Apprenez à mieux utiliser et régler votre webcam

13 juin 2008 à 17h00
0

Différences entre les pilotes : les fonctions avancées

Quelles sont les fonctions avancées disponibles via les différents pilotes ? Sont-elles facilement accessibles ? En tentant de classer les différentes options des pilotes par thèmes, tachons d'y voir plus clair.

Les options avancées de l'image

Nous l'avons vu dans la page précédente, les différents pilotes ne sont pas égaux devant la facilité à opérer des changements simples sur l'image. Qu'en est-il ensuite des transformations plus exotiques ? Dans quel cas peut-on ajouter tel ou tel effet, compenser un contre-jour ou effectuer un suivi du visage ? De ce point de vue, le logiciel le plus faible pourrait sembler être le LifeCam de Microsoft. Ce dernier propose pourtant toute une série de contrôles, qui vont de la compensation d'un contre-jour à l'anti-scintillement (qui permet de contrer les variations de luminosité dues au caractère oscillant du courant électrique). La possibilité de contrôler une caméra dotée d'équipements spécifiques comme un zoom numérique, une mise au point automatique ou un dispositif de dosage de l'ouverture est également prévue. Une compensation lumière faible est aussi présente, ainsi que la possibilité d'appliquer un mouvement aux webcams pourvues d'un moteur (panoramique et inclinaison), tous ces réglages pouvant être ajustés à votre guise ou gérés par l'ordinateur. Notez enfin que ces réglages se trouvent sur « seulement » deux onglets du panneau « Propriétés  » de LifeCam, ce qui évite de chercher à plusieurs endroits des réglages qui sont forcément liés par nature et qu'il convient souvent de changer de façon concertée.

012C000001361186-photo-microsoft-propri-t-s-de-la-webcam.jpg
      
012C000001362176-photo-microsoft-propri-t-s-de-la-webcam-2.jpg


Les autres constructeurs ont-ils mieux à proposer ? Pas forcément en matière de contenu, les pilotes Microsoft regroupant la plupart des options attendues. Au niveau de l'ergonomie, placer ses paramètres sur une même fenêtre semble être une excellente idée. Alors quoi d'autre ? Creative possède des pré-réglages pour la balance des blancs (fluorescent, incandescence, extérieur), propose le suivi du visage continu ou périodique (la caméra attend l'arrêt du mouvement pour suivre le visage), ainsi que la possibilité de faire de l'incrustation d'image (affiche l'image sans recadrage dans un petit cadre situé en bas à droite ou à gauche, selon votre choix, de la fenêtre principale).

Si le QuickCam de Logitech ne propose pas autant de réglages que les solutions de Microsoft et Creative, son suivi du visage est intéressant puisqu'il peut être « multiple », c'est-à-dire que la caméra tentera de conserver dans le cadre le maximum de visages possibles. Autre spécificité Logitech : le procédé RightLight, qui permet d'améliorer très sensiblement l'image dans des environnements faiblement éclairés en jouant sur des critères comme l'optimisation de la lumière variable, le bruit vidéo ou encore la mesure spot. Enfin, tout comme pour les pilotes Creative, il vous est possible d'inverser l'image présentée à l'écran (effet miroir).

00E6000001359204-photo-creative-console-r-glages-auto.jpg
      
012C000001359206-photo-creative-console-r-glages-auto-avanc.jpg


Poursuivons notre tour d'horizon avec le VLounge de Philips. Les options ne sont pas nettement plus nombreuses ici, la possibilité d'ajouter un fond d'écran ou un logo n'étant pas des plus utiles. En revanche apparait pour la première fois un paramètre concernant la fréquence d'image, ici débrayable, tout comme la vitesse de l'obturateur ou le gain, pour les webcams qui le permettent. Philips dispose de plus du procédé Pixel Plus (un traitement d'image qui permet d'améliorer significativement le rendu, selon le constructeur). Dernier cas à évoquer, celui d'Hercules. Louée dans les paragraphes précédents pour sa simplicité, la Webcam Station Evolution paie ici cette qualité. En effet, les options avancées de l'image se comptent sur les doigts d'une main, puisque seuls l'anti-scintillement et la compensation contre-jour sont ici proposés.

Les indispensables effets

Un petit mot sur les effets et autres habillages que permettent certains logiciels. Pour notre part, nous n'y sommes pas particulièrement sensibles, mais force est de constater que si autant de constructeurs s'y mettent, cela doit avoir un certain intérêt. Passons donc sur le cas Hercules qui ne propose absolument aucun artifice de ce type.

Les autres pilotes ont ensuite leur lot de fantaisies : Video FX pour Creative, qui permet de vous coller des oreilles de lutin ou des cornes de bélier, tableau de bord pour Microsoft, avec un choix assez vaste, ou attributs et effets vidéos pour Philips, tous ces modules ont pour but d'agrémenter l'image de votre webcam selon votre goût.

00B4000001344912-photo-logitech-effets-avatars.jpg
     
0145000001344914-photo-logitech-effets-filtres.jpg


Dans le domaine, c'est Logitech QuickCam qui dispose du plus grand nombre d'options. Les effets proposés sont de trois types : avatars, accessoires ou filtres amusants. Le premier regroupe cinq personnages différents qui prendront votre place dans une vidéo d'une définition 320 x 240 ou 640 x 480. Le logiciel applique un filtre visuel à votre visage et, en théorie, vous devenez un requin, un extraterrestre ou un petit chat. En pratique, même si l'application amuse un temps, elle est trop contraignante pour avoir une réelle utilité (il ne faut pas modifier la distance visage-caméra sans quoi le message « Impossible de suivre votre visage » apparaît).

Et au niveau du son ?

Le problème le plus souvent rencontré en matière de son est probablement l'écho, qui peut même parfois se transformer en larsen, lorsque ce phénomène rentre en boucle. Quels sont les pilotes qui proposent des solutions adaptées ?

Les pilotes d'Hercules et de Microsoft ne contiennent aucune option pour pallier ce genre de problème, alors que le Live! Cam Center de Creative dispose dans ses options d'une réduction du bruit. Ce sont Logitech et Philips qui sont les plus complets dans le domaine, l'un proposant l'annulation de l'écho et l'autre (plus humblement) la réduction de l'écho. La suppression du bruit de fond est également disponible pour ces pilotes.

Les options de la capture

Au niveau de la capture, certains pilotes se démarquent également de leurs concurrents. C'est particulièrement le cas de Creative, que nous traiterons à part. Consacrons-nous en premier lieu à Microsoft et Philips dont les propositions dans le domaine sont inexistantes. Logitech sauve les apparences en permettant de prendre une photo après un certain délai, d'y ajouter la date et/ou l'heure de la prise de vue et d'ajuster la qualité de compression de l'image capturée. Hercules fait mieux, en proposant de sélectionner le format des photos (Jpeg ou Bitmap) et d'avoir ou non recours à un retardateur. Une bonne et une mauvaise idée enfin : permettre d'effectuer une compression sur une séquence vidéo animée grâce aux codecs installés sur votre machine nous semble intéressant, sachant que dix secondes d'une vidéo enregistrée dans la plus petite définition (320 x 240) pèsent pas moins de 70 Mo sans compression. En revanche, le mode rafale pour la capture de photos reste pour nous un mystère.

Revenons-en donc au Live! Cam Center de Creative, qui compile à lui seul l'ensemble des options évoquées jusqu'ici : réglage de la qualité d'une capture photo, ajout de la date et/ou de l'heure, compression des séquences vidéos, enregistrement au format avi ou wmv et même limitation de la durée d'une vidéo : Creative montre là qu'il n'a pas négligé les options avancées de capture.

012C000001359220-photo-creative-live-cam-center-param-tres-enregistrement-vid-o.jpg
      
012C000001359216-photo-creative-live-cam-center-param-tres-capture-photo.jpg


Quelles autres utilisations ?

00C8000001367684-photo-partage-msn-lifecam.jpg
Certaines applications se distinguent enfin par des options qui sortent de l'ordinaire. Ce n'est pas du tout le cas du logiciel d'Hercules, soyons clairs. Logitech et Philips proposent une fonction à la mode, la surveillance vidéo. Dans les deux cas, vous pouvez régler la sensibilité de la détection de mouvement. En revanche, le mode d'enregistrement est différent : il vous faut fixer une durée pour Logitech alors que le logiciel de Philips stoppe le processus lorsque plus aucun mouvement n'est détecté. Enfin, VLounge vous permet d'envoyer une alerte par email lors d'une intrusion dans le champ de vision de la caméra, ce que ne permet pas QuickCam.

Le cas Microsoft est un peu à part : si les options comme la détection de mouvement ou la surveillance ne sont pas disponibles sur LifeCam, la dernière version de ce logiciel propose une fonctionnalité atypique : le partage de fichiers via Windows Live Messenger. Une fois installé, LifeCam 2.0 ajoute une icône sous la fenêtre de votre webcam. Cliquez dessus pour pouvoir partager un diaporama de photos en provenance de votre ordinateur, diaporama dont le contrôle peut être pris par votre interlocuteur.

Creative, enfin, est une fois de plus le plus complet. La détection de mouvement et la surveillance proposent ainsi des options bien plus nombreuses que sur QuickCam ou VLounge : envoi d'images vers un serveur FTP et/ou une adresse mail, construction d'une page Web pour présenter ces images, heure de fin de surveillance, définition d'un intervalle entre deux clichés... Le Live! Cam Center est également capable d'enregistrer des vidéos accélérées : précisez l'intervalle entre deux captures, donnez une heure de fin d'enregistrement et sélectionnez la fréquence de la vidéo finale (30 images par seconde par défaut) et laissez faire. Le logiciel va alors créer une vidéo au format wmv qui représentera un résumé de l'activité de surveillance effectué. Enfin, notez que le logiciel autorise la programmation d'une surveillance, d'une détection de mouvement ou d'une vidéo accélérée et qu'il possède un module de contrôle parental qui empêchera les plus jeunes d'exposer leur visage sur la toile à la demande d'une personne mal intentionnée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top