existe) à effectuer vous est alors apporté.

Quid des problèmes de luminosité ?

La Terre tourne sur elle-même, ce n'est pas nouveau. C'est pourquoi il peut arriver, à un moment de la journée, d'avoir le soleil dans le dos, et donc face à la webcam. Dans ce cas, celle-ci peut gérer plus ou moins bien cet afflux conséquent de lumière. Plusieurs solutions permettent de remédier à ce problème : la plus
00C8000001344928-photo-logitech-rightlight.jpg
évidente est bien sûr l'activation de la compensation contre-jour. Pour Philips, cela passe par le bouton de configuration et la fenêtre de propriétés de l'image, où vous pourrez trouver, dans l'onglet « Vidéo », la fonction adéquate. L'opération est similaire pour la Webcam Station Evolution d'Hercules qui possède également une case à cocher dans ses paramètres vidéo. Chez Microsoft, le tableau de bord et le bouton « Propriétés » vous apporteront la réponse, un curseur permettant de doser cette compensation étant même disponible, tout comme chez Creative qui a placé ce réglage dans sa Console Live! Cam, onglet Live! View, « Réglage auto » et « Avancé ». Pour Logitech, la solution de secours sera de baisser la luminosité et éventuellement d'augmenter le contraste pour permettre à votre interlocuteur de vous distinguer malgré le contre-jour.

Dans le cas contraire d'un environnement trop sombre, l'augmentation artificielle de la luminosité (qui correspond en réalité à une augmentation de la sensibilité du capteur) est une solution évidente qui sera accessible facilement dans les réglages basiques des paramètres de l'image. Logitech propose tout de même une alternative plus élaborée via son système RightLight : vous y accéderez via le bouton de configuration de QuickCam et son troisième onglet « Paramètres RightLight ».

Mon image est floue

Que faire si votre image n'est pas nette ? Tout d'abord, vérifier si votre caméra possède une bague de réglage. Si c'est le cas, le problème peut être rapidement résolu. Dans le cas contraire, elle doit être équipée d'un autofocus qui est censé faire la mise au point automatiquement sur votre visage. Si toutefois vous n'êtes pas satisfait du résultat, vous pouvez toujours avoir recours aux options de netteté qui sont disponibles :
  • chez Creative, dans la Console Live! Cam, onglet Live! View, « Réglage auto » puis « Avancé » ;
  • pour Hercules, dans les paramètres vidéo, accessibles directement depuis la fenêtre principale du Webcam Station Evolution ;
  • via le bouton « Propriétés » du volet de configuration du LifeCam de Microsoft ;
  • chez Philips, grâce au fameux bouton de configuration et à l'onglet « Vidéo ».
Le QuickCam de Logitech propose les mêmes réglages avec une interface améliorée qui permet, de plus, de choisir entre la mise au point automatique et manuelle.

Modifier le rendu des couleurs

La teinte, la saturation, la tonalité, le gamma, intensité... tous ces termes ont, de près ou de loin, une incidence sur le rendu des couleurs de votre webcam. Vous pouvez essayer de modifier ces réglages pour obtenir une image plus fidèle, mais pensez toujours à effectuer cette opération sans précipitation, en ne variant qu'un paramètre à la fois. Car si un réglage concerté est nécessaire, une modification simultanée ne vous apportera rien de bon. Notez que Philips et Hercules proposent un mode noir et blanc.

Que faire si mon image clignote ?

0064000001368170-photo-ampoule.jpg
Le clignotement de l'image est un problème classique que beaucoup d'entre vous ont probablement déjà rencontré. Ce phénomène est dû en réalité au caractère alternatif de la lumière non naturelle présente dans nos néons et autres ampoules. En Europe, la fréquence de fonctionnement est de 50 Hz ; pour compenser cette alternance de lumière et d'ombre que notre œil ne peut détecter (mais que le capteur de la caméra voit, lui), il faut donc appliquer au signal un ajustement. Tous les pilotes présentés ici en sont capables, via divers menus :
  • le bouton « Avancé » du menu « Réglage auto » dans l'onglet Live! View de la Console Live! Cam pour Creative (notez que celle-ci permet un réglage lumière naturelle) ;
  • via la fenêtre de paramètres de l'image et la case « Anti-scintillement » pour Hercules ;
  • chez Logitech, ce réglage se trouve dans l'onglet « Paramètres avancés » du module de configuration de QuickCam et autorise également les modes 50 Hz, 60 Hz et naturel (désactivé) ;
  • la partie du tableau de bord de LifeCam consacrée à la configuration contient également un bouton intitulé « Scintillement », qui vous donnera accès aux trois mêmes options que pour Creative et Logitech ;
  • Philips, par l'onglet « Général » de son panneau de configuration, ne vous permet pour sa part que d'activer ou de désactiver cette fonction, sans autre option disponible.

Quid des problèmes de son

Terminons ce résumé des différents problèmes rencontrés par les utilisateurs de webcam par les soucis de son, qui sont sans nul doute parmi les plus courants. Ils peuvent être de trois genres :
  • Vous n'entendez pas votre interlocuteur : branchez donc vos enceintes, vérifiez-en le volume, désactivez la fonction « Muet » du mixeur de Windows ou... conseillez à votre ami la lecture de cet article. Le problème peut en effet provenir de chez lui. Pour le vérifier, essayez d'écouter un son quelconque provenant de votre ordinateur (de la musique ou un film, par exemple) ; si vous entendez quelque chose, c'est la configuration de votre ami qui est en cause.
  • votre interlocuteur ne vous entend pas : commencez par lui demander de faire les opérations conseillées plus haut. Si les résultats attestent que le problème est vôtre, plusieurs choix s'offrent à vous. Si vous utilisez un micro externe à votre webcam, vérifiez qu'il est bien branché à l'entrée rose de votre carte son. Si c'est une webcam qui sert pour l'acquisition du son, vérifiez que c'est bien ce périphérique qui est utilisé par votre logiciel. Enfin, vérifiez que le volume d'enregistrement est suffisant pour que votre ami ou votre proche vous entende correctement.

     
015E000001344960-photo-philips-propri-t-s-audio.jpg


  • Dernier problème possible enfin : le son est bien présent, mais il n'est pas de bonne qualité. La plupart du temps, cela est dû à une bande passante en émission surchargée. Ces considérations passées, il vous reste alors le problème de l'écho ou du bruit de fond. Dans le premier cas, il vous faut éloigner au maximum les enceintes de votre webcam. Si cela n'est pas suffisant, vous pouvez avoir recours aux dispositifs qui sont parfois prévus dans certains pilotes. C'est le cas des logiciels de Philips et Logitech. Vous les trouverez dans l'onglet « Audio » du panneau de configuration de VLounge ou dans l'onglet « Paramètres audio » de celui de QuickCam. Notez également la présence, à ces deux endroits, d'une fonction de réduction du bruit, fonction également disponible dans l'onglet Live! View de la Console Live! Cam de Creative.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top