Un tiers des bots de France se trouvent à Paris

le 27 septembre 2017 à 09h00
0
Paris, capitale française, est également la ville la plus peuplée de l'Hexagone : plus de 3 millions d'habitants intra-muros et plus de 12 millions en Île-de-France. Cette densité de population augmente aussi celle des objets connectés, ce qui peut en partie expliquer pourquoi Paris est la ville qui héberge le plus de bots en France. Globalement, toutefois, la France s'en sort bien.

La dernière étude de Symantec, spécialiste de la cybersécurité, sur les bots et les infections par des botnets, montre que la France est particulièrement ciblée par les pirates. Néanmoins, elle n'est pas dans le top 10 des pays les plus infectés.

Paris : premier foyer de bots en France



Les bots sont de plus en plus nombreux dans le monde, selon Symantec qui publie le résultat de son enquête sur les infections par des botnets ce 27 septembre 2017. Au niveau Européen, la France se classe à là 16ème place, ce qui en fait un pays relativement épargné : l'Hexagone n'héberge que 2,13 % de l'ensemble des bots en Europe. Néanmoins, l'Hexagone est le 8ème pays au monde en termes d'attaques contre les objets connectés.

Sur le territoire français, les bots se concentrent essentiellement à Paris (28,18 % du nombre total de bots en France selon Symantec), loin devant Roubaix (8,32 %) et Aubervilliers (3,41 %). La présence de Roubaix en deuxième place du classement est intéressante : la ville est le siège de l'hébergeur OVH, ce qui pourrait expliquer le nombre de bots qui s'y trouvent. Il est logique que la ville siège d'OVH soit plus fréquemment ciblée par les pirates et qu'ils réussissent donc à infecter plus d'appareils mal protégés.

01F4000008315104-photo-botnet-malware-ban.jpg


Et le pays avec le plus de bots en Europe est...



L'étude Symantec offre une vue d'ensemble de la population de bots en Europe. Si la France ne se classe que 16ème en termes de nombre de bots, c'est la Russie qui, sans réelle surprise, est le pays avec le plus de bots sur le Vieux Continent. 13,59 % des bots européens s'y trouvent, devant l'Italie (10,17 %) et l'Allemagne (8,87 %). Il faut savoir quel selon Symantec, l'Europe serait le lieu de résidence de 18,17 % des bots du monde entier.

Le Vatican est le pays où la densité (nombre de bots par rapport au nombre d'internautes) est la plus élevée : 1 bot pour 5 internautes, devant la Macédoine (1 pour 6 internautes) et la Suisse (1 pour 8). De la même manière, c'est à Madrid qu'on trouve la plus grande population de bots : 4,64 % du nombre total de bots européens.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
Renault dévoile un concept du nouveau Kangoo Z.E.
Freebox Delta : le fair-use enfin activé
Présidentielles de 2020 : la Virginie-Occidentale veut autoriser les votes via blockchain
Les véhicules électriques sont-ils vraiment plus polluants que les voitures essence ?
🎯 French Days 2019 : les meilleures offres, promos et réductions chaque jour !
Oppo : Suivez avec nous et en direct l’annonce et le lancement du nouveau flagship, Reno !
scroll top